Amitié T02 – Lady le jour, joueuse la nuit de Kerrigan Byrne

J’ai découvert la plume de Kerrigan Byrne, il y a un peu plus de deux ans maintenant. J’ai eu un vrai coup de cœur pour sa manière de dépeindre des héros torturés et des héroïnes fortes et sensibles à la fois. Dans cette nouvelle série qui se nomme, Amitié, nous découvrons l’histoire de trois femmes courageuses et féministes jusqu’au bout des ongles (qui sont allés jusqu’à se donner des noms d’hommes en guise de surnoms) qui vont tomber amoureuses de héros au charme dévastateur, sombres, et au passé tortueux. À vrai dire, rien ne les prédestinait à trouver ainsi l’âme sœur. Après avoir lu et bien aimé l’histoire d’Alexandra, c’est au tour de la très réfléchie et gourmande Cecelia d’être sous les projecteurs.

Le résumé qui m’a donné envie :

Enfant, Cassius Ramsay a souffert de la vie dissolue de ses parents. Désormais magistrat à la Haute Cour de justice, il se consacre à sa carrière et fuit toute tentation : la bonne chère, l’alcool, l’oisiveté, le jeu et, surtout, les femmes. Jusqu’au jour où son chemin croise celui de Mlle Teague. Aussi hédoniste qu’effrontée, Cecelia entend jouir de tous les plaisirs que l’existence peut offrir. Au grand dam de Cassius, cette femme si voluptueuse, mélange ensorcelant d’innocence et de sensualité, va embraser ses sens qu’il croyait avoir domptés…

Mon avis :

Le demi-frère du héros précédent, Cassius a tout de suite repéré Cecelia. Cette jeune femme entière qui croque la vie à pleine dent en affichant sa gourmandise sans fausse pudeur. Pour ma part, c’est une héroïne que j’ai adoré suivre et connaitre. Cecelia n’a pas eu une vie heureuse lorsqu’elle était enfant et elle ne doit son salut qu’à une sorte de providence. Avec ses deux meilleures amies, elles ont réalisé leurs rêves, en faisant de vraies études dans le but de ne jamais à avoir dépendre d’un homme. Je dois dire que c’est ce que j’aime le plus dans les romances historiques de Kerrigan Byrne, ce côté ultra féministe sans toutefois tomber dans un anachronisme trop marqué.

L’histoire commence vraiment au moment où Cecelia hérite d’un établissement de jeu qui cache d’autres activités plus ou moins illicites. Ce même jour, une descente a lieu dans le manoir commandé par Cassius Ramsay lui-même. Et là, Cecelia découvre un autre aspect de l’homme aussi effrayant qu’intimidant. Cassius qui déteste les maisons closes et tout ce qui se rapporte à la débauche est bien décidé à faire tomber cet endroit du diable. Sauf qu’il ne sait pas que c’est Cecelia la nouvelle patronne.

Cela va occasionner divers quiproquos et malentendus entre Cecelia et Cassius qui sont pourtant attirés l’un par l’autre. Sauf que Cassius vit comme un moine depuis des années suite à une relation qui l’a beaucoup meurtri. L’homme, comme son demi-frère (héros du tome 1) cache un passé compliqué dans lequel sa mère l’a plus ou moins maltraité. De fait, pour lui, les femmes sont le péché incarné. 

J’ai aimé ce conflit et donc la relation, d’abord houleuse, qui se noue entre lui et Cecelia. Parce que justement, Cecelia a vécu avec un homme, son père, qui haïssait les femmes. Il a traité sa fille comme un démon en lui faisant subir des punitions atroces presque inhumaines. Du coup, le fait que Cecelia soit attirée par un homme qui a quelques similitudes avec ce père qu’elle déteste est, à mon sens, intéressant.

Dans l’ensemble, c’est une romance historique aux thématiques passionnantes avec des héros cabossés. Leur relation mettra un certain temps à se faire et à trouver un terrain d’entente malgré leur attirance mutuelle. Beaucoup d’introspections seront faites et bien sûr, on retrouve un panel de personnages secondaires (dont les héros du premier tome) qui ont leur importance ici.

Bref. J’ai beaucoup aimé l’histoire de Cecelia et de Cassius. Je ne suis pas déçue par cette suite et je suis curieuse maintenant de lire celle de la troisième et dernière amie, Francesca (la plus secrète des trois).

🌺 Ma notation sur Lady le jour, joueuse la nuit de Kerrigan Byrne

La plume de l'auteur/l'autrice - 91%
L'histoire - 89%
Les personnages - 89%
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...) - 89%
L'intérêt des lecteurs - 91%

90%

Une romance historique sombre aux thématiques fortes et passionnantes, avec des héros cabossés comme je les aime. La plume de Kerrigan Byrne m’a une nouvelle fois enchantée.

User Rating: 4.35 ( 1 votes)

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :