L’Horreur de Kill Creek de Scott Thomas

  • ASIN :B08KFWM6WB
  • Éditeur : Bragelonne
  • Date de sortie : 3 février 2021
  • Prix éditeur : 18,90 €
  • Broché : 480 pages
  • ISBN-13 : 979-1028112363

Son résumé :

Oubliée dans la campagne du Kansas, à Kill Creek, une demeure ancienne se dresse au bout d’une sombre route de prairie. Elle est restée vide, abandonnée et en proie à la végétation pendant bien des années. Bientôt, sa porte se rouvrira pour la première fois depuis des décennies. Mais quelque chose attend, qui rôde dans les ténèbres, avide d’accueillir ses nouveaux visiteurs…

Lorsque l’écrivain d’horreur à succès Sam McGarver est convié à passer la nuit d’Halloween dans l’une des maisons hantées les plus tristement célèbres du pays, il accepte à contrecœur. Au moins ne sera-t-il pas seul : trois autres maîtres du macabre, qui tous ont contribué à façonner l’horreur moderne, vont se joindre à lui. Mais ce qui ne devait être qu’un coup marketing va se muer en lutte pour survivre. L’entité qu’ils ont réveillée va les suivre et les torturer, menaçant de les intégrer à l’héritage sanglant de Kill Creek…

Mon avis :

Les romans de terreur m’ont toujours plu, et ce, depuis que je suis adolescente. Depuis quelques mois, j’ai repris progressivement goût à ce genre et je dois dire que le thème de L’horreur de Kill Creek me parlait bien. Une maison hantée avec des écrivains du genre qui sont enfermés à l’intérieur ne pouvait que me plaire.

Eh bien, je ressors de cette lecture plutôt satisfaite. Scott Thomas sait tenir son lecteur en haleine malgré quelques longueurs. Toutefois, il maitrise bien les codes de l’horreur et j’ai été, plus qu’il n’en faut, suspendue au récit le cœur battant et l’esprit loin d’être rassuré.

Tout se joue ici grâce à une ambiance bien maitrisée qui s’appuie sur les effets, et les émotions des personnages. Si Sam McGarver est le héros, il fait partie d’un groupe que nous suivons avec appréhension (et angoisse). Quatre écrivains célèbres dans l’horreur avec leur propre particularité et leurs fantômes du passé.

Le suspens fait pour beaucoup dans cette l’histoire. Je dois admettre avoir eu du mal à lâcher le livre parce que j’étais happée par l’ambiance et que je voulais connaître le dénouement. Ainsi même si une partie de l’intrigue se passe dans la maison de Kill Creek, c’est tout le légendaire l’entourant qui va faire monter la peur et l’angoisse. Aussi bien chez les protagonistes que les lecteurs. Tout est une question de ressentie, tout se joue sur les impressions des écrivains, sur ce qu’ils éprouvent et comment ils vont être manipulés.

Scott Thomas, comme Kill Creek nous dirige du début à la fin. Et quelle fin. Une vraie fin de film d’horreur.

Dans l’ensemble, si j’ai trouvé que par moment les auteurs étaient un peu trop caricaturés à mon goût, que certains enchaînements étaient plus ou moins prévisibles, j’ai aimé la plume de l’auteur. J’ai pas mal frémi durant ma lecture et la fin m’a clairement satisfaite.

Kill Creek jouera sur vos nerfs croyez-moi. L’ambiance angoissante et étouffante est là. Pour ma part, j’ai apprécié cette lecture.

L’Horreur de Kill Creek de Scott Thomas

18,90€
8

La plume de l'auteur

8.2/10

L'intrigue

7.9/10

Les personnages

7.0/10

Ambiance du récit

8.5/10

Mon intérêt

8.5/10

Les plus :

  • L'ambiance sombre
  • Le suspens qui tient en haleine
  • La fin

Les moins :

  • Quelques longueurs

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :