Héroïne malgré moi T01 de Fuyu Amakura

Si le résumé m’avait bien plu, je trouve que la couverture, plus passe-partout, m’aurait sans doute moins attiré vers ce titre. Toutefois, vu le pitch de départ j’étais certaine de passer un bon moment avec ce shôjo.

  • Éditeur : Kana
  • Date de sortie : 22 janvier 2021
  • Prix éditeur : 6,85 €
  • Broché : 184 pages
  • ISBN-10 : 250508811X
  • ISBN-13 : 978-2505088110

Son résumé :

Depuis qu’elle est petite, Shûko pratique différents arts martiaux. En entrant au lycée, elle aimerait choisir une activité plus féminine mais les clubs sportifs se battent pour la recruter ! C’est alors qu’elle rencontre le beau Serizawa qui se met toujours dans des situations pas possible ! Le jeune homme demande à Shûko de devenir sa garde du corps…

Mon avis :

Je ressors mitigée de ce titre dont j’en attendais sans doute trop. Déjà, la particularité de Shûko (elle est forte en judo) est selon moins pas assez bien exploité ni mise en avant. Elle sert surtout d’introduction et de raison à l’histoire qui va se tisser entre elle et le beau Serizawa. Le deal est qu’elle le protège et lui fasse d’elle la fille la plus féminine du lycée.

Ce « pacte » m’a tout de suite rappelé un manga que j’avais adoré : Koko Debut de Hazune Kawaraha sorti il y un paquet d’années chez Panini Manga. Là aussi l’héroïne va être coachée par le beau gosse de service pour être plus à la mode et féminine.

Ça aurait pu être sympa, la redite ne me dérange pas, le problème c’est que ça tourne, pour le moment, exclusivement autour des deux personnages principaux. Ils se trouvent dans des situations parfois extrêmes qui… honnêtement auraient pu être amenées différemment et peut-être plus tardivement. En fait, je trouve que tout avance trop rapidement entre Shûko et Serizawa.

Ce que j’ai aimé par contre, c’est le côté fleur bleue. Oui je suis une fille et oui j’aime avoir des étoiles dans les yeux et des papillons dans le ventre. De fait, j’ai beaucoup aimé le dernier quart du manga avec leur petite balade dans les bois au milieu de la faune locale. J’ai trouvé ce moment très chou.

Les dessins sont également très sympas bien que parfois la mise en pages un peu fouillis m’est fait froncer les sourcils.

Dans l’ensemble, c’est un titre qui, à mon humble avis, aura plus de chance de plaire à un public adolescent. Les codes et la manière dont le récit et la relation entre les héros sont amenés parleront certainement plus à de jeunes filles qu’à des adultes. Quoique… il n’y a pas de raison que ça ne plaise pas non plus aux plus âgés.

Dans mon cas, j’ai trouvé ça mignon, sans être transcendant. Pour l’instant l’histoire est à peine posée et l’intrigue à peine esquissée. J’attends de voir avec la suite.

Héroïne malgré moi T01 de Fuyu Amakura

6,85€
7.4

Dessins et Mise en pages

7.9/10

L'histoire

7.2/10

Les personnages

7.0/10

L'intrigue

7.2/10

Mon intérêt

7.9/10

Les plus :

  • Les dessins
  • Le côté fleur bleue

Les moins :

  • La relation entre les héros qui va trop vite
  • L'intrigue pas clairement définie

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

11 Commentaires

  1. Je partage ton avis sur ce titre, notamment sur la spécificité de l’héroïne qui n’est pas très exploitée.
    Au final j’ai passé un agréable moment mais je ne ressens pas le besoin de continuer.
    Je pense donner mon tome à la médiathèque où je travaille, comme ça il n’en restera que 3 à acheter et ca fera une petite série courte shojo, on en manque un peu.

  2. Tu es la seconde chez qui je lis un avis mitigé, ça confirme malheureusement mon ressenti.
    Ce serait sûrement passé quand j’ai découvert le genre mais plus maintenant surtout quand on fait la promesse d’une originalité qu’il n’y a pas au final ^^!

    1. Oui, non, pour le moment on repassera sur l’originalité. A la rigueur, je dirais qu’il vaut mieux lire Yawara par exemple. C’est dommage. C’est un manga shôjo on ne peut plus classique qui pour le moment ( à mon humble avis) manque de profondeur pour m’attirer tout à fait et le hisser en haut du lot.
      Après, il peut plaire par son côté mignon et fleur bleue, mais on va dire que j’en attends plus.

      1. Exactement, quand on me vend une héroïne forte, je m’attends aussi à autre chose. Je n’ai rien non plus contre les histoires mignonnes mais il ne faut pas me tromper sur la marchandises ^^!

  3. Je pense que beaucoup son déçu, car il en attendait beaucoup vu que Kana à mis beaucoup en avant le côté original d’une fille différente des autres. Pour ma part, je pense que comme je n’en attendais pas tant que ça, en mode je lis et je verrais bien, je l’ai plus apprécié ^^’

  4. Quand je l’ai vu passer dans les sorties mangas du mois sa couverture m’a tout de suite appelée puis j’ai lu le synopsis et je me suis dit qu’il y avait beaucoup trop de chances pour que ça reste classique :(( Je préfères me tourner vers des shôjos plus anciens qui ont déjà convaincus !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :