Le château des étoiles T6 – L’exposition interplanétaire de 1875 de Alex Alice

Aujourd’hui, je laisse la place à Victor qui vous parlera mieux que moi du dernier tome du Château des Étoiles d’Alex Alice qui sort ce jour ! Petit spoiler : il a adoré !

De quoi parle cet ultime volume ?

Après avoir visité la Lune et Mars, Les Chevaliers de l’Ether semblent tristement cloués au sol depuis l’échec de leur tentative visant à convaincre l’Empereur Napoléon III de secourir les Martiaux. Le jeune Séraphin a été jeté en prison, et la Princesse de Mars est détenue pour être exhibée lors de l’Exposition Interplanétaire qui doit s’ouvrir à Paris, le 25 avril 1875 en présence de leurs Majestés les Empereurs de France et d’Allemagne.

Afin de pousser les dirigeants du monde à dénoncer les crimes commis par la Prusse sur Mars, nos héros vont donc devoir libérer la princesse, ou tout au moins ses fabuleux pouvoirs mentaux.

Et ainsi, au nom de la concorde entre les peuples, Hans, Sophie et Séraphin, aidés de Loïc, du capitaine Schneidig et de la journaliste Jocaste Daumier n’ont plus le choix : ils doivent braquer l’Exposition ! Mais à quel prix ?

L’avis de Victor :

C’est avec une vive émotion que je vais aujourd’hui vous parler du dernier album qui sort ce jour (mercredi 29 septembre 2021) d’Alex Alice : Le château des Étoiles volume VI.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore cette série, l’univers de cette aventure est une uchronie qui se déroule entre 1870 et 1875. Les Empires de l’époque partent à la conquête de l’éther, une substance invisible qui relie des Étoiles et les planètes. Grâce à la découverte de l’Etherite, le voyage, la conquête, l’exploration ainsi que l’exploitation des contrées de Lune, Mars ou encore Vénus, sont devenus possibles. Nos héros Hans, Sophie et Séraphin parcourent donc l’Éther et tentent de combattre l’injustice causée par les empires avides de conquêtes et de richesses.

Dans ce dernier volume, nos personnages se retrouvent à Paris pour la grande exposition interplanétaire de 1875 où ils doivent faire un coup d’éclat pour sauver la Princesse de Mars.

Dans cet ultime épisode, tout se précipite, cependant, le récit reste fluide et agréable. Il n’y a pas de temps morts. C’est toujours un grand plaisir que de retrouver le trait et les couleurs douces et féeriques d’Alex Alice.

Comme on peut le lire sur le bandeau accompagnant l’album, on arrive à la fin d’un voyage. Mais, est-ce vraiment la fin ? De la bouche de l’auteur, on retrouvera Séraphin, Sophie et leur compagnon dans de nouvelles aventures, car l’histoire ne pouvait pas s’arrêter ainsi. Ceci étant, ce n’est pas pour tout de suite et il faudra s’armer de patience.

En attendant, si nos héros se sont aventurés sur Mars, le tome VI nous fait découvrir qu’en parallèle d’autres aventures se déroulent sur Vénus. Ce qui fait le lien avec l’autre aventure de l’univers du château des étoiles : « Les Chimères de Vénus » d’Alain Eyroles (scénario) et d’Étienne Jing (illustrations). De quoi patienter, mais peut être pas que… car l’univers d’Alex Alice semble complexe et inépuisable et, il ne serait pas étonnant que l’on puisse voir d’autres projets aboutir autour de son œuvre si foisonnante.

Ce qui me plait, moi, dans cette série c’est qu’on retrouve une science-fiction abordable pour tous, car elle fonctionne avant tout avec de l’imaginaire et non pas des théories complexes qu’on l’on voudrait justifier par équations ou toute autre cohérence qui limite nos rêves. Car oui, Le château des étoiles, c’est une aventure avant tout dans l’imaginaire à une époque où les connaissances étaient encore floues et où les aventuriers étaient motivés par leurs rêves et leurs espoirs.

Comme le disait un certain Albert : 

« L’imagination est plus importante que la connaissance. La connaissance est limitée alors que l’imagination englobe le monde entier, stimule le progrès, suscite l’évolution. »

Donc, Monsieur Alice, merci de nous faire partager votre imaginaire !

Dessins et Mise en pages - 92%
L'histoire - 89%
Les personnages - 89%
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...) - 89%
L'intérêt des lecteurs - 92%

90%

Excellent !

Un très bel album tout aussi passionnant que les précédents, aux couleurs directes, qui montre à quel point l'imagination foisonnante d'Alex Alice est inépuisable ! On espère une suite même s'il faudra être patient !

User Rating: 4.65 ( 2 votes)

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

Un Commentaire

  1. Oh je ne savais pas que ce tome marquait une fin. Je suis à la fois triste et impatiente car comme toi, j’adore cet univers et l’écriture de l’auteur.
    Hâte de le retrouver sur d’autres projets !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :