BD & MANGALES CHRONIQUES DE MANGASHOJO

Aozora Yell T01 de Kazune Kawahara

Un amour en fanfare

C’est simple, il m’a suffi de voir la couverture pour vouloir lire ce manga des éditions Panini Manga. Et vous savez quoi ? Mon flair ne m’a pas trompée puisqu’il s’agit de la mangaka de Koko Debut, une série shôjo magnifique qui m’avait tenu en haleine du début jusqu’à la fin. Autant vous dire que je savais dans quoi je m’engageais avec Aozora Yell !

  • Éditeur : Panini
  • Date de sortie : 6 janvier 2021
  • Prix éditeur : 6, 99 €
  • Broché : 224 pages
  • ISBN-10 : 280949388X
  • ISBN-13 : 978-2809493887

Son résumé :

Complexée et timide, Tsubasa Ono rêve d’entrer dans la célèbre fanfare de son nouveau lycée pour y jouer de la trompette. Mais elle n’a jamais joué d’un instrument, et celui qu’elle a choisi n’est pas le plus facile à maîtriser. En plus, l’orchestre de son école est très réputé, seuls les meilleurs musiciens peuvent y accéder. Sa rencontre avec Daisuke Yamada, un sportif accompli et membre du club de base-ball du lycée, va être pour elle une révélation. Elle qui jusque-là avait toujours marché les yeux baissés, relève enfin la tête. Entourée d’une bande d’amis, elle est prête à relever tous les défis.

Lire un extrait du manga 🎺⚾

Mon avis :

La première chose qui m’est venue à l’esprit en refermant ce manga c’est que cette histoire est trop mignonne et pleine de bon sentiment. Elle est également ultrabienveillante avec des personnages attachants.

L’histoire commence avec Tsubasa Ono qui intègre le lycée de Shirato dans le but de pouvoir jouer de la trompette dans la fanfare de l’école. C’est en regardant une retransmission d’un match de baseball au stade Kōshien que l’adolescente a remarqué la fanfare. Et depuis, c’est devenu son rêve. Comme vous le savez (enfin pour la plupart de ceux qui sont fans de manga), mais jouer au stade de Kōshien, c’est le rêve de tout lycéen faisant du baseball.

Je fais une petite digression, mais… j’ai vécu un temps du côté de Nishinomiya et si je n’ai jamais eu l’occasion d’assister à un match là-bas (j’aurais dû), je passais souvent devant la station et il n’était pas rare lorsque des matchs avaient lieu de voir une tripotée de gens descendre et monter avec des accessoires d’encouragements… Bref. C’était la digression du jour, j’en reviens au manga.

Donc Tsubasa veut intégrer la fanfare du lycée et dès le premier jour elle croise Daisuke Yamada qui lui rêve de jouer au stade Kōshien avec l’équipe du lycée.

Bien vite, une amitié très forte va s’installer entre eux sans qu’ils ne s’en rendent vraiment compte de prime abord. Yamada est celui qui encourage le plus Ono même lorsqu’elle doute. Et pour cause, personne ne croit en elle. Ce qui pèse énormément à la jeune fille. Pourtant, elle veut se donner les moyens de réaliser son rêve de jouer de la trompette.

Là encore, elle va se heurter à un souci de taille : elle n’en a jamais joué et la base la plus élémentaire qui est de souffler dans un ballon, elle n’y arrive pas. Mais, Ono est persévérante et avec le soutien de Yamada elle ne lâche rien.

En plus de Yamada, vivotent autour d’eux d’autres personnages dont deux anciens camarades de collège qui se retrouvent avec eux au lycée Shirato. Ono va également beaucoup fréquenter les élèves de la fanfare (logique).

Je trouve que Kazune Kawahara traite les thématiques de l’adolescence comme le manque de confiance en soi, la persévérance ou bien même les relations sociales avec beaucoup de finesse. Et puis, la fin de ce premier tome voit se dessiner en filigrane un début de romance qui, si elle est bien amenée, saura beaucoup me plaire.

La mangaka sait se renouveler tout en conservant des thèmes forts qui parleront autant aux adolescents qu’aux adultes. Concernant la partie graphique, je n’ai rien à y redire. J’ai toujours aimé son style et là-dessus, ça ne change pas. J’adore la manière dont elle dessine les expressions des visages qui transcendent toujours très bien les émotions des personnages. Ono et Yamada sont deux protagonistes que j’ai suivis avec plaisir dans ce premier tome. Et je suis curieuse également pour d’autres personnages secondaires.

Voilà un début plus que prometteur qui me donne très envie de poursuivre avec le second tome.

Aozora Yell T01 de Kazune Kawahara

6,99€
8.9

Dessins et Mise en pages

8.9/10

L'histoire

8.9/10

Les personnages

8.9/10

L'intrigue

8.9/10

Mon intérêt

8.9/10

Les plus :

  • Les thématiques abordées
  • Les passions adolescentes mises en avant
  • L'amitié très forte entre Ono et Yamada
  • Le style de la mangaka que j'aime beaucoup.

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

7 Commentaires

  1. On est une fois de plus totalement en phase. Alors que la romance lycéenne est pas franchement mon truc, j’ai vraiment adoré ces deux premiers tomes grâce à la bienveillance qui s’en dégage, aux valeurs positives véhiculées et à l’écriture globale de qualité.

    Une série que je vais suivre avec très grand plaisir désormais !

    1. Tout à fait. C’est ce qui m’a le plus marqué pour l’instant. La manière dont ils arrivent tous à communiquer malgré les préjugés de départ. Ils sont en même sans filtre et incroyablement réceptif à l’autre.
      Je trouve que ce genre de personnages font du bien à l’âme (enfin pour ma part).

      1. Totalement et ça fait du bien de promouvoir ce genre de titre aussi bien loin de l’image d’Épinal des mangas et du côté un peu dérangeant d’une certaine vague de shojo lycéens qu’on a eu il y a quelques année…

  2. Coucou ^^ J’ai beaucoup aimé ce premier tome d’Aozora yell (et le deuxième d’ailleurs) qui m’a énormément parlé, étant assez timide comme l’héroïne.

    C’est en effet très bienveillant, positif et ça fait du bien à l’âme, tout en restant très réaliste. Pour pouvoir faire partie du club, l’héroïne doit quand même se dépasser et rien ne lui est servi sur un plateau. ^^

    J’ai hâte de découvrir la suite !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :