De La Martinière JeunesseFANTASY & IMAGINAIRELES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRESYOUNG ADULT

Keleana T01 — L’Assassineuse de Sarah J. Maas

Un coup de cœur pour cette série de fantasy young adults

Parlons peu, parlons bien ! Je l’ai brièvement évoqué sur instagram et sur facebook, mais j’ai eu un véritable coup de cœur pour les trois premiers tomes de la série Keleana (Throne of Glass). Je ne parle pas du 4e, car je ne l’ai pas encore lu.

Bon, j’ai tellement de chose à dire que je vais commencer par le premier volume de cette saga.

  • Éditeur : De la Martinière jeunesse
  • Date de sortie : 19 novembre 2020
  • Prix éditeur : 9,90 € (prix découverte)
  • Broché : 512 pages
  • ISBN-10 : 2 732 495 549
  • ISBN-13 : 978-2732495545

Son résumé :

À dix-huit ans seulement, Keleana est déjà l’assassineuse la plus célèbre d’Adarlan. Un titre qui l’a envoyée tout droit au bagne…

Sa réputation a pourtant attiré l’attention du prince Dorian qui lui propose de reconquérir sa liberté. Pour cela, elle devra participer à un tournoi contre les voleurs et les assassins les plus redoutables du royaume. Le vainqueur sera sacré champion du roi et entrera à son service. Les autres seront renvoyés à leur triste sort.

Pour Keleana, perdre n’est pas une option. Mais quand l’un de ses adversaires est brutalement tué, puis un autre, elle comprend que quelque chose de bien plus important qu’une simple compétition se joue à la cour du roi.

Trouvera-t-elle le coupable avant de devenir victime à son tour ?

Mon avis :

Pour la publication de la suite de Keleana, les éditions de la Martinière JFiction ont pris la peine de rééditer les trois premiers volumes dans la foulée, histoire que les couvertures soient raccords. D’après ce que j’ai entendu dire, ils ont également repris la traduction. Ne lisant pas en anglais, je suis incapable de vous dire si c’est bien ou pas. En vrai, je m’en fiche un peu, parce que je suis déjà très contente qu’ils aient décidé de continuer la publication de cette série.

Il faut savoir qu’il y a un an, je m’étais déjà acheté les versions poches. À l’époque, on m’avait prévenu que l’éditeur avait arrêté la série. Du coup, je m’étais dit que je les lirais un jour… Je suis ravie de ne pas les avoir dévorés à ce moment-là, car je pense que j’aurais été au bout de ma vie !

Keleana, est une série qui monte en puissance au rythme des volumes.

Dans le premier tome, nous faisons la connaissance de Keleana (Celeana en VO) qui est prisonnière dans des mines de sel qui ressemblent fort à un camp de travail. Le genre d’endroit où l’on rentre sans jamais en ressortir.

Keleana y est depuis un an et survie du mieux qu’elle le peut. Un coup du destin lui envoie le capitaine de la garde royale, Chaol Westfall qui va la faire sortir de ce cauchemar sur les ordres du prince Dorian. Ce dernier voit en elle un fort potentiel.

Fanarts réalisés par la très talentueuse Merwild dont j’adore le coup de crayon ->https://www.deviantart.com/merwild

Effectivement, Keleana est réputée pour être la meilleure tueuse du royaume. Je dois dire que je ne saisis pas bien ce terme employé par la traduction française « assassineuse », c’est moche et puis ça n’existe pas. De fait, comme il est employé régulièrement dans l’histoire, j’ai pas mal fait la grimace.

La jeune fille va donc se retrouver dans le château du roi d’Adarlan qui est un mélange de pierre et de verre. Les décors sont somptueux, bien travaillés et le lecteur en prend plein la vue.

Pour ce qui est de la suite, Keleana va intégrer un groupe de personne, prisonniers, voleurs, et anciens soldats pour devenir le prochain champion du roi. En vrai, le prochain tueur à gages personnel de Sa Majesté.

Pour tout dire, si l’intrigue de ce premier tome reste classique, elle sert surtout à présenter les personnages et l’univers. Quoique… Ceci dit, je peux vous garantir qu’ici, ce n’est que la partie émergée de l’iceberg.

Ainsi, nous apprenons à connaitre Keleana. Une jeune femme arrogante, sûre d’elle, qui n’a peur de rien ou presque et qui n’hésite pas à sauver les opprimés au moindre danger.

Un triangle amoureux va même se former entre elle, Chaol et Dorian. Je ne vous en dis pas plus, et bien que c’est mis en avant, j’ai presque envie de vous dire que… ce n’est pas le plus important.

En vrai, ce premier volume est bien, mais… ce n’est rien comparé à la suite. Alors bien sûr, tous les ingrédients sont là pour vous accrocher au roman. Je l’ai lu en moins d’une journée. La plume de Sarah J. Maas sait faire mouche comme bien souvent et il me fut impossible de ne pas enchainer avec la suite.

Cette histoire est un vrai bonheur !

Keleana T01 — L’Assassineuse de Sarah J. Maas

9,90€
9.1

La plume de Sarah J. Maas

9.5/10

L'histoire

8.9/10

L'univers

8.9/10

Les personnages

8.9/10

Mon intérêt

9.5/10

Les plus :

  • L'univers qui promet d'être riche et addictif
  • Le personnage de Keleana
  • J'ai eu un coup de cœur pour Chaol
  • L'intrigue même si elle reste classique dans ce début

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

16 Commentaires

  1. J’ai enfin craqué suite à la réédition de cette série qui j’espère continuera jusqu’au dernier tome.

    Concernant ce premier volet, j’ai vraiment été plus qu’agréablement surpris par celui-ci. Il renferme tous les ingrédients pour en faire un très bon page-turner et comme tu le soulignes, la saga gagne en puissance au fil des tomes !

        1. Exact ! Un palais d’épines et de roses va moins loin dans la construction de son intrigue. Dans Throne of Glass, c’est une reconquête, un parcours long et douloureux avec un panel de personnages que je trouve plutôt bien aboutis.
          On suit de fait plusieurs intrigues. Bref, dans mon cas, c’est un régal sur plusieurs niveaux.

    1. Franchement, on ne me l’aurait pas dit, hormis le terme assassineuse, je n’y aurais pas prêté attention, car l’histoire est bien et se lit sans problème. Vraiment.

      Je comprends les personnes qui lisent en VO, cela dit, je pense qu’aucune traduction ne sera jamais parfaite ni à la hauteur de l’originale. C’est un fait. du coup, n’ayant pas un niveau d’anglais qui me permet d’être à l’aise avec la lecture VO, je suis bien contente de cette traduction, aussi imparfaite soit-elle.
      Après, à toi de voir 🙂 Mais franchement, c’est mon gros coup de cœur de ce début d’année.

      1. Oui tant que pour toi c’est un coup de coeur, c’est chouette 🙂 Et je vais me laisser tenter, j’en entends tellement de bien.

        Pour revenir à la traduction, ici, de ce que j’avais lu, il y avait clairement des changements primordiales dans l’histoire, et des passages entiers de coupés. Je trouve pas ça très respectueux pour l’auteur et l’histoire pour le coup.

        1. Oui, j’avais lu cet article, mais pour la réédition, ils ont remis les passages enlevés. Même si, toujours d’après cette blogueuse, il reste quelques incohérences dans certaines phrases et quelques coupures.

          Pour ma part, je ne fais pas la fine bouche, je suis déjà bien contente de pouvoir lire cette série en français 🙏🥰

  2. Une série qui me tente depuis des lustres, mais je n’ai pas encore pris le temps de sortir le premier tome de ma PAL, et j’ai bien l’impression qu’il vaut mieux s’assurer d’avoir la suite avant de le faire 🙂 Cette série semble addictive !

    1. Trop. Je te conseille effectivement d’avoir la suite avec toi. Je me suis enfilée les trois premiers tomes à la suite. Je garde le tome 4 partie 1 pour quand la seconde sera sortie… Parce que plus on avance et plus ça devient impossible à lâcher.
      Pour te dire, je les ai lu il y a plus d’une semaine et j’y pense toujours et tous les jours ^^.

  3. C’est par rapport à l’évolution de la suite que tu soulignes et dont je ne cesse d’entendre parler que je compte poursuivre Keleana, de même pour ACOTAR. Car même si ces deux premiers tomes n’avaient pas de « tares » et permettent de passer un moment sympa de lecture, je n’ai pas été transporté au point de comprendre l’engouement qu’il suscite, donc j’espère que les tomes suivants me feront complètement accroché

    1. L’engouement commence vraiment à partir du troisième tome concernant Keleana ! Perso, je préfère cette série plus « fantasy » que ACOTAR et ses suites qui sont bien plus « romances ». Mais je ne dénigre pas non plus, ce sont deux genres que j’apprécie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :