Kingdom of knowledge T02 de Serina Oda

Nous sommes jeudi 31 décembre 2020 et ce billet sera sans doute le dernier de cette année. Ou peut-être pas, mais tout dépendra de ma motivation. Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’une de mes dernières lectures en manga. Kingdom of knowledge, un récit fantasy que je suis avec plaisir.

Broché : 226 pages
Éditeur : Kana
Date de sortie : 27 novembre 2020
ISBN-13 : 978-2505085171
Prix éditeur : 7,45 €

Son résumé :

Fei, le seul rescapé du massacre de son peuple, se joint à Nagi et se dirige avec elle vers le grand royaume d’East Garden dans le but de trouver des alliés pour venger ses semblables. Une fois à destination, il va rencontrer le prince Marc. Mais qu’est-ce que cette rencontre va apporter au jeune Fei ?

Mon avis :

J’avais apprécié le premier volume et j’étais curieuse de savoir comment la suite allait être gérée. Le problème avec ce genre de récit « fantasy », c’est qu’il y a toujours un risque que l’histoire retombe comme un soufflé ou alors qu’elle sente bon le « déjà vu » ou « déjà lu ».

Je ne vais pas vous faire languir plus longtemps, cette suite m’a agréablement surprise. Parce que l’histoire devient très intéressante à mes yeux. Dans ce deuxième tome, Fei et ses nouveaux alliés vont faire la connaissance d’un autre peuple tout aussi persécuté qu’a pu l’être Fei et qui vit en autarcie dans leur village qui est un peu planqué. Si on reste dans le classique avec des récits tournants autour de guerres de pouvoirs et de conflits politiques, j’ai aimé les sujets qui y sont traités.

Pour l’intrigue principale, c’est sûr qu’il n’y a rien de neuf sous le soleil. Fei va aider le fils d’East Garden , Marc, à fuir et surtout il va tout mettre en œuvre pour le garder en vie après l’espèce de coup d’État qui a eu lieu dans son royaume. Pour le moment, notre jeune gnome est bien obligé de mettre sa vengeance de côté, mais je ne vous en dis pas plus.

Ce second tome est très bien amené et j’ai été transportée dans cet univers sombre, sanglant et tellement cruel. Alors, oui, le scénario est basique, mais je ne lis pas assez ce genre en manga pour me sentir ennuyée. Au contraire. Je suis intriguée par le personnage de Fei et curieuse de voir ce que son aide pourra apporter et/ou l’histoire va nous emmener.

Quant au graphisme, il n’y a rien à y redire. J’aime énormément le trait de Serina Oda qui me rappelle d’ailleurs (surtout dans le style de l’encrage) un manga que j’avais lu il y a longtemps : The Lady of Pharis dont les dessins étaient assurés par Akihiro Yamada (qui a aussi fait les illustrations des bunkos de Juuni Kokuki).

Bref.

Dans l’ensemble, j’ai aimé cette suite et je suis déjà impatiente de découvrir le troisième tome.

Kingdom of knowledge T02 de Serina Oda

7,45€
8.5

Dessins et mise en pages

8.9/10

L'histoire

8.2/10

L'univers

8.2/10

Les personnages

8.2/10

Mon intérêt

8.9/10

Les plus :

  • Le rythme soutenu de l'histoire
  • L'intrigue qui se met en place

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

2 Commentaires

    1. Oui, moi aussi, le début du tome 1 était une très bonne entrée en matière et même si la suite m’avait paru plus conventionnelle, j’avais hâte de lire cette suite. Je n’ai pas été déçue, c’est vraiment un très bon titre (selon moi).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :