Aventures & PassionsLES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

La chronique des Bridgerton T01 — Daphné et le duc de Julia Quinn

Nous sommes vendredi 1er janvier 2021 et pour un premier avis, j’ai décidé de vous écrire un billet sur ma relecture du premier tome des Bridgerton : Daphné et le duc. À vrai dire, ce titre est l’un de mes préférés de la série de Julia Quinn. Depuis, j’en ai lu beaucoup d’autres puisque madame Quinn a été assez prolifique avec la famille Bridgerton et leurs proches.

À l’occasion de la sortie de la série sur Netflix, j’avais décidé de relire le roman pour pouvoir mieux apprécier la version de Shonda Rhimes. Je vous écrirai d’ailleurs un article dessus d’ici dimanche. En attendant, place à la version littéraire. Je place ce début d’année sous le signe de la romance historique on dirait.

Son résumé :

À la naissance de son fils, le duc de Hastings jubilait. Hélas, l’enfant bégaie ! Affront insupportable pour le duc, qui l’a renié sans pitié. Le jeune Simon a donc grandi, solitaire et assoiffé de revanche. Après de brillantes études, il a bourlingué de par le monde jusqu’à la mort de son père, et c’est désormais porteur d’un titre prestigieux qu’il revient en Angleterre où il est assailli par une horde de mères prêtes à tout pour marier leurs filles. Mais Simon ne s’intéresse pas aux débutantes. Sauf peut-être à Daphné Bridgerton, qu’il a rencontrée dans des circonstances cocasses. Comme Simon, elle voudrait qu’on la laisse en paix. Une idée machiavélique naît alors dans l’esprit du duc…

Mon avis :

Quel plaisir j’ai pris à relire ce titre que je n’avais pas lu depuis si longtemps. Avant d’aller plus loin, je tiens à rappeler que Julia Quinn a publié ce roman en 2000. De notre côté, il a fallu attendre huit ans avant de pouvoir le découvrir. De fait, les codes ont évolué en… vingt et un ans (mon Dieu, que le temps passe) !

Dans ce premier tome, nous faisons la connaissance de la famille Bridgerton, de la matriarche, Violet et de ses huit enfants qu’elle a eus avec son défunt mari, Edmund. Depuis son tragique décès, c’est l’aîné de la famille, Anthony qui gère les affaires concernant ses frères et sœurs.

Nous faisons la connaissance de Daphné, la première des filles de Violet qui est sur le marché du mariage depuis déjà deux saisons. Ce qui fait rager sa mère qui met tout en œuvre pour lui dégotter un mari. Comme pour la série, chaque chapitre commence par un extrait de la chronique mondaine de la fameuse Lady Whistledown. Dans le roman, si Anthony est très présent, ce n’est pas lui qui s’occupe des affaires de cœur de sa sœur, mais bien leur mère.

La rencontre de Daphné avec le duc de Hastings se fait de manière plutôt amusante et cocasse. C’est en repoussant énergiquement l’un de ses rares prétendants, Nigel Berbrooke (qui dans le roman a un rôle mineur) que Daphné fera la connaissance du duc.

Dès lors les deux jeunes gens se retrouveront régulièrement au cours des différents bals et de là naitra leur association pour trouver à Daphné un mari et faire en sorte que Simon ait la paix avec les mères dont les filles sont en âge de se marier.

Ce fut un vrai bonheur de retrouver toute la famille Bridgerton et surtout cet humour omniprésent tout au long de leur histoire. Néanmoins, il y aura des scènes plus prenantes que d’autres dans lesquelles les émotions seront bien plus exacerbées. Je n’ai pas parlé du prologue, néanmoins, c’est un des moments les plus douloureux de l’histoire. Le passé de Simon est tellement triste. On comprend son besoin de toujours vouloir décevoir ce père qu’il admirait tant et dont il rêvait d’un jour entendre les louanges de sa bouche.

Je ne vais pas vous faire un comparatif avec la série (ça, je le réserve justement pour un autre billet), mais sachez que les deux se complètent et offre une vue plus élargie de l’histoire. La version littéraire reste très centrée sur le couple Simon/Daphné.

Un peu comme Elizabeth et Darcy d’Orgueil et Préjugés, ils vont apprendre à s’apprivoiser puis s’allier dans une société qui régit vos moindres faits et gestes. Cela est vrai d’autant plus qu’ici ils doivent également gérer les chroniques mondaines de la fameuse Lady Whistledown qui voit et sait tout avant tout le monde.

Je crois que mon moment préféré de l’histoire c’est après le mariage de Daphné et Simon, et après que Daphné ait compris ce que Simon sous-entendait en disant qu’ils n’auraient jamais d’enfants ensemble. Un moment épique où l’on découvre un Simon ivre et complètement à la merci de Daphné. Je l’ai trouvé attendrissant, voire émouvant. De fait, ce que lui fait Daphné après, peut-être perçu par les lecteurs comme quelque chose de cruel et d’intentionnel.

Dans l’ensemble, j’ai vraiment pris un grand plaisir à relire cette histoire. J’ai aimé retrouver la plume de Julia Quinn simple, efficace avec des personnages épiques et colorés. L’alchimie entre Daphnée et Simon est palpable et la tension sexuelle entre les deux, donne du piment au récit. Mon seul bémol est que j’ai trouvé quelques passages plutôt longuets, mais vraiment, je n’ai pas boudé mon plaisir.

Malgré sa grande naïveté, Daphné est un personnage fort, qui tente de sortir du lot malgré une éducation des plus conventionnelles. Simon, quant à lui est l’un de mes héros de la série que je préfère. C’est un homme fort et honorable dont le chemin de vie a été tracé par la haine qu’il porte à son père. Quant aux autres Bridgerton, même si on les voit trop peu à mon goût, ça m’a donné envie de relire tous les autres tomes.

Pour celles (et ceux) qui ont vu la série et qui l’on aimé, je ne peux que vous conseiller la lecture des romans de Julia Quinn, bien que ce soit tout de même assez différent. De fait, cela se complète, à mon sens. La réécriture de Shonda Rhimes pour Daphné et le duc apporte un plus non négligeable avec des intrigues et des personnages qui n’existent pas dans le roman qui reste centré uniquement sur les héros.

Bref. Dans mon cas, ce fut un vrai bonheur sucré et conforte mon appréciation de départ, à savoir que ce premier tome reste l’un des meilleurs de la série.


Comme vous le savez, mercredi prochain (le 6/01) les éditions J’ai Lu ressortent la série par deux tomes. Le premier traitera donc de l’histoire de Daphné et celle d’Anthony. Je vous les conseille vraiment.

Broché : 735 pages
Éditeur : J’ai lu
Date de sortie : 6 janvier 2021
ISBN-13 : 978-2290254738
Prix éditeur : 14,90 €

Son résumé :

« Très chers lecteurs, quelle saison ! Au rythme des bals et des réceptions, je vous ai narré le feuilleton haletant de la folle romance entre Mlle Daphné Bridgerton et Simon, le ténébreux duc de Hastings. Valses langoureuses, rebondissements cocasses et bagarres mémorables nous auront tenus en haleine jusqu’à l’épilogue d’un romantisme échevelé. Aurons-nous le temps de reprendre notre souffle ? Il est à craindre que non, car il se chuchote déjà dans Londres qu’Anthony, le frère de Daphné, serait décidé à convoler lui aussi. Hélas, l’élue a une sœur odieuse qui s’oppose catégoriquement à cette union en raison du passé libertin du vicomte. Cela nous promet bien des péripéties. Et comme il reste six Bridgerton à marier, votre dévouée chroniqueuse a de beaux jours devant elle. Ne perdez pas le fil, chers lecteurs, la saga ne fait que commencer ! » Rubrique mondaine de lady Whistledown, Londres, 1814

La chronique des Bridgerton T01 — Daphné et le duc de Julia Quinn

14,90€
8.7

La plume de Julia Quinn

8.9/10

L'histoire

8.5/10

L'univers

8.5/10

Les personnages

8.5/10

Mon intérêt

8.9/10

Les plus :

  • Le personnage de Simon ainsi que son passé
  • L'humour omniprésent
  • La romance entre Simon et Daphné

Les moins :

  • Quelques longueurs

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

12 Commentaires

      1. Je crois que le premier double tome sort à la fin du mois, donc c’est pas pour tout de suite 😅
        Mais j’ai parlé de la série aujourd’hui si tu veux 😀

  1. J’ai binge-watché la saison 1 et j’ai pris le premier tome en ebook en attendant les rééditions ! Et pourtant je ne lis pas de romance historique !
    Je te souhaite une belle année 2021 ! ♥

  2. Merci pour ce joli article. Je suis totalement accro à la série et ne fais que lire des extraits et articles en attendant de recevoir le live
    Je me demande si je serai déçu des livres je trouve que la romance entre Simon et daphné est magnifique et j’ai peur de ne plus les voir dans les tomes suivants…
    Est ce le cas? Ou aurons nous toujours la chance de les découvrir grandir et évoluer dans leur amour ?
    Merrciii et j’ai hâte de lire les livres et de continuer d’échanger sur le sujet

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :