Mon coloc’ d’enfer T08 de Keiko Iwashita

J’ai passé une « excellente » mauvaise journée. Une de celles dont je me passerais bien et de fait, j’ai pris du retard dans la rédaction de mes billets. Néanmoins, j’avais très envie de vous parler du dernier tome de Mon Coloc’ d’enfer sorti il y a peu.

Je l’ai dévoré et adoré ! Je vous dis tout plus bas.

Nombre de page : 176 pages
Éditeur : Pika
Date de sortie : 9 décembre 2020
ISBN-13 : 978-2811659257
Prix éditeur : 6,95 €

Son résumé :

Miko, lycéenne, vit en colocation et est amoureuse du plus âgé de ses colocataires, le graphiste Matsunaga. Lors de la fête de Noël de la coloc’, elle assiste impuissante à la déclaration d’amour que sa professeure principale, Konatsu, fait à Matsunaga dont elle aimerait reconquérir le cœur. Sous le choc, Miko quitte précipitamment la maison. C’est alors que Ryô lui court après et la serre dans ses bras en lui disant que lui, « jamais il ne la ferait pleurer ». Comment évoluera cette colocation de l’amour et de son trio amoureux ?

Mon avis :

Vu comment le septième volume se terminait, autant vous dire que je me suis jetée (littéralement) sur cette suite ! En plus, ce que je trouve vraiment génial, c’est que c’est également la période des fêtes de fin d’année dans l’histoire. J’étais carrément dans l’ambiance de Noël. C’était fort appréciable.

Nous retrouvons donc Miko au bord de la crise de larmes qui s’est enfuie de la maison. La pauvre pense ne pas avoir sa place au milieu de tous ces adultes qui se connaissent depuis si longtemps. Amoureuse de Matsunaga, elle a bien du mal à rester de marbre devant l’insistance de Konatsu à vouloir se rabibocher avec son ex.

Ce tome est celui des révélations (et des couinements des lecteur.ice. s) dans lequel chaque personnage avoue ce qu’il a sur le cœur. Ainsi, il n’y en a pas que pour Miko et Matsunaga, ce que j’ai apprécié. Je dois dire que j’ai eu un peu peur pour la colocation, parce qu’à un moment l’atmosphère était plus que malaisante.

Je ne vais pas trop vous dévoiler de ce qu’il se passe dans cette suite, parce que ça serait vous gâcher les jolies choses que vous y trouverez. Ce que je peux vous dire, c’est que j’ai dévoré cette suite qui est à la hauteur de mes espérances. De plus, je trouve l’évolution de la relation entre Miko et Matsunaga réaliste et très belle. Nos personnages sont terriblement attachants et la mangaka amène l’amour dans leur cœur avec une pudeur et une finesse qui me ravit.

Et que dire des dessins ? J’aime vraiment toujours autant le coup de crayon de Keiko Iwashita qui ne me déçoit jamais.

Si ce huitième volume ne se finit par sur un cliffhanger, je suis toujours aussi impatiente de retrouver nos héros pour savoir ce qui va leur arriver.

Dans l’ensemble, cette suite fut géniale à lire, même si je suis triste pour certains personnages. Une nouvelle fois, j’ai plus qu’apprécié, j’ai carrément adoré !

Mon coloc’ d’enfer T08 de Keiko Washita

6,95€
9.1

Dessins et mise en pages

9.0/10

L'histoire

8.9/10

Les personnages

8.9/10

L'univers

8.9/10

Mon intérêt

10.0/10

Les plus :

  • Les révélations, enfin 🥰
  • Les dessins toujours aussi beaux 💖
  • Matsunaga qui sort de la douche 🤤

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

6 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :