Dear Evan Hansen de Val Emmich

  • ASIN :B08KHS85VN
  • Éditeur : Bayard Jeunesse
  • Date de sortie : 3 mars 2021
  • Prix éditeur : 16,90 €
  • Broché : 350 pages
  • ISBN-13 : 979-1036310430

Son résumé :

Evan Hansen a toujours eu du mal à s’intégrer. Il n’a pas d’ami, ne parle à personne à part sa mère et son psy. Ce dernier lui confie un exercice quotidien : s’écrire des lettres. Seulement, Connor, un de ses camarades de classe lui en dérobe une. Quelques heures plus tard, il est retrouvé mort. Le jeune homme s’est suicidé.

Découvrant la lettre dans sa poche, les parents de Connor pensent qu’elle a été écrite par Connor, pour Evan, et vont être ravis de découvrir que, malgré tout, Connor avait un ami, qui a tenté de le sauver. Cela fait du bien à Evan de se sentir utile et aimé, alors, bientôt, il s’enfonce dans une spirale de mensonges dans laquelle il ne peut plus sortir…

Et en un instant, la vie solitaire d’Evan change. Il n’est plus invisible.

Mon avis :

J’avais franchement hâte de lire l’histoire d’Evan et autant le dire, je n’ai pas pu lâcher le livre avant d’être arrivée à la fin. L’histoire commence du point de vue d’Evan, un adolescent impopulaire, mal dans sa peau et en conflit avec ses parents divorcés. Sa mère le force même à consulter un psy et ce dernier lui a donné comme devoir de s’écrire à soi-même.

Evan n’aime pas cela et c’est avant l’un de ses rendez-vous qu’il griffonne une lettre au hasard. Une lettre qui va bouleverser sa vie lorsque Connor, un autre ado de son école la lui vole. Une lettre qui sera retrouvée près de son cadavre, car Connor s’est suicidé. Tout comme Evan, Connor n’avait pas d’ami, était asocial et avec cette lettre sur lui, les parents de ce dernier vont croire qu’Evan était son seul ami.

Et voilà comment la valse des mensonges va commencer ! Et ce qui est génial c’est que nous avons également les points de vue du fantôme de Connor qui est le premier surpris par la médiatisation que toute cette « histoire » va prendre.

Evan quant à lui, même s’il se sent mal ne va pas savoir comment freiner cet engouement autour de sa prétendue amitié entre lui et ce garçon qui l’avait bousculé à l’école. Je dois dire que j’étais mal à la place d’Evan et que j’avais peur du moment où la supercherie serait dévoilée. Mais au fur et à mesure des mensonges de plus en plus énormes (ça va même assez loin), Evan se découvre et nous apprenons également à mieux cerner Connor.

J’ai ressenti un millier d’émotions pour les deux garçons. Même si j’avais envie de secouer les puces d’Evan, je comprenais pourquoi il n’arrivait pas à tout arrêter. Parce que c’est carrément un Tsunami qui lui tombe dessus !

Dear Evan Hansen une histoire qui m’a pris aux tripes et qui m’a fait ressentir un bon millier d’émotions. La fin est douce et moins amère que je ne l’aurais cru. Les mensonges de notre héros malgré lui ont permis de mieux cerner les personnalités des personnes qui les concernaient. Connor compris. Il y a eu des moments de gêne, des moments riches en émotion et finalement ce qui est ressorti de cette lecture, c’est la bienveillance envers tous les protagonistes.

Traiter du deuil et plus particulièrement du suicide chez les adolescents n’est pas une mince affaire. Ce roman essaie de faire comprendre (en partie) aux lecteurs qu’un mal être ou bien la pression sociale suffit à peu pour passer à l’acte. Evan et Connor se ressemblent sur bien des aspects et on comprend mieux ce qui les unit et ce qui va au-delà d’un mensonge.

Je pourrais vous en parler encore durant des heures, car les thématiques qui y sont abordées sont à mon sens particulièrement bien traitées et qu’elles mériteraient que l’on s’y attarde sur chacune.

Ce que je peux vous en dire, c’est que Dear Evan Hansen traite, entre autres du mal être, du paraitre et de la pression sociale qui commence de plus en plus jeune. Il y a également l’aveuglement des parents à ne croire qu’eux seuls savent ce qui est bon pour leurs enfants sans forcément les écouter vraiment (je pense notamment aux parents de Connor et à la mère d’Evan)…

Bref, Dear Evan Hansen a su me toucher au-delà des mots.

Un excellent roman écrit avec beaucoup de délicatesse et très bien amené. À lire et à faire lire aux adolescents !

Dear Evan Hansen de Val Emmich

16,90€
8.7

La plume de l'auteur

8.9/10

L'intrigue

8.5/10

Les personnages

8.5/10

Ambiance du récit

8.5/10

Mon intérêt

8.9/10

Les plus :

  • Les pov du personnage de Connor
  • La manière dont l'histoire s'approfondie et évolue au rythme des chapitres
  • Des thématiques fortes

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

4 Commentaires

    1. Je pense que les sujets sont actuels de tout temps finalement. Même à mon époque, les ados avaient leur mal être et étaient plus ou moins accepté ou pas. C’est pour cela que je trouve que c’est intéressant de faire lire ce genre de roman à des ados ou même des adultes parents. Evan a l’âge de mon fils aîné alors forcément ^^…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :