Le Fracas et le Silence de Cory Anderson

Les éditions PKJ. et Fleuve en ont beaucoup parlé et je dois dire que vu les thèmes annoncés, thriller et drame, j’avais envie de le lire, mais peur également. Je savais, j’étais préparée à ce que ce soit un roman dur et éprouvant, et là-dessus, il l’a été. J’ai pris mon temps pour le lire, pour pouvoir supporter ce que j’allais y trouver, mais on n’est jamais préparé à l’inacceptable et l’injustice. Avant de rendre cet avis, je voulais digérer l’histoire, le récit de ces deux frères et de cette jeune fille, mais je crois que je n’aurais jamais assez d’une vie pour le faire.

Comme pour ses éditeurs (Fleuve et PKJ. qui ont décidé de faire une sorte en simultané, parce que les thèmes passent aussi bien en young qu’en adulte) ce récit sombre et glaçant a été un coup de cœur, mais avec beaucoup de larmes et de colère pour ce qui arrive à nos trois héros.

De quoi parle ce roman qui m’a éprouvé émotionnellement ?

C’est l’hiver.
Le ciel est noir ; il fait un froid mortel.
Jack Dahl, 17 ans, n’a plus d’espoir, plus d’avenir, personne sur qui compter, hormis son petit frère Matty. Depuis la mort de leur mère, les ressources des deux garçons s’amenuisent inexorablement. Alors, pour éviter de devoir confier son frère à un orphelinat, Jack doit trouver le mystérieux sac rempli de billets qui a envoyé leur père en prison.

Ava Bardem a le même âge que Jack. Elle se cache, son existence n’est que solitude et silence. Cela fait dix-sept ans que son père, Victor, baron de la drogue, contrôle sa vie dans les moindres détails. Il lui a appris à n’aimer personne, à ne pas faire confiance aux autres.
Et il recherche le même sac d’argent que Jack. Quand les routes des deux familles se croisent, Ava doit faire un choix déchirant : se taire par loyauté envers son père ou aider les deux frères à survivre…Quand le chemin des deux familles se croise, Ava doit faire un choix déchirant : se taire par loyauté envers son père ou aider les deux frères à survivre…

Mon avis :

J’ai refermé ce roman, les larmes aux yeux.

Indéniablement, il s’agit d’un véritable thriller psychologique qui a mis mes nerfs à rude épreuve. Jusqu’au bout, je n’avais aucune espèce d’idée de comment ça allait se terminer et j’ai eu peur pour les trois héros. C’est un récit sombre et glaçant voir sanglant. Nous faisons la connaissance de Jack et de son petit frère Matty. Avec leur mère, droguée jusqu’aux yeux, ils vivent dans une précarité affligeante. Jack ne voulant pas que les services sociaux les séparent, le jeune homme fait tout pour trouver de quoi nourrir Matty. Depuis l’incarcération de leur père en prison, leur mère s’est complètement déconnectée de la réalité et elle a abandonné ses enfants, se moquant bien de savoir ce qui pourrait leur arriver.

Si vous trouvez déjà cette partie difficile, c’est pourtant les moments les plus soft de l’histoire. La suite ? Cela ira de mal en pie, car Jack pour survivre va vouloir retrouver une mallette contenant de l’argent volé, et que son père aurait caché quelque part. Cela ne passera pas inaperçu auprès du monstre responsable en partie, de leur malheur.

Le roman s’articule d’une manière propre et en chaque début de chapitre nous avons, en italique, les regrets d’Ava. Ava, la fille du monstre justement. Dès le départ, nous savons que quelque chose va mal tourner, que cela ne va pas bien se terminer, mais pour qui et pourquoi ? Mystère !

Si la plume de Cory Anderson est fluide, agréable, les mots, les phrases m’ont glacé les sangs au fur et à mesure que j’avançais dans le roman. En tant que lectrice, mais également en tant que mère, car j’avais mal au cœur pour ces enfants livrés à eux-mêmes qui vont se retrouver dans une chasse à l’homme des plus immondes. Comme si leur vie n’était pas déjà assez difficile. J’ai eu énormément d’empathie pour Jack, le petit Matty et Ava. Ava qui va apparaitre à leurs yeux un peu comme un ange tombée du ciel. Mais je n’en dis pas plus.

Le Fracas et le Silence est à mon sens un titre approprié, parce que l’action se déroule dans les montagnes et se situe en hiver. Le fracas, je le vois et l’interprète avec ce qui arrive aux enfants. Bientôt traqués par le monstre qui semble prendre un plaisir évident à faire courir ses proies. Et le silence, ce sont tous ces non-dits, et cette peur d’avouer une vérité que l’on essaie de fuir à tout prix. Même au prix de la vie.

Et puis, il y a ce décompte des chapitres dès qu’on arrive au deux tiers du livre. Sur le moment, je n’avais pas compris, mais en lisant, j’ai su. J’ai terminé cette histoire le souffle court et les mains tremblantes. 

Le Fracas et le Silence est un véritable thriller dont vous ne ressortirez pas indemne, que vous soyez sensible ou pas, je pense. Bon, dans mon cas, ça a été très dur. J’ai même cru ne pas pouvoir le finir, car j’avais peur. Cela dit, comme je suis curieuse et que c’est super bien fichu, j’ai voulu aller jusqu’au bout. Et… je n’en suis pas ressortie indemne.

La plume de l'auteur/l'autrice - 90%
L'histoire - 95%
Les personnages - 95%
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...) - 95%
L'intérêt des lecteurs - 100%

95%

Coup de ❤

Un excellent roman sombre et glaçant. Un thriller psychologique terrible dont vous ne ressortirez pas indemne, croyez-moi. La plume de Cory Anderson vous transperce comme des lames de couteaux et vous déchiquète le cœur sans que vous vous en rendiez compte. Ça m’a bouleversée.

User Rating: Be the first one !

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :