Kaguya-sama : Love is War T01 & T02 de Aka Akasaka

Date de sortie : 31 mars 2021

Résumé du tome 1 :

Au sein du Bureau des élèves de la prestigieuse académie Shûchiin, Kaguya Shinomiya, la vice-présidente, et Miyuki Shirogane, le président, sont l’élite de l’élite. Tout le temps qu’ils partagent ensemble laisse à penser qu’ils se plaisent et pourtant… six mois plus tard, rien ne s’est passé entre eux ! L’obstacle : leur fierté qui ne leur permet pas d’être le premier à déclarer sa flamme.

La bataille pour faire avouer l’autre commence maintenant !

Mon avis :

J’étais absolument curieuse de découvrir ce que cachait ce nouveau titre des éditions Pika ! Et on peut dire que dans l’ensemble, je ne regrette pas cette lecture qui m’a bien fait rire avec ses côtés drôles et réalistes. Enfin… Nos héros se compliquent beaucoup pour rien et c’est ça qui est génial.

On pourrait résumer la chose à une phrase : pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Compétiteurs dans l’âme, le président du BDE Shirogane et Shinomiya se sont mis en tête de faire tomber l’autre. Le jeu est simple : le premier qui tombe amoureux de l’autre et déclare ses sentiments aura perdu.

Waouh ! Ça commence fort, vous ne trouvez pas ?

Si dans un premier temps cela semble simple pour eux (ils ne se voient pas comme de potentiels petits amis et se pensent plus intelligent que l’autre alors que les deux le sont à tout autant) tout se complique quand justement leur relation se met à évoluer. Et tout cela à cause du jeu.

Shirogane n’est pas un « fils de », et du coup, il travaille comme un malade pour parvenir à se hisser en haut du podium. Au contraire de Shinomiya qui elle, est née avec une cuillère en argent dans la bouche.

Et au milieu de tout ça, il y a la secrétaire, Fujiwara, qui de prime abord semble naïve et toujours de bonne humeur. Un vrai rayon de soleil. Ce personnage va leur servir autant de tampons que de faire valoir dans un premier temps. Pourtant, bien vite, il apparait qu’elle n’est pas si naïve que ça et qu’elle sait parfaitement se mettre en avant lorsqu’il le faut.

Ce premier tome présente rapidement les personnages ainsi que les enjeux du manga : une comédie romantique dévoilant les travers et complications adolescente dans le si compliqué « jeu de l’amour ». Ensuite on entre dans le vif du sujet, à savoir la guerre que se livre Shirogane et Shinomiya. Par exemple, lorsque Fujiwara va leur offrir des places de cinéma pour qu’ils aillent voir un film ensemble ça tourne vite en bataille psychologique. J’avoue que j’ai trouvé certaines problématiques très réalistes.

Ce premier tome est fort en situations ubuesques, parfois cocasses, et d’autres avec de véritables émotions qui montre les héros de manières bien plus humaines et donc moins caricaturales. J’ai notamment apprécié la bataille des bentos entre les héros. Ça va franchement loin et on applaudira la manière dont le mangaka montre en quelques scènes, à quel point les apparences peuvent être trompeuses. Ou encore lorsque Shirogane, totalement à côté de la plaque, va conseiller l’un de ses camarades en amour.

Si j’ai apprécié ce début, je dois tout de même reconnaitre que la narration souffre parfois de longueur surtout quand les héros atermoient durant des heures pour une simple petite chose. Ça avait tendance à me fatiguer.

Après avoir fini ce premier volume, j’ai attaqué le second dans la foulée.

Résumé du T02 :

Une lutte sans merci est engagée entre la crème de la crème de la nation, Miyuki, le président du Bureau des élèves, et Kaguya la vice-présidente ! Leur objectif : séduire l’autre et l’obliger à avouer ses sentiments. Leurs moyens : tous les stratagèmes farfelus possibles ! Traversant ce champ de bataille psychologique en toute innocence, Chika Fujiwara, la secrétaire du Bureau des élèves, intervient ingénument dans les plans machiavéliques des deux surdoués, mettant à mal tous leurs calculs ! Comment composer avec cet élément perturbateur pour remporter cette guerre d’un genre nouveau ?!

Mon avis :

Dans cette suite haute en couleurs les membres du BDE continuent à se faire la guerre, enfin, Shirogane et Shinomya tandis que Fujiwara essaie de tempérer les ardeurs de nos deux héros.

Et comme je le disais précédemment, les sentiments commencent à s’exacerber. Ce second volume nous offre des situations vraiment amusantes et toujours très proches de la vérité. Ne serait-ce que l’épisode avec le cafard (bon, là, j’ai un peu frémi, car je hais ces bestioles) ou celle avec la mouche.

Alors parfois c’était un peu cliché (à mon sens), mais c’est également ce qui fait le charme de la série. Shirogane et Shinomiya se rapprochent petit à petit même s’ils refusent de le reconnaitre à voix haute. D’ailleurs, Shinomiya devient moins pédante et dévoile avec parcimonie ce qu’elle cache aussi bien aux lecteurs qu’aux autres personnages. C’est une personne pleine de qualité, mais qui n’a aucun sens commun de la vraie vie.

Un de mes personnages secondaires favoris reste Fujiwara, parce que sous des aires de petite fille pas très dégourdie, elle est sans doute plus clairvoyante que les deux stars du bureau du BDE.

D’ailleurs, il y a de quoi rire lorsqu’une élève demande à Shinomiya comment larguer son copain. Alors qu’elle-même n’arrive même pas à s’avouer ce qu’elle ressent. C’est un peu le comble.

J’avais peur avec cette suite que l’on tourne en rond. Et si comme dans le premier tome j’ai trouvé certains chapitres un peu longuets, j’ai été happé par la dernière moitié parce que ça commence sérieusement à bouger entre Shirogane et Shinomiya !

Bref, dans l’ensemble, Kaguya-Sama – Love is War de Aka Akasaka est une belle surprise et annonce de bons moments de lecture. Les personnages sont tous bien campés, attachants chacun à leur manière. Si j’ai noté quelques longueurs durant ma lecture, je suis tout de même ravie ! Concernant la partie graphique, je n’ai rien à y redire. J’aime beaucoup le trait de Aka Akasaka.

Voilà une comédie romantique haute en couleur qui commence très bien et qui frappe fort ! Je n’ai aucun mal à imaginer son prochain succès dans nos contrées.

Kaguya-sama Love is War T01 & T02 de Aka Akasaka

7,20€ chacun
8.5

Dessins et Mise en pages

8.9/10

L'intrigue

8.2/10

Les personnages

8.2/10

Ambiance du récit

8.2/10

Mon intérêt

8.9/10

Les plus :

  • Les différentes intrigues
  • Le concept de cette romcom
  • Le graphisme très sympa
  • Les protagonistes bien campés

Les moins :

  • La narration souffre de quelques longueurs à mon goût

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

2 Commentaires

  1. Clairement, j’ai été très agréablement surpris par ces deux premiers tomes que j’ai trouvé à mourir de rire. Je pense que les mangas qui m’ont fait autant marrer sont rares. Je trouve l’écriture au top, avec des gimmicks vraiment bien trouvés, et j’ai super hâte de voir comment l’auteur va construire son récit sur la durée.

    Très gros coup de cœur pour ma part !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :