L’amour en contrebande de Kelly Bowen

Série : Les nuits de Douvres T03

Je vous propose en ce beau mardi au temps mitigé, un billet sur l’une de mes dernières lectures en romance historique de cette année. Hélas, j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire et à m’y accrocher. Je vous dis tout plus bas.

Nombre de pages : 307 pages
Éditeur : J’ai lu
Date de sortie : 2 décembre 2020
ISBN-13 : 978-2290227671
Prix éditeur : 7,60 €

Son résumé :

Katherine Wright croyait avoir convaincu son frère Matthew d’abandonner la contrebande quand celui-ci revient gravement blessé d’une ultime opération clandestine. Consciente que ses talents de guérisseuse ne suffiront pas à le soigner, elle est obligée d’accepter l’aide de l’énigmatique Dr Hayward, baron de Strathmore. Mais Katherine se méfie des riches aristocrates, et de Hayward tout particulièrement. Peut-être parce qu’elle devine qu’il joue un double jeu. Peut-être surtout parce qu’elle doit lutter contre la folle attirance qu’il exerce sur elle…

Mon avis :

Je ne sais pas si c’est le temps, la période ou tout autre chose, cela dit, j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans l’histoire. Non pas que ce n’était pas intéressant, mais…

Le récit s’ouvre sur le personnage de Katherine qui essaie de soigner son frère Matthew qui revient d’une mission périlleuse. Ne sachant pas si elle y arrivera seule, leur père demande au Dr Hayward de la seconder.

La jeune fille ne voit pas ce Lord médecin d’un très bon œil. Pourquoi les aide-t-il et qu’a-t-il à y gagner ? Car la famille de Kate vit de contrebande en grande partie. Cependant, la jeune femme aimerait tourner la page de cette vie périlleuse pour quelque chose de plus tranquille et normale.

Sa relation avec le baron de Strathmore, le fameux Dr Hayward s’entame sur une certaine prudence, chacun essayant d’analyser l’autre.

Je n’ai pas lu les tomes précédents de cette série et dans l’ensemble, cette suite ne nécessite pas forcément de les connaitre. Toutefois, le personnage du baron est déjà apparu dans les volumes déjà parus. J’ai trouvé Strathmore intéressant sans qu’il n’éveille en moi plus qu’une simple curiosité. C’est un homme passionné par son travail bien qu’il se fiche du regard des autres. En tant qu’aristocrate et avec un titre, un travail, quel qu’il soit, est très mal vu dans la société aristocratique. Mais Strathmore s’en moque. Toutefois, l’homme cache des blessures, des secrets, et même lorsque sa relation avec Katherine prendra un tournant plus personnel, il n’osera les révéler. Ce qui n’est pas très juste dans la mesure où Kate se montrera bien plus honnête avec lui.

Katherine a vécu des choses difficiles. Par amour, elle a suivi un soldat dans l’armée et s’est retrouvée en première ligne lors de la guerre contre la France. Bien que pleine de désillusions, elle aura la force de se remettre et d’avancer. Le courage de refaire confiance à un homme. Je crois que c’est cette partie de l’histoire que j’ai préférée. Parce qu’elle est plus intense.

L’amour en contrebande c’est une histoire de rédemption et de lâcher-prise. Katherine va se retrouver confrontée à un passé qu’elle voulait oublier et par la même, elle va aider Strathmore, même mieux, elle va être la personne qui le sauvera d’un lien, une sorte de contrat, qu’il pensait indestructible. J’ai aimé que, pour une fois, ce soit l’héroïne qui soit la plus forte et la plus vaillante des deux.

Dans l’ensemble, si j’ai apprécié le dernier quart du roman, je dois vous avouer, malgré tout, que j’ai eu un peu de mal avec ce titre. Peut-être l’ambiance et la période ont fait que ce n’était pas le bon moment pour le lire. La plume de Kelly Bowen est cependant agréable à lire, mais… l’histoire entre Katherine et le baron Strathmore ne m’a pas autant happée que je l’aurais voulu.

À vous de vous faire votre propre avis si vous le lisez.

L’amour en contrebande de Kelly Bowen

7,60€
7.6

La plume de Kelly Bowen

8.2/10

L'histoire

7.5/10

L'univers

7.9/10

Les personnages

7.5/10

Mon intérêt

6.9/10

Les plus :

  • Les révélations sur les héros
  • Une héroïne plus forte que le héros, ça change

Les moins :

  • Un début un peu lent avec lequel j'ai eu du mal à accrocher
  • Le héros que j'ai trouvé un peu "passe-partout"

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

3 Commentaires

  1. J’avais lu l’un des tomes précédents et je ne me rappelle pas grand-chose si ce n’est que j’avais dans l’ensemble apprécié l’histoire sans être tenue en haleine… Du coup, je tenterai probablement ce troisième tome après avoir lu celui qui me manque, mais sans en faire une priorité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :