Dans l’ombre de Creamy T02 de Emi Mitsuki

Œuvre originale : Studio Pierrot

J’avais particulièrement aimé le premier tome de ce spin-off de la série originale de Creamy Mami. Une histoire dans laquelle c’est Megumi (Chantal), la rivale hystérique de Creamy qui en est l’héroïne. J’attendais donc la suite avec beaucoup d’impatience pour confirmer tout le bien que je pense de ce nouveau manga.

Alors et donc ?

De quoi parle ce nouveau tome mettant Megumi en vedette ?

Difficile d’être la rivale d’une chanteuse Magical girl… Découvrez les coulisses impitoyables du monde du showbiz avec Megumi

Depuis que Creamy Mami a fait ses débuts sur scène, Megumi Ayase, la chanteuse du même label, ne se voit offrir que des jobs nuls et elle est sur le point d’exploser !
Flairant la frustration de la star, l’infâme paparazzi Snake Joe lui propose de s’allier avec lui pour découvrir le secret de Creamy Mami !

Mon avis :

Je vous le dis tout de suite, j’ai trouvé ce deuxième volume meilleur que le premier qui était déjà pas mal. Pourquoi ? Parce que cette fois, on a vraiment le personnage de Megumi en face de nous. Creamy y est encore moins mise en avant.

Ainsi le passé de Mégumi nous est enfin révélé. Et quel passé ! Megumi est tellement plus qu’elle ni parait. Elle m’a bien souvent fait mal au cœur. Car oui, on ne peut que compatir à sa déchéance artistique même si certaines situations comme les publicités ridicules qu’elle est obligée de tourner pour se faire un peu de beurre ne la mettent pas en valeur. Tout comme sa probable alliance avec le paparazzi véreux (surtout quand on connait leur passif commun à tous deux).

On la voit passer de la lumière à l’ombre sans que son producteur, Shingo ne lève le moindre petit doigt pour elle. Là encore, j’ai aimé la manière dont la mangaka traite cette relation houleuse qui, dans le dessin animé, était les moments les plus « What the Fuck » de la série. Megumi passant ses nerfs sur le pauvre Shingo Tachibana sans que ce dernier fasse quoi que ce soit pour l’arrêter. Cela nous la rendait antipathique et détestable.

Pourtant, il y avait bien un envers et cet envers eh bien, il fait froid dans le dos. Le monde du showbiz est sans pitié et Shingo, nous lui découvrons une facette que nous n’avions jamais vue de lui : celui d’un homme d’affaires qui sait comment manipuler ses poulains.

Je dois dire que j’ai trouvé le développement de ces deux personnages (Megumi et Shingo) très intéressant, plus adulte finalement. Megumi a des sentiments pour son producteur, parce qu’il a pris soin d’elle à ses débuts, il l’a protégée envers et contre tous parce qu’il avait décelé en elle un fort potentiel exploitable. Mais aujourd’hui, il n’a d’yeux que pour Creamy. Pour Megumi, c’est l’enfer. Cependant, loin de se laisser faire, notre héroïne est bien décidée à faire tout (et n’importe quoi) pour reconquérir son public et son producteur.

Indéniablement, je trouve les thématiques abordées plus adultes, et bien plus abouties. De fait, Emi Mitsuki nous offre une relecture de l’univers de Creamy réaliste et passionnante. Ses dessins servent magnifiquement cette histoire. Le coup de crayon de Emi Mitsuki me plait beaucoup.

Est-ce que je suis déjà impatiente de lire la suite des mésaventures de Megumi, la star déchue ? Oh, que oui !

⭐ Retrouvez mon avis du premier tome ci-dessous :

Dans l’ombre de Creamy de Emi Mitsuki

Une réussite !

Dessins et Mise en pages - 82%
L'histoire - 85%
Les personnages - 85%
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...) - 89%
L'intérêt des lecteurs - 89%

86%

Une suite à la hauteur de mes espérances. L’envers du monde de Creamy est très bien exploité et le tout servi par un très joli coup de crayon. Bref que du bonheur à découvrir si vous avez été fan de la série animée.

User Rating: Be the first one !

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

11 Commentaires

  1. On en a discuté hier mais, dans ta chronique, je trouve très juste ta comparaison entre Megumi du manga et Chantal du dessin animé. Effectivement, on peut penser que dans le D.A., Chantal est juste détestable et ridicule en jouant les divas, en flanquant tout le temps des baffes à son patron et en voulant du mal à Creamy plutôt que de se battre avec ses propres armes… tandis que dans le manga, on se rend compte que lesdites armes sont inexistantes. On passe de la « drama-queen » hystérique et énervée à l’artiste acculée qui cherche désespérément à retrouver le chemin du succès et l’attention de son producteur. Son alliance probable avec l’affreux Snake Joe (je l’avais oublié, celui-là) en est la preuve puisqu’au début, elle refuse d’avoir affaire à lui et elle a bien conscience qu’elle laissera des plumes si elle collabore avec lui.

    Le passé de Megumi montre également le parcours qu’elle a dû faire en justifiant d’une façon différente (et inconsciente) sa jalousie vis-à-vis de Creamy. En effet, Megumi a dû travailler dur pour se faire une place en tant que chanteuse parce que la maison de production ne pariait pas sur elle (sauf Shingo), tandis que Creamy semble avoir tout obtenu sans efforts, mais c’est magique et Megumi ne le sait pas (lol).

  2. Ce titre me perturbe car à McDo il y a un burger qui s’appelait (s’appelle ?) Le Creamy Deluxe.

    Voilà, c’était mon intervention pertinente, si tu en veux d’autres, je serai ravi de t’en faire part !

    1. Faut pas me dire ça quand je bois mon café. Mon ordi tout neuf bon sang XD !

      sinon, je cherche mais je ne me souviens pas du Creamy Deluxe… Après je vais à McDo une fois tous les deux/trois ans, alors bon…

      Je te souhaite un bon weekend monsieur !

      1. Je vais à peu près aussi souvent au McDo, si ce n’est moins.
        Jz crois que la dernière fois, c’était après l’accouchement de ma femme, pour le retour à la maison elle voulait absolument un menu mcDo et j’ai cédé 🤣

        Excellent week-end à toi aussi !

          1. Si c’est pour une question de végétarisme, je ne peux que te comprendre. Les rares fois où j’y suis allé ces dernières années, des que je demandais le wrap végétarien, ils me disaient qu’ils en avaient plus 😅

              1. Je t’avoue que je ne connaissais pas du coup je viens de regarder ce que c’était.

                De mon coté je mange un peu comme je peux, mais sans viande.
                Mais tot ou tard il va falloir que je me pose la question d’adapter mon alimentation, j’ai eu plusieurs fois des problèmes d’estomac et je pense qu’il a une certaine sensibilité le bougre.

                Mais on s’éloigne conséquemment de Creamy là !

                1. Mais carrément. On est passé d’une magical girl à nos régimes alimentaires. C’est la faute au Creamy Deluxe. Mcdo c’est vraiment le mal XD

                  Pour tes problèmes d’estomac, ça peut provenir d’un chamboulement de ton microbiote ou de la candidose. A vérifier.

                    1. Si tu as l’occasion d’en parler avec un nutritionniste diététicien 😉

                      En fait il s’agit des bactéries de notre flore intestinale. Aujourd’hui, avec notre alimentation, trop sucrée et déséquilibrée ( produits industriels, moins de fruits et légumes, alcools, soda, trop de viande) on l’appauvrie et on fait proliférer les mauvaises bactéries/champignon comme le candida (responsable de la candidose). Ca donne de la porosité intestinale (entre autre) qui empêche la bonne digestion et l’assimilation dans notre organisme des aliments que l’on ingère… Bref, je pourrais t’en parler durant des heures, mais clairement je ne suis pas blogueuse régime ni coach XD

                      Et pendant ce temps, Creamy est partie en vacances ailleurs 😛

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :