FANTASY & IMAGINAIRELES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESRebelle - Fantasy

Anienda T1 — Vers un autre monde de Alexandra Streel

Un fantasy jeunesse passionnant !

Pour finir l’année d’une belle façon, j’ai décidé de choisir un titre dans un genre que j’aime particulièrement. La fantasy. Pour ne rien vous cacher, j’ai eu la chance d’être contactée par l’autrice qui m’a demandé si je voulais bien lire son roman.

Au vu du résumé, je dois dire que je ne me suis pas vraiment fait prier. D’ailleurs, je remercie Alexandra Streel du fond du cœur pour cette lecture doudou qui m’a fait le plus grand bien. Munie d’un plaid tout doux et d’une bonne tisane, je me suis laissée entraîner dans le voyage d’Elwyn, le héros, avec grand plaisir.

Nombre de pages : 200 pages
Éditeur : Rebelle Editions
Date de sortie : 30 avril 2019
ISBN-13 : 978-2365388214
Prix éditeur : 13,90 € et 4,99 € en numérique.

Son résumé :

Dans Anienda, Elwyn, un jeune garçon, découvre l’entrée d’un autre monde, peuplé de créatures de toutes sortes qui se révèleront tantôt amies, tantôt ennemies.

Plongés au cœur des légendes qui peuplaient ses rêves d’enfant, Elwyn et ses compagnons s’engagent dans une quête périlleuse, dont nul n’est assuré de revenir indemne.

Des morts, une guerre qui se prépare à déchirer le monde et l’ennemi qui chaque jour se rapproche de son but ultime. Mais quel est-il vraiment ?

Mon avis :

Dès les premières pages, je me suis retrouvée happée par le récit et surtout par l’ambiance. La plume d’Alexandra Streel n’y est pas pour rien, croyez-moi ! Bien au contraire. Vous savez, savoir conter des histoires n’est pas donné à tout le monde. Là, en l’occurrence, la manière dont elle nous emmène dans son univers est remarquablement bien jouée.

Nous découvrons le jeune Elwyn qui vit dans les montagnes avec son grand-père. En vacances, le jeune adolescent adore arpenter cette dernière. Elwyn est un garçon extrêmement curieux et téméraire qui aime se dépasser chaque jour. En parallèle, la nuit, il fait d’étranges rêves. Sont-ils prémonitoires où juste l’accumulation d’une fatigue due à des journées bien remplit ?

Nous avons vite la réponse lorsque sans le vouloir, il va se retrouver transporté dans un autre monde. Le coup classique, mais indémodable !

J’ai aimé la construction du récit et la manière dont cet univers, Anienda, va se révéler aux yeux du héros : tantôt féérique, tantôt effrayant. Elwyn va se retrouver dans une quête de vérité, de savoir et n’aura de cesse que de vouloir comprendre « pourquoi » et « comment ». Moi aussi d’ailleurs.

Dans son entreprise des plus périlleuses, il rencontrera sur sa route différents personnages, ami. e. s ou ennemi. e. sn représentants chacun un bestiaire des plus éclectiques comme des elfes avec des ailes dans le dos, des licornes ou d’autres créatures tout aussi fabuleuses.

Le roman est construit de manière à faire voyager le lecteur avec Elwyn. Il y a des énigmes que le jeune garçon aimerait bien résoudre et pour cela, sera prêt à tout risquer. Tout est fait pour ne pas nous perdre en cours de route et, au contraire, nous happer jusqu’au dénouement de ce premier tome. C’est très bien pensé.

Les révélations et les divers rebondissements sont là pour nous tenir en haleine jusqu’au bout.

 

Toutefois, durant ma lecture, j’ai trouvé qu’il manquait des choses, des détails et notamment sur les protagonistes. Je me suis fait la réflexion, une fois arrivée à la fin, que je ne savais toujours pas grand-chose d’eux et de leurs réelles motivations. Ils sont un bestiaire, des noms, une aide ou un obstacle, mais cela s’arrête là. C’est survolé et je trouve ça un peu dommage.

Tout comme les desseins du méchant de l’histoire qui me paraissent un peu trop simplistes ou peu expliqués. Concernant le héros, Elwyn est vraiment sympathique à suivre, mais lui aussi, je trouve qu’il manque un peu de profondeur. Il se retrouve propulsé dans un autre monde et n’a de cesse que de vouloir y rester tandis que d’autres aimeraient bien le renvoyer chez lui. Il dit lui-même penser avoir un destin dans cet univers qu’est Anienda. Je veux bien, mais… son grand-père ne lui manque-t-il pas ? Ni sa vie là-bas ? Ses amis ?

Alors, certes, au début nous savons qu’il vit seul avec son aïeul dans une montagne, loin de tout, mais… c’est à peu près tout. Là encore, on en sait peu sur le héros et sa famille. À vrai dire, si la psychologie des personnages est survolée, elle laisse la part belle à l’action et l’aventure ! Là-dessus il n’y a rien à redire, c’est très bien rythmé et on tourne les pages avec plaisir.

À mon sens, Anienda est une bonne histoire qui ravira les adolescents et pourra plaire aux adultes qui veulent lire un roman fantasy-jeunesse sans prise de tête.

Malgré les petits défauts que je lui ai trouvés, j’ai beaucoup aimé cette lecture, l’ambiance est là, ça m’a plu et… d’ailleurs, j’ai eu un coup de cœur pour une des légendes d’Anienda, celle qui raconte la naissance des « Elves ».

Ce premier tome d’Anienda est une belle introduction à un univers riche et palpitant qui nous promet de belles aventures dont je lirai la suite avec grand plaisir. La plume d’Alexandra Streel est superbe et a su m’emporter dans un monde coloré et passionnant.

Anienda T1 — Vers un autre monde de Alexandra Streel

4,99€
8.4

La plume de Alexandra Streel

8.9/10

L'histoire

8.0/10

L'univers

8.5/10

Les personnages

7.5/10

Mon intérêt

8.9/10

Les plus :

  • L'univers d'Anienda - Riche et bien travaillé
  • L'ambiance qui se dégage durant la lecture
  • La plume d'Alexandra Streel
  • L'aventure qui ne nous laisse pas une minute de répis

Les moins :

  • La psychologie et le passif des personnages qui est survolé

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :