Sailor Moon Eternal Edition T04 de Naoko Takeuchi

Je prends un énorme plaisir à relire le manga de Sailor Moon que j’ai toujours préféré à sa version animée. Dans ce nouveau tome, nous retrouvons Usagi et ses ami. e. s aux prises avec de nouveaux ennemis, la secte Black Moon.

L’histoire est relativement simple et reprend un peu celle du premier arc, sauf que cette fois l’action se passe sur la lune et dans le futur. Un futur, très très lointain. Les justicières en marinières vont devoir se serrer les coudes pour sauver la reine et sa fille, Chibi Usagi, devenue Black Lady, des griffes des forces du mal.

Le résumé de ce quatrième tome :

Coincée au 30e siècle, Usagi est prisonnière du prince Diamond, chef de la secte Black Moon, qui la retient sur la planète Nemesis dont l’énergie négative bloque les pouvoirs de notre héroïne… Mais soudain, le cristal d’argent se réveille et Usagi peut à nouveau se transformer en Sailor Moon et libérer ses amies. Elles parviennent à s’enfuir à l’inverse de Tuxedo Mask, parti à la recherche de Chibiusa dans les limbes spatio-temporels, qui tombe entre les griffes de la mystérieuse Black Lady. Sailor Moon va devoir une fois de plus affronter son bien-aimé sous l’emprise de ses ennemis…

Mon avis :

L’histoire en elle-même a beau être simpliste et parfois limite dans la compréhension, j’ai eu un vrai plaisir à lire ce quatrième tome. Déjà, parce que j’adore toujours autant les beaux dessins de Naoko Tateuchi. Ensuite parce que même si le récit peut être tiré par les cheveux, on se laisse quand même happer par les actions et différents rebondissements. Et puis on n’a pas le temps de s’ennuyer une seule seconde. Tout s’enchaîne assez vite pour ne laisser aucun temps mort.

Usagi va devoir se battre pour sauver ceux qu’elle aime et une version d’elle-même qui semble bien différente de ce qu’elle est au présent. Peut-être que c’est ça qui m’a un peu fait tiquer. Le fait que, au final, nos ami. e. s se retrouvent avec un Mamoru et une Usagi si différents, comme s’il ne s’agissait pas vraiment d’eux. Oui, bon, ils ont des siècles de différences, c’est vrai. Et puis un autre point qui peut faire tiquer, c’est le côté incestueux. Chibi Usagi est amoureuse de Mamoru et une fois en Black Lady, elle n’hésite pas à l’utiliser et sa manière se se comporter avec lui est sans ambiguïté. Même si ce Mamoru est bien plus jeune que celui qui est son père, il n’en reste pas moins la même personne.

Mais bref. Au-delà de ça, j’aime vraiment ce côté girly et mystérieux qui fait le charme de ce manga. Et mon coup de cœur va au chapitre bonus consacré à Rei Hino, Sailor Mars, un personnage que j’aime beaucoup. J’ai vraiment apprécié en apprendre un peu plus sur elle et la voir mise en avant comme ça.

Bref. Un nouveau tome que j’ai dévoré et que je trouve toujours aussi beau avec son papier glacé et ses pages couleurs. Un bel ouvrage à mettre en avant dans sa bibliothèque et Sailor Moon en vaut largement le coup.

Sailor Moon Eternal Edition T04

8.7

Dessins et mise en pages

8.9/10

L'histoire

8.2/10

Les personnages

8.2/10

L'ambiance

8.9/10

Mon intérêt

9.5/10

Les plus :

  • Les dessins toujours aussi beaux
  • L'histoire
  • Le chapitre consacré à Rei

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :