BD & MANGALES CHRONIQUES DE MANGASEINEN

Sarissa of Noctilucent Cloud T1 de Miki Matsuda et Kome

Que ce soit la couverture ou le résumé tout m’intriguait dans ce titre ! Du coup, j’ai eu très envie de savoir de quoi ça parlait.

  • Éditeur : Panini
  • Date de sortie : 3 février 2021
  • Prix éditeur : 7,99 €
  • Broché : 218 pages
  • ISBN-10 : 2 809 494 258
  • ISBN-13 : 978-2809494259

Son résumé :

Shinobu Nabari a l’impression d’être transparente aux yeux de tous, ce qui la fait beaucoup souffrir. Mais un jour, la jeune fille découvre que sa capacité à passer inaperçue intéresse certaines personnes… Elle se retrouve ainsi embarquée dans une lutte opposant l’humanité aux arpenteurs célestes, d’immenses créatures qui vivent cachés dans les plus hautes couches de l’atmosphère terrestre.

Mon avis :

Avant de parler de l’histoire, je vais revenir sur le graphisme très particulier des personnages. Alors on apprécie ou pas, pour ma part, c’est très bien passé. Certes, ils ont des visages peu conventionnels, mais c’est un style. Parce que pour le reste, c’est hyper bien dessiné, et ce, avec une très grande précision. Que ce soit pour les décors ou bien les avions. Les pages couleurs sont sublimes !

La mise en pages est également de bonne facture. C’est clair, aéré et le lecteur n’est pas du tout perdu même lorsqu’il y a des scènes de combats aériens.

Et sinon, alors, qu’en est-il du récit ?

Mon conjoint l’ayant lu avant moi, la première chose qui en est ressortie, c’est qu’il trouvait que cela avait un air d’Evangelion. J’ai adoré cette série que j’ai vue en 1998. Oui, je sais, ça date. Mais à cette époque, je m’étais pris une sacrée claque.

Du coup, j’étais, bien évidemment, très pressée de savoir en quoi Sarissa of Noctilucent Cloud pouvait bien lui ressembler.

L’héroïne, Shinobu est transparente dans le sens le plus littéral du terme. Elle a le don de disparaitre. Si sa vie est un calvaire, elle va prendre un tout autre chemin lorsqu’elle sera approchée par un groupe secret qui combat des monstres volants venus pour détruire l’humanité. On appelle ces créatures les Arpenteurs Célestes… Depuis l’apparition des Evas (dans Evangelion) ce type d’extraterrestre est particulièrement à la mode. Bref. Shinobu va, en plus de sauver le monde avec son partenaire de vol, Danke, découvrir qu’elle est une Fireball.

Lorsque les explications nous sont données sur ces adolescents aux dons particuliers, là, ça m’a un peu rappelé la Umbrella Academy. Et là on en revient également à Evangelion avec ces treize adolescents qui ont des dons hors du commun et qui vont aider à combattre les terribles Arpenteurs Célestes en pilotant des avions.

À ce stade de l’histoire, nous ne savons pas encore grand-chose sur les tenants et les aboutissants. Ce premier tome nous présente les personnages et l’univers. Du coup, il est difficile de se faire un avis global. Je pense qu’il faudra attendre avec la suite.

Quoi qu’il en soit, je peux déjà vous dire que j’ai beaucoup aimé ! C’est une série dont le potentiel est fort et prometteur. Et j’aime déjà beaucoup Shinobu et Danke (je suis très curieuse quant à ce personnage).

Sarissa of Noctilucent Cloud T1 de Miki Matsuda et Kome

7,99€
7.9

Dessins et Mises en Pages

7.9/10

L'histoire

7.7/10

Les personnages

7.9/10

L'intrigue

7.7/10

Mon intérêt

8.5/10

Les plus :

  • L'histoire prometteuse
  • Les décors et les avions

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

6 Commentaires

  1. Une fois de plus nos avis se rejoignent totalement, et ce sur tous les points. Comme toi, j’ai besoin d’en savoir plus pour confirmer le potentiel de la série, mais j’ai déjà pris un vrai plaisir à la lecture de ce premier tome.

    1. Oui ! J’ai hâte d’en savoir plus, car pour le moment, ça reste encore flou. Toutefois, il y a déjà une véritable alchimie entre les protagonistes et ils sont attachants à leur manière.
      Vu comme ça, ce titre ne paie pas de mine, mais il a un très fort potentiel.

        1. Ah ! Pareil ! J’ai tellement envie d’en apprendre plus sur lui. Déjà ce qui nous est révélé est très intéressant, mais ça attise plus ma curiosité que cela n’étanche ma soif de savoir ^^.
          Pareil pour « Mum ». Ce personnage m’intrigue.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :