LES CHRONIQUES DE MANGAMANGAS, WEBTOONS & BDSHOJO

Magic Knight Rayearth T04 de Clamp

Ce manga est une de mes lectures nostalgiques du moment, comme je vous l’avais déjà expliqué dans un précédent billet. J’ai découvert la série quand j’avais 18 ans, autant dire que c’était l’époque préhistorique pour beaucoup. Et donc, je ne pouvais louper cette réédition que je trouve toujours aussi soignée et magnifique ! Pika édition fait vraiment du super beau boulot !

Et donc, ce quatrième tome nous emmène dans un nouvel arc avec de nouveaux personnages…

Le résumé de ce quatrième tome :

Après avoir rallié à leur cause les sbires de Zagato, les Magic Knights parviennent à vaincre ce dernier grâce aux Dieux-runes. Mais la joie cède la place au désespoir lorsqu’elles se voient obligées d’abattre celle qu’elles étaient censées sauver. C’est la mort dans l’âme qu’elles retrouvent leur monde. Mais un nouvel appel retentit…

Mon avis :

Si vous n’avez pas lu le premier arc, cet avis peut contenir des spoilers. Vous êtes prévenu.

Entre nous, j’avais bien hâte d’arriver à cette suite juste pour avoir le plaisir de refaire la connaissance avec le beau et mystérieux Lantis. Ado, étrangement, mon dévolu s’était porté sur Ferio. D’ailleurs, dans ce tome on va découvrir qui il est vraiment (j’admets que j’avais oublié donc j’ai à nouveau été agréablement surprise. Mais est-ce que cette information aura une utilité ? Là, je ne sais plus, donc je verrai bien.)

Après s’être morfondues, depuis leur retour sur terre, les trois amies vont être à nouveau convoquées sur Cephiro. Mais là, elles sont des plus surprises de constater à quel point le royaume a changé. Et pour cause, après la disparition du pilier qu’était la princesse Émeraude, les forces du mal ont libres accès à Cephiro et le royaume se délite. Il faut donc un nouveau pilier et des étrangers de royaumes voisins n’hésitent pas à tenter leur chance.

Hikaru, Umi et Fû comprennent qu’elles vont donc devoir une nouvelle fois allier leurs forces même si chacune culpabilise à cause de la disparition de la princesse.

Dans ce nouvel arc, la romance est un peu plus mise en avant, et ce, de manière pas franchement subtile. Mais je n’en dis pas plus. Et puis il y a Lantis (insérer ici tout un tas de cœur) qui semble assez mystérieux et la fin de ce tome nous fait penser qu’il n’est pas très franc du collier. Bref, je n’en dis pas plus pour ne rien vous spoiler.

Dans l’ensemble, c’est toujours avec un énorme plaisir que je redécouvre ce titre qui combine tous les genres que j’aime et qui marchaient bien à cette époque. Et je pense que ça peut le faire tout autant en 2021. De plus, je suis toujours subjuguée par le style du studio Clamp même s’il s’est affiné depuis. Pour ma part, j’aime ce côté surchargé et très « animé ». Je me régale toujours autant.

Ma notation pour le tome 4 de Magic Knight Rayearth

Dessins et Mise en pages - 89%
L'histoire - 85%
Les personnages - 85%
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...) - 85%
L'intérêt des lecteurs - 89%

87%

C’est toujours un plaisir que de relire ce manga et ce nouvel arc nous promet une aventure encore haute en couleur avec un peu plus de romance cette fois. Je vous conseille ce titre avec plaisir !

User Rating: Be the first one !

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :