BD & MANGALES CHRONIQUES DE MANGASEINEN

Les Carnets de l’Apothicaire T01 et T02 de Itsuki Nanao & Nekokurage

  • ASIN :B08H43KNLN
  • Éditeur : Ki-oon
  • Date de sortie : 21 janvier 2021
  • Prix éditeur : 7,90 €
  • Broché : 167 pages
  • ISBN-13 : 979-1032707784

Achat : https://amzn.to/3slAKVW

Son résumé :

Intrigues et poisons au cœur du palais impérial !

À 17 ans, Mao Mao a une vie compliquée. Formée dès son jeune âge par un apothicaire du quartier des plaisirs, elle se retrouve enlevée et vendue comme servante dans le quartier des femmes du palais impérial ! Entouré de hauts murs, il est coupé du monde extérieur. Afin de survivre dans cette prison de luxe grouillant de complots et de basses manœuvres, la jeune fille tente de cacher ses connaissances pour se fondre dans la masse.

Mais, quand les morts suspectes de princes nouveau-nés mettent la cour en émoi, sa passion pour les poisons prend le dessus. Elle observe, enquête… et trouve la solution ! En voulant bien faire, la voilà repérée… Jinshi, haut fonctionnaire aussi beau que calculateur, devine son talent et la promeut goûteuse personnelle d’une des favorites de l’empereur. Au beau milieu de ce nid de serpents, le moindre faux pas peut lui être fatal !

Mon avis :

Qu’est-ce que j’avais hâte de découvrir cette nouvelle série des éditions Ki-oon et encore une fois, ils ont réussi à m’accrocher avec cette nouvelle licence !

Déjà, j’apprécie énormément les dessins que je trouve somptueux et qui se marient très bien avec le récit. La mise en pages est claire, propre, bref, un régal pour les yeux !

Et puis, il y a l’histoire. Cette dernière se déroule en Chine (enfin vu noms et les vêtements, je présume) et plus exactement au Palais Impérial. Nous faisons la connaissance de Mao Mao, une jeune servante. Cette dernière est en fait apothicaire et officiait au quartier des plaisirs avant d’être enlevée. Pourtant, bien vite la jeune fille va retrouver ses compétences lorsqu’elle apprend que les bébés des concubines du roi décèdent les uns après les autres.

Ce début commence doucement, mais pour ma part j’ai été totalement happée. Si l’intrigue pour l’instant est simple presque inexistante, je gage que la suite sera passionnante ! On sent déjà le fort potentiel de ce titre. Mao Mao est une héroïne forte qui ne s’apitoie pas sur elle-même. Puis, nous faisons la connaissance de personnages au caractère fort et ambivalent comme l’intrigant et mystérieux Jinshi ou encore la concubine Gyokuyo qui prend Mao Mao à son service.

Avec ce premier tome, le lecteur découvre un univers fascinant et inconnu. À travers Mao Mao on se laisse facilement embarquer dans ces intrigues de cour et on espère qu’elle saura sortir son épingle du jeu. Mais notre héroïne elle-même cache bien son tempérament justement et je sens qu’on ne va pas s’ennuyer avec un tel personnage.

Les Carnets de l’Apothicaire s’annonce (pour moi) très bien pour ma part. Il possède tous les ingrédients pour être une excellente série à suivre. Et vous savez quoi ? J’aimerais découvrir également le roman dont il est tiré. J’adore ce genre d’histoire.

Est-ce que ça vous étonnera si je vous ai dit que j’ai embrayé avec la suite le lendemain de ma lecture ?

  • ASIN : B08H573V9W
  • Éditeur : Ki-oon
  • Date de sortie : 4 mars 2021
  • Prix éditeur : 7,90 €
  • Broché : 159 pages
  • ISBN-13 : 979-1032707913

Achat : https://amzn.to/3sl2Dxt

Son résumé :

Désormais dame de compagnie et goûteuse au service de Gyokuyo, l’une des concubines favorites de l’empereur, Mao Mao commence une nouvelle vie ! Alors qu’elle vient tout juste d’arriver au pavillon de Jade, elle se forge très vite une réputation d’excellente apothicaire, à tel point que l’empereur en personne la convoque…

Il lui faut maintenant s’acquitter d’une mission de taille : trouver la cause du mal qui ronge Lifa, la mère du petit prince décédé. Malheureusement, la tâche est encore plus difficile que prévu ! En effet, pour guérir sa patiente, la jeune fille va d’abord devoir se confronter aux femmes du pavillon de Cristal…

Mon avis :

Aussitôt le premier tome dévoré que j’avais envie (et hâte) de retourner auprès de Mao Mao au palais Impérial ! Dans cette suite, l’Empereur lui-même ordonne à Mao Mao de guérir Lifa, l’une de ses concubines toujours mal en point depuis le décès de leur fils. Pour la jeune fille, c’est une question de vie ou de mort, elle le sait. Là encore notre héroïne montre ses incroyables capacités et surtout sa force de caractère face à des suivantes aussi exécrables que possible !

Plus j’avance dans ce manga et plus j’aime la personnalité de Mao Mao aussi ambivalente qu’attachante. C’est un personnage bien campé, fort et qui fait tout pour survivre dans un monde cruel et encore plus depuis qu’elle a atterri à la cour intérieure. Un monde de femme régi par les hommes. Un vrai nid de vipères dans lequel les apparences et les jeux de pouvoir mènent leur monde.

Dans ce deuxième volume, les intrigues politiques se font de plus en plus visibles avec les différentes concubines qui aimeraient bien prendre le rôle d’impératrice qui est pour le moment vacant. Mao Mao se fait quelques ami. e. s dont le fameux Jinshi. J’ai des théories sur ce personnage que j’aime également beaucoup. Tout comme les différentes concubines avec lesquelles on s’attache. Aucune n’est véritablement méchante, mais elles jouent leur place et leur vie. De fait, elles peuvent se montrer froides, distantes, etc.

Mais, mon véritable coup de cœur va pour Mao Mao ! Ce personnage est trop « badass » ! J’adore la suivre et je suis frustrée de ne pas avoir la suite. Ça devient franchement passionnant et je sens que Mao Mao va avoir un rôle encore plus grand à jouer !

Avec cette suite, je me suis une nouvelle fois régalée. Je n’ai pas pu lâcher le manga et je l’ai dévoré jusqu’à la toute dernière page. Les dessins, les costumes, les décors, tout y est magnifique et j’aime cette Chine revisitée et fantasmée. Par les temps qui courent, ce genre d’histoire me fait le plus grand bien. Et oui, ça me donne encore plus envie de découvrir le roman ! J’aimerais trop qu’un éditeur nous le traduise en français un de ces jours.

Bref. Les Carnets de l’Apothicaire est une des excellentes surprises de cette année 2021. Merci aux éditions Ki-oon de nous faire découvrir autant de belles série.

Les Carnets de l’Apothicaire T01 et T02 de Itsuki Nanao et Nekokurage

7,90€ chaque
9

Dessins et Mise en page

8.9/10

L'histoire

8.9/10

Les personnages

8.9/10

L'ambiance

9.0/10

Mon intérêt

9.2/10

Les plus :

  • Les dessins que j'aime beaucoup
  • L'histoire qui se dévoile avec ses intrigues de cour
  • Le personnage de Mao Mao

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

13 Commentaires

  1. Je n’ai toujours pas pris le second tome, la faute aux finances difficiles en ce moment (comme toujours finalement…), mais il faudra que je m’y mettre car javais apprécié le premier tome, que je trouvais plutôt prometteur dans son genre.

    Et tu n’es pas la première à également vanter la qualité de ce second volume, donc ça me rend plutôt confiant !

    1. Je te comprends ! Il y a des suites et des nouvelles séries que j’aimerai continuer et faire, mais l’argent ne suit pas.
      Pour te répondre, oui, j’ai trouvé ce second volume encore meilleur que le premier. Cette série est prometteuse.

  2. J’avais déjà repéré ce manga suite à ses couvertures vraiment magnifiques, mais tu m’as fait découvrir l’histoire ici, et j’ai encore plus envie de le lire ^^ Je vais essayer de les trouver pour me faire mon propre avis dessus, mais c’est une série qui a l’air très prometteuse 😀

  3. J’aime aussi beaucoup cette saga et son ambiance Chine à l’ancienne associée à ces complots dans un sérail. C’est plutôt bien mené en plus et comme toi l’héroïne me plaît et m’amuse beaucoup également ^^

  4. Il me tente beaucoup mais je sais pas, j’ai pas sauté le pas. Ton avis sur les 2 premiers tomes donnent sacrément envie, donc je vais peut-être me laisser tenter finalement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :