Harlequin - VictoriaLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

Sur ordre du Highlander de Johanna Lindsey

Quelle n’a pas été ma surprise de découvrir un nouveau roman de Johanna Lindsey ! J’adore cette autrice depuis presque trente ans et j’ai été étonnée de voir qu’elle était publiée chez les éditions Harlequin. 

Vous vous en doutez, je me suis jetée sur le roman pour le lire et… bon, j’ai trouvé la manière dont la romance était amenée, les caractères des protagonistes assez vieillot dans leur construction. Attention, j’ai bien aimé, vraiment, mais, ça avait un côté très rétro qui me rappelait les titres des années 1980.

Après investigation, il s’avère que ce titre, A Gentle Feuding dans sa version originale date… de 1983 pour sa première publication ! Ah, oui, quand même ! Et ça ne s’arrête pas là, ce roman est déjà sorti en 1988 chez J’ai Lu sous le titre : Un si cher ennemi (ça me dit vaguement quelque chose…. j’ai du le lire, mais je ne m’en souviens pas… la honte !)

Mais bref, je suis tout de même heureuse de (re)découvrir ce titre donc même si ça fait bizarre de voir que ce sont les éditions Harlequin qui ont récupérés les droits.

Son résumé :

Écosse, 1541

Le devoir exige d’elle, joyau du clan Fergusson, qu’elle consente à une union pour sauver les siens. Sheena ne peut taire son indignation. Pourquoi devrait-elle se sacrifier et devenir la promise de Jamie MacKinnion, l’homme le plus redouté des Highlands, alors même qu’on le retient dans les geôles de la Tower Esk ? Il suffirait de si peu pour que ce dangereux pilleur de fermes et semeur de mort disparaisse…

Mon avis :

Bon. On part sur une histoire ultra classique, mais qui peut faire son petit effet quand on a plus l’habitude d’en lire. Ici, notre héros, Jamie MacKinnion, va vivre des moments difficiles pour son clan. Le début commence par une attaque sauvage qui verra beaucoup de morts. Puis, notre héros va faire la découverte de sa vie : une jeune fille nue dans le lac en train de prendre son bain. Heum. Ça, c’est le coup classique des années 80. Jamie est tout de suite subjuguée par cette beauté. Et par la suite, trop occupé à la retrouver au même endroit, il va se faire capturer par le clan ennemi. C’est ballot quand même.

Le chef du clan Fergusson voit là l’occasion d’enterrer la hache de guerre avec le chef du clan, MacKinnion, qui n’est autre que Jamie. Pour cela, il est prêt à le forcer à épouser l’une de ses filles. Mais attention, pas son aînée, qui est un joyau brut, déjà promise à un autre. Bien sûr Jamie va refuser et grâce au jeune fils Fergusson, il réussira à s’évader.

Sauf que… la fille en question, Sheena, était la fameuse naïade. Enfin bref, nous allons aller de quiproquo en quiproquo et par un coup du sort quelque temps plus tard, elle va se retrouver dans le château de Jamie, enlevée par le jeune frère de ce dernier qui la prend pour une paysanne. Pour achever le scénario des années 80, on retrouve aussi la maitresse du héros qui rêve de mariage et qui va se faire virer un coup de pied dans l’arrière-train et qui bien sûr va prendre l’héroïne en grippe et vouloir se venger. Jamie, lui, veut Sheena. Quant à Sheena, elle ne veut pas de lui bien qu’elle se sente attirée comme un aimant. Mais voilà, il est l’ennemi de son père et il ne sait pas qui elle est vraiment. D’ailleurs, elle est bien décidée à le lui cacher.

La relation entre eux sera quelque peu bancale avec un héros macho et une héroïne bien qu’ayant un certain caractère se retrouvera bien trop souvent malmenée. Pour le reste, le scénario ne va pas plus loin que leur histoire avec en fond, les guerres de clans, mais ça reste très (trop) survolé à mon gout. Toutefois, j’ai bien aimé, ça dépayse quand même un peu et puis on retrouve le style de Johanna Lindsey de l’époque.

Bref. Si ce titre n’est au final pas une nouveauté, j’ai bien aimé quand même. Je suis contente de (re) découvrir une histoire écrite par Lindsey même si ce n’est pas la plus aboutie. Sheena est une héroïne un peu passe-partout et Jamie l’archétype même du héros masculin un peu arriéré qui est prêt à tout pour mettre celle qu’il désire dans son lit et plus si affinité.

À lire si comme moi vous êtes curieuse et que vous aimez les vieilles romances historiques qui ont fait leur preuve, déjà, à l’époque des dinosaures (comme le dit si bien mon fils aîné).

 

Sur ordre du Highlander de Johanna Lindsey

7.8

La plume de l'autrice

7.9/10

L'histoire

7.5/10

Les personnages

7.9/10

L'ambiance

7.5/10

Mon intérêt

8.2/10

Les plus :

  • (re) découvrir de vieux titres de Johanna Lindsey
  • La romance un peu désuète, malgré tout, j'aime bien

Les moins :

  • Des héros qui ont fait leur temps malheureusement
  • Une histoire top simplette

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

4 Commentaires

    1. Apparemment, les éditions Harlequin ont rachetés pas mal de droits des romans de Johanna Lindsey. En août, le prochain roman est aussi une réédition avec un nouveau titre (celui là, je m’en souviens bien) : Esclave et Chatelaine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :