L’Atelier des Sorciers T08 Edition Collector de Kamome Shirahama

C’est qui qui a fait la danse de la joie devant son joli collector ? C’est bibi ! Dire que je l’attendais avec impatience serait un bel euphémisme. Bref. Je trouve les éditions collector pour ce titre toujours aussi époustouflantes. Cette fois-ci, nous avons droit à un merveilleux mini-artbook que je vais chérir durant très longtemps.

Le résumé de ce tome 8 :

Après avoir réussi leur examen à l’Académie, Coco et les autres apprenties sorcières sont de retour à l’Atelier. C’est alors qu’arrive Tarta, qui propose à Coco et à ses amies de l’aider à tenir un stand lors du grand festival annuel des sorciers, la Fête de la Nuit d’argent. Excitées comme des puces à l’idée de prendre part à ces festivités, les petites sorcières entament les préparatifs. Alors que Coco accompagne Tarta voir son grand-père à l’hôpital, elle recroise le chemin de Kustas, le petit garçon qui s’était blessé lors de l’incident près de la rivière…

Mon avis :

Depuis quelques tomes, l’histoire se complexifie et une sous intrigue auteur des héros se tisse, ce, pour mon plus grand bonheur. Je dois dire que le volume précédent m’avait laissé sur des charbons ardents. Du coup, j’attendais beaucoup de cette suite.

Qu’en dire ? J’ai eu l’impression que nous avons eu un tome de transition. Dans cette suite, Coco et ses amies vont aider Tarta à tenir son stand de magie, car son grand-père est malade. Tarta va vite s’apercevoir que Coco ne va pas bien même si elle ne dit rien. La jeune fille va elle-même faire de surprenantes découvertes concernant son ami.

Avec ce volume c’est l’occasion pour nous d’en apprendre plus sur la magie de ce monde et sur ses non-dits qui sont nombreux. Coco se retrouve avec pleins de « secrets » qu’elle ne peut pas dévoiler. Cela la mine plus que ce qu’elle ne montre. En parallèle, nous la suivons avec Tarta et ils sont bien décidés à venir en aide à Kustas qui ne peut plus marcher. Je dois dire que j’ai beaucoup aimé cette partie-là de l’histoire, car c’était tout doux et bienveillant. Même s’il y a  des moments moins sympathiques, notamment avec le père adoptif de Kustas qui va se retrouver dans une situation critique.

On peut dire ce que l’on veut, mais L’Atelier des Sorciers reste pour moi une magnifique histoire servie par un graphisme à tomber par terre. Même si l’intrigue principale n’avance pas des masses, c’est un plaisir de lecture à chaque volume.

Je voulais terminer ce billet par une vidéo vous montrant le art-book collector, malheureusement, je suis une bille et je n’ai pas réussi à trouver un format qui passe dans le corps de l’article. Tant pis. Vous devrez me croire quand je vous dis qu’il est superbe !

⭐ Ma notation pour l'édition collector de L'Atelier des Sorciers Tome 8

Dessins et Mise en pages - 100%
L'histoire - 89%
Les personnages - 89%
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...) - 90%
L'intérêt des lecteurs - 95%

93%

Un 8e tome toujours aussi passionnant à suivre avec un graphisme toujours au top. C’est un vrai régal à chaque fois. Et que dire du collector ? Le art-book somptueux vaut largement le coût/coup !

User Rating: Be the first one !

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d bloggers like this: