Avis Mangas : Fullmetal Alchemist Perfect T07 et Spy x Family – T04

Ce qu’il y a de bien en ce moment, c’est que je prends un plaisir évident à me poser sur mon canapé préféré pour lire des romans et des mangas. Dernièrement, j’ai lu la suite de deux séries que j’aime d’amour : Fullmetal Alchemist Perfect de Hiromu Arakawa et Spy x Family de Tatsuya Endo qui sont publiés par les éditions Kurokawa. Alors ? Est-ce que ces suites sont toujours à la hauteur ?

Commençons par Fullmetal Alchemist Perfect T07

 

De quoi parle ce tome septième tome ?

Les frères Elric sont de retour à Central City accompagnés de Winry, leur amie d’enfance, et de Lin, un mystérieux visiteur en provenance de la lointaine contrée de Xing. Ils découvrent avec douleur que la ville est le théâtre d’un complot terrible impliquant les plus hautes instances de l’armée. Le colonel Mustang et son équipe, au cœur de la tourmente, tentent de démêler le fil de la vérité ; même si pour cela, ils risquent de tout perdre. Militaires ou homonculi, qui restera en vie ?!

Mon avis :

Alors j’ai trouvé ce volume 7 assez plan-plan dans son ensemble. L’adrénaline n’est pas tellement au rendez-vous, je trouve, bien que l’on suive plusieurs intrigues en même temps. Par exemple, le Colonel Mustang et son équipe sont en mission d’infiltration et tout dégénère pour eux (il y aura de l’action, c’est vrai). En parallèle on retrouve Edward qui est embarqué de force par le commandant Armstrong qui le ramène à Rosembool… Bref, la narration ici est morcelée pour faire avancer le récit dans plusieurs directions (qui se finira par se regrouper à un moment, je n’en doute pas). C’était, bien évidemment, intéressant à suivre, mais assez plat dans son ensemble.

En fait, ce que j’ai préféré dans ce tome, c’est m’amuser à faire des comparaisons avec la première série animée. Parce que l’on retrouve des points communs bien que les deux histoires divergent. Je repense au passé des parents de Winry ou bien aussi la manière dont certains Homonculus seront battus. J’ai tout de même été surprise dans ce tome par certains points.

Et puis, c’est également dans cette suite qu’Edward va retrouver son père… Là encore, impossible de ne pas faire un lien avec la série (la première). Eh bien, ces retrouvailles en version manga m’ont déçue. Selon moi, il y a moins d’émotions ou d’impact que dans la série. Hohenheim passe en coup de vent dans son ancien village, il pense y retrouver sa femme, ses enfants et sa maison. Si on se doute pourquoi et qui il est vraiment, je me suis fait des tas de suppositions le concernant, car se personnage (pour le moment) diverge totalement de celui de la première série. De fait, je pensais ses retrouvailles avec Edward plus chargé en émotion, plus violente aussi, mais non.

Pour le reste, si comme je le disais plus haut, les intrigues sont amusantes à lire, j’ai plus eu l’impression de découvrir un puzzle qu’il faudra rassembler à un moment donné. Je me doute que ce que l’on apprend là, il ne faudra pas l’oublier pour la suite.

Dans l’ensemble, et malgré tout, j’ai quand même bien aimé ma lecture et j’aime vraiment beaucoup les dessins d’Arakawa. Et puis… la présente édition est juste… parfaite ! Ça tombe bien, non ?

Ma note : 7/10


Bien, passons à un autre manga de choix. Alors, je sais qu’il ne fait pas l’unanimité partout, mais moi j’aime beaucoup. Ça me détend et même si l’humour fait bien moins mouche qu’avant, eh bien, j’aime suivre les aventures de cette famille d’espions hors-norme et totalement déjantée.

De quoi parle cette suite justement ?

Face à la menace d’attentat qui pèse sur un ministre de Westalis en visite à Ostania, Twilight et la cellule de WISE se mobilisent. Les conspirateurs comptent employer des chiens pour arriver à leurs fins, une curieuse coïncidence alors que la famille Forger souhaite adopter un canidé pour récompenser Anya d’avoir décroché sa première étoile à l’école Eden. Et voilà qu’Anya est enlevée par les terroristes au détour d’un salon canin ! Une fois de plus, son intervention (maladroite) comme celle (inattendue) de Yor mettront Twilight sur la bonne piste…

Mon avis :

Alors cette fois, il y a des chiens dans ce nouveau tome. Vous vous demandez : « Oui, et alors ? » Eh bien, c’est super important en fait. Oui, oui ! Parce que c’est l’intrigue principale de ce nouveau volume.

Notre chère famille préférée s’apprête à adopter un chien pour faire plaisir à la petite Anya. Sauf que sans le savoir et le vouloir, ils vont tomber sur un sacré trafic. Si Twilight est appelé en renfort par l’organisme d’espionnage pour lequel il travaille, Yor va devoir sauver Anya des griffes de méchants et nous lecteurs comprenons que ces deux affaires sont en fait une seule et même.

Comme je le disais dans mon introduction, l’humour des débuts s’est étiolé et s’il reste omniprésent dans ce manga qui est je le rappelle une comédie, je me suis plus intéressée à l’intrigue. Alors certes, on se rend vite compte que l’histoire tourne autour d’Anya. Elle est le point d’or de l’histoire. On aime ou pas. Dans mon cas, je la trouve trop mignonne. Ensuite, il y a Twilight et Yor. Je dois dire que ces deux personnages peuvent paraitre fades par moment. On en attend tellement plus. Cependant, c’est toujours drôle de se rendre compte que Twilight ne se doute toujours pas de qui est vraiment sa « fausse » femme.

Je dirais que plus on avance et plus je suis déçue de voir que leur relation n’avance pas vraiment. Même si on sent une légère amorce dans un potentiel rapprochement, le scénario se concentre essentiellement sur la mission de Twilight et des progrès, ou non, d’Anya. À la longue, je reconnais que cela peut être frustrant (et redondant).

Ceci dit, eh bien, pour l’instant, ce manga matche toujours très bien avec moi. Alors, suis-je un public facile ? Je ne dirais pas ça, simplement, je pense que Spy x Family remplit parfaitement son rôle qui est de me faire oublier mes tracas quotidiens et me faire passer un très bon moment en compagnie de ses héros. Et puis, j’aime beaucoup les dessins, ça doit forcément jouer un peu aussi. De fait, j’attends la suite avec impatience.

Ma note : 7,5/10

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

8 Commentaires

  1. FMA !!! Depuis quelques jours, je me tâte à tous les prendre, les relire et j’ai vu qu’il y avait des suites donc ça fera une belle collection !

    Spy X Family, j’adore ♥ J’attends avec impatience le 5ème ce mois-ci ☺ Le collector pour le 6ème est déjà pré-co ☺☺☺

    Merci pour tes avis ♥
    Des bisous ♥

    1. Je te conseille les Perfect de FMA, niveau qualité/prix il n’y a rien à en redire 🙂 Et qu’est-ce qu’ils sont beaux en plus !

      Moi aussi je suis impatiente de lire la suite de notre famille d’espion totalement barré. Ils forment une sacrée équipe 😀

      Et de rien ! Je suis à fond dans les mangas depuis quelques mois 😛

  2. Je n’avais pas trop aimé le tome 3 de Spy x Family, mais là j’ai adoré ce tome 4. C’était vraiment très drôle et la longueur de l’intrigue a vraiment aidé. Vive le nouveau membre de la famille 😀

    1. L’humour est moins lourd en fait, bizarrement, ça ne m’étonne pas que tu aies aimé celui-là. D’ailleurs j’ai pensé à toi en rédigeant mon avis 😉

      J’espère que la relation Yor/Twilight va un peu évoluer (mon côté midinette fleur bleue, toussa…)

      Et vouiii, le pôtit graaaand chien trop craquant !

  3. J’ai été surprise de lire ce tome 7 de FMA (ou plutôt de relire) ; je ne me souvenais pas que certains personnages disparaissaient aussi vite. Je comprends ton sentiment vis-à-vis d’Hohenheim et de sa rencontre avec Ed. Toutefois, j’ai quand même été touchée (un peu) quand il est plongé dans ses souvenirs, puis quand il discute avec Pinako (on sent qu’il y a du bon en lui, malgré ce que l’on devine). Ce n’est pas mon tome préféré mais je l’aime beaucoup tout de même ; on sent qu’il fait une transition : des personnages partent, d’autres se révèlent… Vivement la suite !

    1. Oui, c’est vrai il y a quelques moments plus fort en émotions. Concernant Hohenheim, je m’attendais à plus sans doute.

      Et oui, vivement la suite ! N’ayant vu que le premier animé, j’attendrais d’avoir fini les mangas pour me lancer dans Brotherhood (je ne veux pas me gâcher la surprise) ^^.

      1. Il est en effet préférable de ne pas lire/visionner en parallèle. Même si Brotherhood est plus fidèle au manga, certaines choses changent ; par curiosité, j’ai regardé au cours de la semaine les premiers épisodes des deux séries, et je me suis retrouvée toute embrouillée. Pourtant, le dessin, les musiques, l’action… ne sont pas pareilles !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d bloggers like this: