Avis mangas : Drifting Dragons T9 & The Witch and the Beast T4

Aujourd’hui, alors que le soleil s’est couché pour laisser place à la grisaille je reviens sur deux autres lectures mangas. Deux titres que j’aime beaucoup et dont les suites sont très loin de me décevoir, bien au contraire. Il s’agit de deux mangas de chez Pika Édition.

Je commence avec Drifting Dragons T9 de Taku Kuwabara qui est sorti fin octobre.

La fin du tome 8 m’avait laissé sur des charbons ardents ! L’équipe du Quin Zaza était en plein remorquage après avoir attrapé le dragon légendaire tandis qu’un nouveau dragon faisait son apparition. Je peux d’ores et déjà vous dire que j’ai dévoré cette suite !

Son résumé :

Typhon, le dragon dévoreur légendaire responsable de la destruction du premier Quin Zaza, surgit devant l’équipage en plein vol ! Crocco, capitaine par intérim, révèle le passé et les secrets du dirigeable…La situation est grave, mais un homme un peu fou qui a partagé leur table, il n’y a pas si longtemps, propose généreusement son aide !

Mon avis :

Drifting Dragons fait partie de ces mangas qui arrivent très bien à se bonifier au fil des tomes ! D’ailleurs avec ce neuvième, j’ai même la sensation qu’enfin nous avons un début de trame de fond.

Sans trop vous spoiler cette suite, il va se passer beaucoup d’évènements qui vont mettre à mal l’équipage du Quin Zaza. Alors que tous pensent que la situation est perdue, ils vont avoir une certaine aide inopinée et Vannie ne va pas hésiter à faire venir, Monsieur Bruno, de l’Oboro Casca à la rescousse !

Dans ce tome riche en rebondissements, nous en découvrons plus sur le passé de Vannie et j’ai quelques idées la concernant ! Comme je parle d’elle, je reviens quelques secondes sur la magnifique couverture la mettant en avant. Sur la quatrième de couverture, Monsieur Bruno lui tourne le dos. À mon sens, c’est l’une des plus réussies tous tomes confondus. Enfin bref… Tandis que le Quin Zaza est en réparation un dragon s’écroule en ville et nos amis vont devoir prêter main forte pour savoir ce qu’il se passe.

Comme je vous le disais, je trouve que cette série s’améliore avec une histoire qui se complexifie et des personnages toujours aussi bien travaillés. C’est un manga qui prend son temps et qui possède un très grand atout : son fabuleux graphisme avec des décors soignés à couper le souffle ! Je regrette tellement que l’adaptation animée ne soit pas à la hauteur du manga.

Quoiqu’il en soit, j’ai été happée par cette suite et j’ai pris un très grand plaisir à la lire, et à retrouver tous les membres de l’équipage du dragonnier, le Quin Zaza. Je suis curieuse de savoir ce que le mangaka nous réserve pour les volumes suivants.

Note : 4 sur 5.

Dans la foulée, je suis passée ensuite à The Witch and the Beast T04 de Kousuke Satake

Comme pour Drifting Dragons, la fin du tome 3 avait laissé nos personnages dans une malheureuse situation et tout semblait perdu d’avance ! De fait, j’étais impatiente de les retrouver pour savoir ce qui allait leur arriver !

Son résumé :

La sorcière est désormais aux griffes du bourreau.  Malgré sa tentative de libération ratée, Guido réussit  à récupérer l’épée maudite de justesse et compte bien  répliquer, tandis qu’Ashaf est immobilisé de force par une magie spirituelle et que le colonel Cooger  des Chevaliers sacrés est sévèrement blessé suite  à la trahison de son bras droit. Parviendront-ils à freiner la folie destructrice du bourreau qui veut  briser le sceau retenant l’épée maudite ?

Mon avis :

Eh bien… Là encore, quel tome ! Je ne l’ai pas lâché jusqu’à la toute fin et quelle fin ! Encore un cliffhanger qui va me faire compter les semaines jusqu’en février 2022 !

Dans cette suite haute en couleur, l’action est omniprésente ainsi que les rebondissements ! Et il y en a ! Le dessin sert merveilleusement bien l’histoire. Un récit sombre empreint de mystère. Guido est ici mise en avant et j’ai été ravie de revoir sa part des ténèbres. Mais je ne vous en dis pas plus.

Sachez juste que j’ai l’impression que nous arrivons à un certain tournant et que tout risque de bientôt s’accélérer pour nos héros bien décidés à retrouver la sorcière qui l’a maudite. D’ailleurs, je me demande, Guido est-elle vraiment une femme ? Vu son comportement brutal et sa façon de parler, j’ai des doutes, j’ai envie de dire « iel » parce qu’au final on ne sait pas vraiment.

Et c’est l’occasion de revenir aussi sur le personnage d’Ashaf, un héros bien secret. On ne sait quasiment rien de lui et je le trouve très énigmatique. J’espère que les prochains tomes nous éclaireront plus sur ce protagoniste.

Quoiqu’il en soit, j’ai aimé ce quatrième tome que j’ai trouvé excellent ! Avec plein de scènes de combats et de rebondissement ! C’était top !

Note : 4 sur 5.

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :