Wandering Witch – Voyages d’une sorcière T1 de Itsuki Nanao

Œuvre originale - Jougi Shiraishi - Design des personnages - Azure

J’aime beaucoup les univers fantasy et ceux avec des sorcières ou des sorciers… Logique en tant que grande fan de Harry Potter depuis plus de vingt ans (non, je ne suis pas vieille… ou si peu). Bref. J’ai été aux anges en recevant ce joli service de presse des éditions Kurokawa que je remercie au passage, le tout accompagné avec un très chouette goodies :

Alors, le carnet à côté du manga est vierge. Et j’adore les carnets ! Je les collectionne donc je suis ravie. En tout cas, cette réception fut une belle surprise. Mais du coup, vous vous demandez, d’accord, super, et le manga ? Il est bien, ça vaut le coup ou pas ?

Bonne question, j’y réponds après la présentation du titre.

De quoi parle Wandering Witch – Voyages d’une sorcière – T1 ?

Elaina la sorcière découvre un monde vaste, rempli de mystères… et de dangers !

Jeune sorcière vagabonde, Elaina sillonne un monde vaste et bigarré rempli de créatures surprenantes et de civilisations mystérieuses. Suivez ses rencontres, son apprentissage et découvrez les liens qu’elle tissera au gré de ses voyages…

Mon avis :

Alors, il faut savoir que ce manga est une adaptation directe du roman éponyme de Jougi Shiraishi. Nous suivons les aventures d’Elaina, une jeune sorcière qui parcoure le monde. Une sorte d’apprentissage de la vie (ou quête initiatique) à travers le regard d’une jeune femme en devenir. Bon certes, un univers fait de magie dans lequel Elaina est bien décidée à jouer de son statut fraichement acquis.

Dans ce premier tome, nous faisons donc sa connaissance à travers le biais de plusieurs aventures distinctes qui ne se suivent pas. Elaina va faire face à des obstacles de taille, aider un roi. Et nous aurons également un pan de son passé en tant qu’apprentie sorcière.

J’ai bien aimé la suivre. C’est une héroïne un peu imbue d’elle-même, mais qui reste attachante. Elle a conscience de ses défauts et sait se remettre en question lorsque la situation l’exige. Pour l’instant, nous n’avons pas d’intrigue principale, ou de fil conducteur. Le lecteur découvre l’univers et son héroïne en douceur… et sans se presser. Avant ma lecture de ce manga, je ne connaissais pas du tout l’univers narré, donc pour moi c’est une découverte totale.

Les histoires m’ont plu et j’ai passé un bon moment avec Elaina. Les dessins sont mignons et se marient bien avec le récit qui reste quand même assez bon enfant. À la fin, nous avons droit à une courte nouvelle de l’auteur Jougi Shiraishi, entre Elaina et son maître, assez sympathique en somme et qui fait durer le plaisir de son univers.

Dans l’ensemble, c’est un joli manga qui plaira forcément aux amateur.ice. s de mondes magiques avec des sorcières et des sorciers. Elaina est une héroïne que l’on a envie de suivre et d’apprendre à mieux connaitre. Sans être transcendant, j’ai passé un bon moment et je serai là pour le deuxième volume.

Dessins et Mise en pages - 79%
L'histoire - 75%
Les personnages - 79%
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...) - 75%
L'intérêt des lecteurs - 82%

78%

Un joli début

Une nouvelle série (adaptée d’un roman) au fort potentiel. Une histoire de sorcière qui parcourt le monde sur son balai, le tout servi par un joli graphisme. À suivre de près

User Rating: Be the first one !

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

7 Commentaires

  1. J’ai adoré ce premier tome ! Je l’ai prêté à une amie qui débute dans les mangas, elle l’a dévoré aussi. Depuis, elle devient aussi acheteuse compulsive que moi …
    Le carnet est sublime ! On a même pas envie de l’abimer en écrivant dedans haha
    Des bisous Julie ♥

  2. Il y a tellement de titres qui me tentent, je pense que je vais attendre de voir comment évolue la suite avant de m’intéresser de plus près à « Wandering Witch ». Merci pour la découverte (et le carnet est superbe, en effet!).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :