Avis Mangas : Kaguya-sama : Love is War T04 et Carole & Tuesday T03

Aujourd’hui, en ce beau jour automnal alors que nous sommes début août, je vous propose de découvrir mes avis sur deux mangas que j’ai lus le mois dernier et sorti début et mi-juillet chez Pika Édition : Carole & Tuesday T3 de Morito Yamataka et le magnifique et irrésistible Kaguya-sama : Love is War T04 de Aka Akasaka.

Je vais commencer par le titre qui m’a le plus enthousiasmé : Kaguya-sama : Love is War

De quoi parle ce nouveau tome ?

Miyuki Shirogane, le président, et Kaguya Shinomiya, la vice-présidente,  se sont rencontrés au BDE de l’académie Shûchiin, un lycée fréquenté  par l’élite. Le quotidien de ces deux petits génies est bercé par tous  les stratagèmes possibles pour séduire l’autre et l’obliger à avouer  ses sentiments ! Qu’il s’agisse de tests psychologiques, de bible de  l’amour, de l’hymne de l’école, d’une partie de memory, d’une visite  à domicile, d’une altercation ou du planning des vacances :  tous les coups sont permis ! Kei Shirogane, la petite sœur du  président, serait-elle en passe de devenir le pion de cette guerre  psychologico-romantique sans merci ?!

Mon avis :

Voilà un titre à ne pas prendre au sérieux ! Mais absolument pas ! C’est drôle, avec des personnages truculents que je prends de plus en plus plaisir à découvrir. Dans cette guerre acharnée de l’amour, nos héros continuent de se chercher, de se trouver, de s’asticoter pour mieux faire tomber l’autre dans les filets de l’amouuuuuuuuuuuur (oui, cette profusion de « u » est faite exprès).

Et pour ne rien arranger à  leurs affaires c’est carrément tout le BDE qui est, entre guillemets, pris à parti. Un des personnages que j’aime le plus c’est Fujiwara. Sous ces dehors de jeune fille timide, elle cache bien son jeu (et puis, n’en déplaise à Shinomiya, elle est trop adorable cette petite). Kaguya Shinomiya la déteste et l’aime tour à tour parce qu’au fond elle ne peut pas la haïr même si elle jalouse sa facilité à se faire apprécier.

Dans cette suite, on continue à rire et à lever les yeux au ciel devant l’attitude bien souvent puérile (et risible) de nos héros. Sous ces dehors de lycéenne froide et studieuse, Shinomiya est une enfant gâtée. J’ai adoré le chapitre où elle est malade. Inquiet, Shirogane lui rend même visite et il va découvrir un aspect de la jeune fille que cette dernière n’avait absolument pas envie qu’il voie. 

Et ensuite, Shinomiya va faire la connaissance de la sœur de Shirogane et veut devenir son amie, mais… rien ne se passe jamais comme elle le veut. Enfin bref.

Ce quatrième tome est bien évidemment à la hauteur des précédents. On rit bien avec les protagonistes du BDE et surtout avec les tours que se jouent Shinomiya et Shirogane. On se demande qui craquera le premier et s’ils arriveront un jour à s’avouer leur sentiment sans avoir eu l’impression de perdre une quelconque guerre.

Voilà un manga que je prends grand plaisir à lire même si par moment, je lui trouve quelques longueurs, mais c’est vite oublié par l’humour omniprésent. Quant aux dessins de Aka Akasaka, je trouve qu’ils servent parfaitement ce genre de récit.

Ma note : 7,5/10


Ensuite, j’ai donc lu le dernier tome de Carole & Tuesday. Je l’attendais avec impatience, car il nous apporte le dénouement du concours et de l’avenir des deux jeunes femmes.

Alors ? Alors ?

De quoi parle ce dernier volume ?

Carole et Tuesday ont franchi une étape colossale pour atteindre leur rêve de devenir des musiciennes reconnues. Elles participent au très célèbre télé-crochet Mars Brightest, où elles croisent le chemin d’Angela, qui prépare méthodiquement ses débuts dans la chanson. En plus de cette nouvelle rivale de taille, l’énigmatique Cybelle, autre concurrente, va leur donner du fil à retordre. Sans parler d’Ertegun, qui est l’un des juges, et de la famille de Tuesday, qui ne voit pas cette apparition télévisée d’un bon œil… Parviendront-elles à toucher le public malgré toutes ces embûches ? « Ce que nous voulons transmettre, c’est notre âme. »

Mon avis :

Comment vous dire ? Cette fin m’a déçue. Oui. J’ai été emballée par les deux premiers tomes et je voulais absolument connaitre le dénouement. Le souci, c’est que cette fin aurait mérité d’être plus approfondie. Tout s’enchaîne à une vitesse vertigineuse et on passe de séquence en séquence comme lorsque l’on regarde un résumé d’épisode.

Je ne remets pas en cause le scénario et le dénouement que je trouve juste et crédible. Dans la lignée de ce que j’en attendais. Cela dit, cette histoire aurait vraiment mérité d’être bichonnée. Trois tomes pour une histoire qui en aurait mérité au moins 3 de plus à mon avis pour qu’on n’ait pas l’impression d’avoir lu un titre non abouti.

Alors oui, tout est là. On découvre ce qui va arriver à Tuesday, les réels enjeux pour Carole et bien entendu la fin de ce concours. Mais… vraiment, il manque des scènes. Il manque des explications. Ça fait bâclé et je trouve ça tellement dommage, car c’est vraiment une belle histoire : sur l’amitié, sur l’entraide et sur l’amour de la musique. Et puis, les dessins sont vraiment magnifiques. Malheureusement, un beau graphisme ne suffit pas à faire passer la pilule.

Alors oui, cette fin trop rapide me déçoit. J’en attendais plus, j’en attendais mieux.

Ma note : 6,5/10

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :