The Voices of a Distant Star de Makoto Shinkai / Mizu Sahara

  • Éditeur : Pika
  • Date de sortie : 26 mai 2021
  • Prix éditeur : 8,20 €
  • Poche : 240 pages
  • ISBN-10 : 2 811 657 770
  • ISBN-13 : 978-2811657772

Son résumé :

2047

Mikako, une lycéenne, est enrôlée dans la Flotte Spatiale des Nations Unies pour partir sur les traces des Tharsiens, des extraterrestres dont la technologie promet des avancées sans précédent pour le genre humain. À bord de son « Traceur », elle part, seule, explorer les confins de l’univers. Mais sur Terre, le jeune Noboru l’attend. Les deux adolescents s’efforcent de communiquer et de se réconforter à distance, dans l’espoir que leur amour puisse se jouer des années-lumière qui les séparent…

Mon avis :

Une histoire d’amour à distance qui se compte en année-lumière. Un poème doux-amer sur deux jeunes gens qui se trouvent à peine et qui vont être séparés par le destin et les étoiles.

Ce manga est une ode poétique sur les relations, l’espace et le temps. Mikako va se retrouver à des années-lumière de son meilleur ami, celui qu’elle aime et qu’elle ne veut pas quitter. Chaque fois qu’elle le peut, elle lui envoie des messages. Mais plus elle s’éloigne de la terre et plus les messages mettent du temps à parvenir au jeune homme.

Ce dernier est dans une situation d’attente de plus en plus frustrante. Il vit à travers les lettres de Mikako et espère qu’un jour il la reverra. Pourtant, un jour, l’attente deviendra trop longue trop frustrante et bien sûr douloureuse. Alors il se tourne vers le présent et ne regarde plus en arrière.

Pourtant, Mikako ne l’a pas oublié, elle lui écrit toujours, mais elle a des combats bien plus réels et violents à mener. Deux destinées séparées, deux vies différentes qui ne songent qu’à se retrouver.

J’ai lu ce manga comme on fait un rêve. Si l’intrigue reste cohérente dans son ensemble, on ne peut s’empêcher de trouver certains détails étranges voire hors contexte. Comme la tenue de Mikako qui ne change pas. Même pour combattre l’ennemi elle garde ses vêtements de lycéenne de la terre ce qui peut paraitre étrange. Il y a une sorte de décalage voulue entre le contexte et l’héroïne.

C’est une lecture qui m’a pincé le cœur plusieurs fois et j’ai trouvé la fin frustrante dans le sens où il n’y a pas vraiment de fin. C’est un peu au lecteur de finir l’histoire comme il a envie de la voir même si on sait au fond comment ça pourrait se terminer.

Pour ce qui est du graphisme, j’aime beaucoup. C’est épuré et assez détaillé à mon goût. Les dessins sont beaux, il n’y a rien à redire.

En bref : je ressors ravie de cette lecture bien que je sois quand même triste qu’il n’y ait pas de suite avec une vraie fin. C’est une belle histoire pleine de douceur malgré une histoire d’amour compliquée et malmenée par une distance qu’on ne peut qu’à peine imaginer.

The Voices of a Distant Star de Makoto Shinkai / Mizu Sahara

8,20€
8.2

Dessins et mise en pages

8.9/10

L'histoire

8.0/10

Les personnages

8.0/10

L'ambiance8

8.0/10

Mon intérêt

8.2/10

Les plus :

  • L'histoire belle et poétique

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :