Entre les lignes T01 de Tomoko Yamashita

Voilà un manga aux thématiques plus adultes qui ont su me parler dès les premières pages. Décidément, les éditions Kana savent toujours taper dans le mille pour nous trouver des petites merveilles pour leur collection Life.

Une jeune adolescente qui vient de perdre ses parents part vivre chez une tante qu’elle n’a jamais vue. Et quelle tante ! J’avoue m’être tout de suite attachée au personnage de Makio.

De quoi parle ce premier tome ?

À 15 ans, Asa perd ses parents dans un accident de voiture. Elle est recueillie par sa tante Makio, 35 ans, sœur cadette de sa mère. Makio est autrice de romans pour adolescentes, mais elle vit plutôt en recluse, car elle n’est pas à l’aise en société. L’arrivée d’Asa va bouleverser la vie des deux femmes. Asa découvre soudain le monde hors de son cocon familial et n’est pas habituée à quelqu’un comme sa tante, qui lui parle avec autant de franchise, quoique souvent avec maladresse. Makio, de son côté, n’est pas familière d’une cohabitation avec quelqu’un à qui il faut montrer la voie. Chacune va ainsi devoir faire un travail sur soi. L’une pour faire le deuil de ses parents disparus trop soudainement et s’ouvrir au monde. L’autre pour accepter la présence d’une autre personne dans son quotidien et approfondir la question du sens de la famille et des liens qu’elle induit et des sentiments qui s’y rattachent.

Mon avis :

Comme je le disais dans mon introduction, j’ai complètement accroché avec le personnage de Makio. Nous découvrons cette femme, la trentaine bien tassée sous le regard de sa nièce venue habiter chez elle après la mort de ses parents dans un accident de voiture. Bien vite, malgré le deuil qui la frappe de fouet, c’est l’adolescente qui va s’occuper de la maisonnée et de sa tante.

Les thématiques abordées comme celle du deuil ou des liens familiaux m’ont tout de suite parlé et touchée. Je me suis retrouvée dans le personnage de Makio en fait. Elle a toujours eu une mauvaise relation avec sa sœur (la mère d’Asa) et s’est toujours tenue éloignée des liens familiaux. Makio ne vit que pour son travail et semble ne pas savoir prendre soin d’elle. 

Très vite, Asa va s’imposer pour Makio comme une mère de substitution, ce qui est quand même un comble vu que l’adulte, c’est Makio. Mais loin de désapprouver le comportement de cette tante distante, elle m’a tout de suite plu. Parce que malgré tout, elle tente de faire des efforts pour cette nièce qu’elle ne connait pas. Et finalement, ces deux personnages, on prend un plaisir dingue à les suivre. Asa est douce patiente avec Makio. Et cette dernière se rend bien compte qu’elle n’est pas le parent idéal pour l’adolescente, mais elle veut faire des efforts bien que ce soit dur et qu’elle n’y connaisse rien.

En plus d’avoir un joli scénario avec des personnages réalistes et bien travaillés, nous avons également le droit à un graphisme soigné, léché qui colle parfaitement avec ce genre de récit. Je sens que je vais prendre plaisir à continuer cette série parce que je veux suivre l’évolution de cette cohabitation qui est loin d’être évidente pour nos deux protagonistes. De plus, tout l’attrait psychologique est bien amené. Makio s’interroge, se remet, à sa manière, en question. Tout comme elle explique pourquoi la mort de sa sœur la laisse de marbre. Asa elle-même arrive à avancer en pensant à autre chose. S’occuper d’elle-même et de sa tante lui permet une sorte d’échappatoire bienvenue.

Indéniablement, voilà un manga qui m’a agréablement surprise et que j’ai pris grand plaisir à découvrir.

Dessins et Mise en pages - 82%
L'histoire - 89%
Les personnages - 89%
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...) - 89%
L'intérêt des lecteurs - 89%

88%

Une belle surprise

Une histoire touchante, réaliste sur le deuil et les liens familiaux,  le tout servi par un joli graphisme qui va très bien à ce genre d’histoire. Une belle surprise et un régal à suivre !

 

User Rating: Be the first one !

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :