Yakuza Reincarnation T01 de Hiroki Miyashita & Takeshi Natsuhara

Le pitch de la quatrième de couverture me tentait bien, et ce, malgré qu’il s’agisse encore d’un énième isekai. Si j’aime bien l’exercice, j’admets que je ne trouve plus trop mon bonheur dans ce genre depuis un certain temps. Mais là, je ne sais pas le titre m’a interpelée et j’étais curieuse d’en savoir plus sur l’histoire. Et… les dessins sont vraiment sympas (la couverture est très chouette également).

Son résumé :

Yakuza cinquantenaire régnant à l’ancienne sur son quartier, Ryûmatsu est victime d’un complot et se noie… mais se réveille dans le corps de Ryû, la délicate princesse du royaume de Lundberg. Un monde magique ? Qu’à cela ne tienne ! Il est redevenu jeune et vigoureux… vigoureuse ! Et son nouveau territoire… royaume, a besoin de ses poings pour être défendu !

Mon avis :

Ce que j’ai particulièrement aimé dans ce premier tome, c’est la mise en place du héros. Son introduction est bien amenée et surtout présente et pas du tout bâclée. Nous avons un contexte qui nous donne une explication sur son comportement plus tard lorsqu’il se retrouve propulsé dans un univers fantasy. Et dans le corps d’une princesse, s’il vous plaît !

La plupart des mangas de ce genre ont tendance à faire l’impasse sur le passé du héros qui se retrouve dès le départ dans un autre univers sans savoir comment il a atterri là-bas. Ce n’est pas le cas avec Yakuza Reincarnation qui plante une introduction solide avec le background du héros, un vieux Yakuza sur le déclin.

La suite est plus complexe qu’une simple envie de faire rire les lecteur.ice. s. Nous avons un décor qui se veut solide à défaut d’être original. Notre ami Yakuza se retrouve dans le corps d’une jeune princesse en fuite. Si celle d’avant sa réincarnation semble faible et inconstante, c’est loin d’être le cas de notre ami devenue une femme. Ce dernier, ou cette dernière (peut-on parler d’iel ? Voilà une question pertinente. Je pense l’employer) décide de faire le ménage là où iel va. Son royaume en perdition a besoin d’un gros nettoyage et iel ne va pas hésiter à mettre la main à la pâte… enfin ses poings…

J’ai trouvé ce premier tome sympathique et intéressant sans être non plus transcendant. Toutefois, je me pose pas mal de questions : pourquoi s’est-il réincarné dans cette princesse et puis surtout qu’est devenue l’âme de la jeune femme ? Parce que, de ce que j’ai compris, tout son entourage voit bien qu’elle n’est plus la même qu’avant et ils ne comprennent pas pourquoi.

En ce qui concerne les dessins, ils sont très bien et en parfaite harmonie avec le style de l’histoire mélangeant aventure et baston. Voilà un bon shônen qui respecte les codes et qui permet de passer un bon moment.

Yakuza Reincarnation pose une intrigue simple, mais qui fonctionne bien. Je me demande ce que la suite va nous réserver !

Dessins et Mise en pages - 80%
L'histoire - 75%
Les personnages - 79%
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...) - 80%
L'intérêt des lecteurs - 82%

79%

Un bon début

Un premier tome intéressant qui pose les bases de l’intrigue avec un héros/une héroïne badass qui tombe dans un monde en perdition. Les dessins sont sympas et le scénario est à suivre.

User Rating: Be the first one !

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive, et blogueuse à mes heures perdues.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :