LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESMichel Lafon (YA)YOUNG ADULT

Ready Player Two de Ernest Cline

Alors ? Qui se souvient de Ready Player One ? Si vous n’avez pas lu le roman, vous avez probablement dû voir le film ? Pour ma part, j’avais largement apprécié le livre et aimé le film. Mes deux grands avaient même adoré, c’est pour dire. Du coup, lorsque j’ai appris qu’une suite allait sortir, j’étais curieuse de voir ce qu’allait devenir les héros du premier tome. Même si outre-Atlantique, les critiques semblent tendre vers le négatif, je voulais me forger ma propre opinion dessus.

Le résumé de ce Ready Player Two :

Une nouvelle quête.
Deux mondes en jeu.
Êtes-vous prêts ?

Quelques jours après avoir remporté le concours de James Halliday, le fondateur de l’OASIS, Wade Watts fait une découverte extraordinaire. Cachée dans les coffres d’Halliday, attendant d’être découverte par son héritier, se trouve une nouvelle technologie susceptible, encore une fois, de changer le monde et de rendre l’OASIS plus merveilleux et addictif.

Mon avis :

J’ai été surprise de constater que le début commençait à peine une semaine après la fin du premier tome (oui, je ne lis pas forcément les résumés quand il s’agit de suite de livre que j’ai aimé). Nous retrouvons donc Wade alias Parzival qui nous raconte ce qu’est devenue sa vie depuis que nous l’avions quitté.

Je dois reconnaitre que le début met un peu de temps à mettre l’histoire en place. Durant ces quelques chapitres j’ai eu l’occasion de franchement détester Wade que j’ai trouvé peu réfléchi égoïste et carrément imbuvable. Lui et ses ami. e. s se liguent contre Samantha qui n’est pas d’accord avec leurs arguments. Celle que nous connaissons sous le nom d’Arty dans le jeu, passe pour une odieuse mégère qui ne sait que hurler et se mettre en travers de la route de Wade. Le premier tiers nous montre un groupe fractionné qui s’est perdu en chemin. Rien ne va plus entre eux et en quelques phrases les années s’écoulent jusqu’à ce qu’une nouvelle grande quête se présente à eux et pas de la meilleure des manières.

Parce que cette fois s’ils se loupent tous, c’est la fin des deux mondes : le vrai et le virtuel. Rien que ça ! Et voilà nos héros repartis pour une nouvelle et périlleuse aventure, une véritable course contre la montre. L’occasion pour l’auteur et le lecteur de faire un check-up complet de ses connaissances en matière de films, de séries, de chansons, d’animés, de romans et jeux vidéos. À vous en donner le tournis !

Si j’avais trouvé cette profusion d’allusions à la culture geek sympa, rafraichissante et innovante dans le premier tome, là je dois dire que j’y ai été moins sensible dans cette suite. Sauf sur la dernière partie qui est une ode à l’univers de Tolkien et pas que sur les jeux vidéos dérivés. Mais trop, ça en devient vraiment assommant.

Concernant la conclusion, ma foi… elle est mignonne même si très utopique à mon goût et sans doute trop facile également. Dans un sens, on pourrait prendre le début, une partie du milieu et directement passer à la conclusion. Il y a quelques longueurs non négligeables dans ce livre.

Dans l’ensemble, Ready Player Two plaira à ceux qui aiment la culture Geek et pour qui les références à foison ne font pas peur. Car croyez-moi, il y en a ! Et pas que des petites. On y retrouve même du Ranma 1/2 ! Et puis, Ernest Cline a voulu prouver qu’il avançait avec son temps et savait prendre en compte les changements. Là encore, il y a certaines choses que j’ai trouvé ultramaladroites. Tout comme certains raisonnements sur l’IA qui sont très légers et pas vraiment développés pour le coup. Puis l’histoire finalement ne diverge pas vraiment du premier tome. Ce qui est un peu dommage.

Alors, est-ce que j’ai aimé ? Il serait faux de dire que j’ai boudé mon plaisir parce que ce n’est pas vrai. Cependant, mon plus gros reproche vient du travail effectué sur les personnages que je n’ai pas forcément trouvés très attachants. Malgré tout Ready Player Two est un bon roman de divertissement qui saura plaire à ceux qui veulent passer un bon moment sans prise de tête et qui ne se souviennent pas trop du premier tome.

🌺 Ma notation pour le roman Ready Player Two de Ernest Cline

La plume de l'auteur/l'autrice - 75%
L'histoire - 72%
Les personnages - 69%
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...) - 72%
L'intérêt des lecteurs - 79%

73%

Sympa

Quelques longueurs, des personnages pas toujours attachants et une culture geek très impressionnante. Peut-être trop justement et avec des réflexions maladroites sur l’IA et les avancés technologiques. Cependant, ça reste un bon roman de divertissement.

User Rating: Be the first one !

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :