Midnight Poppy Land de Lilydusk

Webtoon - Saison 1

Son résumé :

Après avoir fait une macabre découverte en pleine campagne, la vie de Poppy une jeune rédactrice, se trouve mêlée à celle de Tora l’un des plus grands gangsters de la ville… Chaque nouveau pas l’entraîne toujours plus en plein cœur de l’organisation criminelle.

Mon avis :

Il y a une semaine (à quelque jour près), j’ai découvert les webtoon grâce à la série de Lore Olympus (que j’ai dévorée et dont je vous parlerai très bientôt) et depuis je cherchais une autre série susceptible de me passionner. Eh bien, je suis tombée sur Midnight Poppy Land de Lilydusk qui était proposé dans leur top10. J’admets avoir aimé le dessin alors je me suis lancée plutôt méfiante, car je ne suis pas une fana de romance contemporaine… Mouais… eh bien, là j’ai avalé la première saison en moins d’une journée et commencé la seconde. Je plaide coupable votre honneurosité, je suis devenue accro. Je trouve les dessins magnifiques, et les mises en scène cohérentes. Malgré la rareté des cases (je rappelle que le principe du webtoon, c’est que ça soit lisible bien et vite à partir de smartphone et tablette donc c’est une case à la suite), tout s’enchaîne à merveille. Et puis il y a des décors. Alors certes, certains sont faits à partir de photos, mais ça donne une ambiance plus crédible et du coup c’est bien plus immersif. On vit l’histoire comme si on lisait un album couleur. De ce côté-là, j’ai été plus qu’agréablement surprise.

Après, j’en viens à l’histoire (car oui, il y en a une). En gros, rien de neuf sous le soleil, juste une fille plutôt commune, timide et qui ne sait pas s’imposer va tomber sur LE bad boy par excellence. Et quel bad boy *insérer ici les cœurs et smiley qui bave… oui je suis faible, achevez-moi* ! Tora fait certes un peu cliché au tout début, mais par la suite la dessinatrice arrive à nous le rendre aussi sympathique qu’agaçant et bien sûr très attachant. Toutes les filles aimeraient avoir un Tora qui la suit comme son ombre.

Alors certes, son univers est dangereux, malsain, impitoyaaaaaaaableuh (Dallas sort de ma tête), mais il va tout faire pour tenir Poppy éloignée de ce milieu nauséabond. Poppy quant à elle vient de larguer son mec qu’elle a surpris en train de la tromper (si vous saviez comme elle gagne au change, franchement !). Même si elle est attirée par Tora, elle essaie de garder une certaine distance avec lui. Parfois c’est même carrément frustrant, mais ça reste assez crédible de ce côté.

Tora est un héros qui, sous des abords froid et distant, craque pour Poppy (jeune femme douce et naïve, mais qui a du caractère, c’est important de le souligner) qui lui offre une bouffée d’oxygène dans une vie viciée par le crime. Parfois on a des flasbacks de son passé et on ne peut que compatir, car il n’a pas eu d’enfance. Récupéré dès son plus jeune âge par un parrain de la mafia ce dernier l’a entrainé à devenir une machine à tuer.

Concernant l’histoire (oui, parce qu’il y en a une ^^) Tora au départ est persuadé que Poppy cache un carnet compromettant et il jure à son boss de remettre la main dessus. C’est comme ça qu’il se rapproche de Poppy. Quant à elle, elle est éditrice junior dans une petite start up et rêve de décrocher son premier contrat avec un homme d’affaires influent.

Au fur et à mesure du temps, Tora et Poppy vont se rapprocher de plus en plus et la tension sexuelle entre eux peut être franchement frustrante (autant pour eux que pour les lecteur.ice. s).

Nos deux amoureux qui ne veulent pas dire qu’ils sont amoureux évoluent donc dans deux univers que tout oppose, enfin le pensent-ils, car à chaque fois le boulot de Poppy fait une incursion dans le milieu de la mafia par le biais de personnages très variés. Ainsi un célèbre écrivain de romance érotique n’est autre que le fils d’un parrain de la mafia et il est également l’un des meilleurs amis de Tora. Il y a des situations à mourir de rire, d’autres plus intenses sur le plan émotionnel et franchement, les personnages sont tous assez bien travaillés avec une personnalité propre.

Moi qui ne suis pas friande de ce genre en romance traditionnelle, j’avoue que je me régale dans sa version webtoon. Et puis oui, j’en reviens au dessin, mais qu’en dire ? Je les trouve très beaux !

Voilà donc ma deuxième série et mon deuxième coup de cœur. Le premier étant Lore Olympus (dont je vous parlerai très bientôt).

Midnight Poppy Land de Lilydusk

9.1

Dessins - Mise en forme

9.2/10

L'histoire

8.5/10

Les personnages

8.9/10

L'ambiance

8.9/10

Mon intérêt

10.0/10

Les plus :

  • Les dessins et les décors présents
  • Le déroulement de l'histoire
  • Les personnages
  • Tora (je suis faible ^^)

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

3 Commentaires

  1. Je confirme j’ai littéralement dévorée Midnight Poppy Land en une journée et j’ai continué le lendemain avec Asuras Bride aussi de Lilydusk, une merveilleuse découverte que ces deux webtoons, grâce à vous.
    J’ai me suis retrouvée dans ma peau d’adolescente à rêver qu’un Tora sonne à ma porte, l’espoir fait vivre ;).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :