La Guerre du Lotus T2 – Kinslayer de Jay Kristoff

Si le début du premier tome avait été quelque peu laborieux à lire, je m’étais vite régalée, totalement happée par l’univers riche et exotique imaginé par la plume incroyable de Jay Kristoff. J’avais donc hâte de retrouver ses personnages, son héroïne, car à la fin du volume un, l’histoire ne faisait que commencer.

Résumé du tome 2  :

En assassinant le shogun, Yukiko a libéré les siens d’un dirigeant cruel. Alors que la menace d’une guerre civile gronde, la puissante Guilde du lotus complote afin de placer un homme de son choix à la tête de l’empire, et de nouveaux ennemis rassemblent leurs forces aux frontières du pays fragilisé. Propulsés au rang de héros par les rebelles, Yukiko et son tigre de tonnerre voient croître leur nombre d’adversaires. L’avenir d’un peuple entier tiendrait-il sur le fil d’un katana ?

Mon avis :

Si la fin du premier tome nous laissait présager une suite haute en couleur et pleine de rebondissements, croyez-moi, vous êtes loin du compte. C’est bien simple, ce deuxième volume ne m’a laissé aucun répit. Et… j’en entends certain. e. s me demander si c’est bien plus facile à lire que le premier tome ? Ma réponse est oui. Ça se lit tout seul.

Nous retrouvons donc Yukiko devenue « la fille que craignent les Guildiens ». La jeune fille parcourt les terres sur le dos de son Arashitora, Buruu. Ces deux-là sont devenus inséparables ! J’ai adoré le lien qui se crée entre eux même si ce dernier à ses limites comme j’ai pu le constater durant ma lecture.

En plus de Yukiko, nous suivons plusieurs intrigues en parallèle avec Kin qui après l’avoir rejointe, va se lier avec un autre Guildien venu trouver Yukiko dans son village caché. Ce Kin m’intrigue. Si je l’aimais bien dans le premier tome, je ne sais que penser de lui dans cette suite. Il m’est apparu tantôt sincère tantôt hypocrite. Il donne l’impression de ne pas savoir lui-même ce qu’il veut vraiment et je l’ai trouvé par moment assez injuste vis-à-vis de Yukiko. C’est quelqu’un qui ne joue pas franc-jeu.

On suit aussi ce qu’il se passe avec la pauvre Dame Aïsha restée entre les mains des Guildiens et de Hiro, l’ancien amoureux de Yukiko qui l’a trahie. Cet Hiro est vraiment abominable, il est tellement aveugle et obtus en plus de n’être dirigé que par la haine qu’il voue à notre héroïne. Manipulé par les Guildiens, il est bien décidé à épouser la sœur du shogun pour enfin monter sur le trône impérial. On retrouve également Akihito qui va faire la connaissance d’une drôle de fille… mais je n’en dis pas plus.

En fait, ce deuxième tome est riche en tout : en action, en révélations, rebondissements (je ne vous en révèle rien pour vous laisser le plaisir de la découverte). Yukiko va devoir démêler son passé de son présent, faire des choix et se retrouver dans une position précaire qu’elle ne pensait pas vivre un jour. Buruu va également se rendre compte de certaines limites dans son lien avec Yukiko. Si je devais retenir un élément positif de cette suite, ce serait justement ce qui unit l’Arashitora à la jeune fille. C’est une amitié forte qui transcende la normalité. Mais au fond rien n’est normal en Yukiko qui va devoir gérer son don et ce qui en découle depuis qu’elle a tué le Shogun. Quant à la fin… je me félicite d’avoir la suite sur ma table de nuit parce qu’elle est clairement frustrante.

Dans l’ensemble, je suis ravie d’avoir l’opportunité de découvrir cette série fantasy qui mélange tant d’éléments que j’apprécie ! Un univers proche du steampunk dans un monde exotique centré sur l’Asie et particulièrement le Japon. Jay Kristoff s’en sort comme un chef et nous livre un récit fort, happant et incroyablement addictif. Je n’ai pas vu les pages filer !

La plume de l'auteur/l'autrice - 92%
L'histoire - 89%
Les personnages - 89%
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...) - 89%
L'intérêt des lecteurs - 95%

91%

Palpitant

Un second tome bien meilleur que le précédent. Jay Kristoff maitrise son histoire, ses personnages pour nous offrir un récit de fantasy exotique palpitant. Perso, j’adore !

User Rating: Be the first one !
 

Mon avis sur le premier tome :

La Guerre du Lotus T01 – Stormdancer de Jay Kristoff

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

7 Commentaires

  1. Content de lire que cette saga te régale toujours autant. Même si ce second tome reste assez usuel dans sa construction, je l’ai adoré et encore plus la conclusion de cette saga 😉

    1. Ah, ah ! Oui, j’adore. Je ne suis pas une pro donc je ne sais pas ce que tu entends par « usuel » 😛 Perso, ça se lit super bien et j’ai été totalement immergée dans ma lecture. J’aime le style et la plume de J. Kristoff. Ca me suffit amplement 🙂

      1. Et bien disons qu’il y a très peu de surprise et que ça reste de la fantasy assez basique malgré un univers étonnant. Après ça fait le job et comme tu le dis, ça se lit avec facilité et fluidité.

  2. J’ai aussi préféré ce deuxième tome, même si j’ai trouvé les débuts un peu lents (trop d’impatience peut-être ?). Du reste, je te rejoins sur tous les points, le récit est tout simplement explosif ! Et moi, non plus, je ne sais pas quoi penser de Kin… Quant au dernier tiers, il m’a littéralement laissée sur les fesses :o. Je suis actuellement en train de lire la suite et, pour l’instant, pas de déception à l’horizon :).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :