Les Billets d'humeur

Introspection d’une blogueuse qui s’est enfin trouvée

Ou l'écriture d'un billet qui dérape 😝

Bon, à la base, je voulais juste refaire ma fiche de présentation pour le « À propos » du blog… Je crois que ça a un peu/beaucoup dérapé.

En ce beau mois de novembre 2020, j’ai décidé de revoir ma présentation et de vous parler un peu de moi, de mon parcours et de ce blog.

Je m’appelle Julie, ou Artemissia, pseudo que j’ai pris à la création de ce blog en juillet 2008. Je suis une femme qui est entrée dans le bel âge de la quarantaine il y a déjà deux ans. Il parait que ce sont les meilleures années de la vie d’une personne. À vrai dire, je ne sais pas. L’année dernière j’ai vécu la pire chose qui puisse arriver à un parent : j’ai perdu mon garçon (l’amour de ma vie) de quatre ans de façon tragique. Cela a déterminé ce que je suis aujourd’hui. Une personne bien différente de celle d’hier.

🍂 Petit retour en arrière – de quelques années :

À cette époque, Songe d’une nuit d’été était un webzine avec plusieurs chroniqueuses. Une machine (de guerre) qui n’avançait plus comme je le voulais et dans laquelle je ne me reconnaissais plus.

Le souci, c’est que je suis têtue comme une bourrique (ou un basset hound) et j’ai voulu persister. L’année dernière, j’aurais dû arrêter le webzine totalement. Le temps de panser l’atroce douleur, le temps de me laisser le temps et d’apprivoiser ce deuil terrible… Je ne l’ai pas fait et j’ai confié mon bébé virtuel de 12 ans à mes chroniqueuses. Elles ont fait ce qu’elles ont pu et je ne les en remercierai jamais assez pour ça. Le souci, c’est que c’est très chronophage et vraiment stressant de gérer une telle structure.

Au début du printemps dernier, je me suis retrouvée sans personne pour le gérer. Du coup, en avril 2020 j’ai voulu tout arrêter et le fermer définitivement. Cependant, mon mari n’était pas d’accord avec cette décision radicale. Il connait mon attachement à ce blog et m’a proposé de le mettre au repos, et de voir d’ici la fin de l’année si je voulais le reprendre ou non. Finalement, l’envie de bloguer m’a titillée dès aout et en septembre j’ai commencé tout doucement à le reprendre, mais… toute seule.

Pour tout dire, je me sens mieux et plus à l’aise comme ça. Je n’ai que moi à gérer et cela me va parfaitement. Et puis, j’avais également envie de lui donner MON identité propre. Voilà chose faite.

Maintenant, je vais parler un peu de moi et surtout de mon parcours de blogueuse (non, ce n’est pas du tout narcissique) :

Pour tout vous avouer, je blogue depuis 2003/2004. J’ai commencé sur la plateforme Joueb (pour celles et ceux qui connaissent). C’est là que j’ai fait mes armes avec le code html. Par la suite, j’ai intégré Livejournal sur lequel je me cassais les dents pour faire une page d’accueil qui me plaise. Puis vers 2005, je me suis tournée vers wordpress.com.

🌸 L’animation japonaise (et les mangas) et moi, une grande histoire d’amour qui dure 🌸

Ah ! Toute une époque en fait. J’avais créé un blog pour le magasin dans lequel je travaillais et les mangas. Il faut savoir qu’à ce moment-là, je bossais dans une boutique d’animation japonaise parisienne. J’y ai travaillé de septembre 1998 jusqu’à 2013. Lorsque nous avons commencé à vendre sur le web (j’ai connu la vente à distance par courrier), je me suis mise à commenter mes lectures (sur wordpress.com vers 2006/2007 et jusqu’à 2009) et les titres que nous voulions mettre en avant sur internet et parler également de notre boutique en ligne.

Parallèlement, j’ai écrit quelques billets pour le site Shinmanga (qui n’existe plus, il me semble). Ça m’a donné l’occasion de découvrir Joomla une plateforme que j’ai trouvé plutôt limitée et qui n’a pas grandement évolué.

🌸 Petite parenthèse de mon enfance :

J’ai découvert le manga et l’animation japonaise grâce aux dessins animés que je regardais petite (RécréA2, Vitamine, Club Do », Youpi ! l’école est finie [avec le lapin bleu] sur La Cinq, etc.). Et j’ai acheté mes premiers mangas dans les années 90. Dans le temps, hormis Akira qui sortait en fascicule de quelques pages, il n’y avait rien et du coup, j’achetai sur Paris, à la librairie Junku, mes St Seiya, Dragon Ball, City hunter, Bastard !!, et j’en passe, mais en japonais. Ma grand-mère, ça la rendait dingue parce que, à vrai dire, je ne lisais pas la langue.

Je ferme la parenthèse et reviens à mes moutons… ou à mon histoire.

Trouvant wordpress.com sympa, mais assez limité en matière de personnalisation, j’ai voulu tester blogger. J’ai vite abandonné puis je me suis lancée sur Overblog que j’aimais beaucoup. De là, j’ai recréé un blog du nom de La Petite Lutinette (entre 2007 et 2008).

Je viens de vérifier, le blog est toujours en ligne, mais il ne ressemble plus à rien – http://petite-lutinette.over-blog.com/) puis je suis revenue sur wordpress.com que je préférais et où j’avais plus de lecteurs – https://mangashoptest.wordpress.com/.


Quelques dérives nostalgiques…

J’ai retrouvé quelques articles que j’avais écrit lors de mon voyage au Japon en 2007, notamment à Kamakura… que de souvenirs — https://mangashoptest.wordpress.com/2007/09/09/il-etait-une-fois-le-japon-les-insolites/ et https://mangashoptest.wordpress.com/2007/09/07/il-etait-une-fois%e2%80%a6-le-japon-part-3/


Et… Tadaaaam, on en revient à Songe d’une nuit d’été.

Puis, après quelque temps, je suis revenue à wordpress.com (lui et moi, c’est une grande histoire d’amour qui dure) et j’ai créé Songe d’une nuit d’été. C’était en juillet 2008. Si je voulais parler de mes lectures, le blog s’est vite centré sur Twilight, ma passion du moment qui a duré quelques années. Au fur et à mesure, j’ai commencé à recevoir des services de presses, c’était les maisons d’édition qui me démarchaient à cette époque. Encore timide, j’ai mis du temps à aller vers celles qui me plaisaient pour obtenir d’autres partenariats.

Par la suite, j’ai eu envie de fédérer une communauté sur Songe et j’ai fait appel à des chroniqueuses. Dans l’ensemble, ce fut une belle expérience.


Aujourd’hui, j’ai surtout envie de me faire plaisir et d’avoir un blog un à mon image. De pouvoir également (et avoir le temps) de discuter avec d’autres lecteur.ice.s passionné. e. s comme moi autour de la littérature sous toutes ses formes, des mangas et tout ce qui me fait du bien à l’âme et au cœur.

La vie ne m’a pas fait de cadeau et je pense qu’il est temps que je prenne soin de moi, soin de ce qui est important.

En parallèle du blog, j’écris. Mon premier bébé de papier paraitra aux éditions Elixyria d’ici un an (novembre 2021 si tout va bien).

En conclusion de ce billet, je dirais que ce blog, j’ai décidé de le mener à mon image, avec ce que j’aime et ne pas me cantonner simplement à ce qui est dans l’air du temps.


🌸 Pour celles et ceux qui continuent à me suivre : MERCI et pour les autres qui me découvrent, je vous souhaite la bienvenue dans mon univers 🙏 !

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

12 Commentaires

    1. Merci beaucoup !
      Ca m’avait manqué, j’aime bien raconter ma vie XD… Enfin certaines parties, d’autant plus que je suis toujours sidérée par l’évolution des outils du web. Dire qu’en 2000 je touchai mon premier ordi et savait à peine écrire sur un clavier… Mes deux aînés disent souvent que je viens de l’ère des dinosaures. Moi, j’ai toujours l’impression que l’an 2000 c’était hier et non pas il y a plus de vingt ans !

    1. Oui, c’est positif ! Et l’être humain est incroyablement résilient. Je me faisais la réflexion que j’arrivais à vivre malgré tout et à reprendre des activités. Le blog m’aide énormément à avancer, l’écriture également. Je t’embrasse aussi 🙏💖

  1. Bon retour parmi nous 🙂
    Je sais à quel point ces derniers temps ont été difficiles alors ça fait plaisir de te voir revenir, petit à petit.
    J’ai comme toi songé à arrêter le blog pour plein de raisons différentes, mais j’ai toujours fini par y revenir parce que c’est quand même un petit bout de moi et le reflet aussi de toutes ces années passées.

    Bon courage pour la suite !

    1. Merci Filipa 💖 Oui, je m’en rends encore plus compte en ayant retrouvé mes anciens blogs… Le temps passe et ce sont des bouts de nous qui restent et, l’air de rien, de temps à autre, ça fait du bien d’y revenir. En tout cas, bloguer, c’est ce qui m’aide à tenir, également l’écriture et la lecture. Je me trouve incroyablement chanceuse !

  2. C’est pas narcissique du tout comme article, je le trouve même génial. Quel parcours ! Je m’y retrouve également car je blogue depuis 2002 je crois… et je suis passée sur plein de plateforme. C’est chouette que tu n’aies pas abandonné et que tu aies réussi à reprendre le blog de façon plus sereine, je dirais. En tout cas heureuse de continuer à te lire.

    1. Après ce qui m’est arrivé, je ne pensais pas revenir… à vrai dire, je ne savais même pas si j’y survivrai ! comme quoi l’être humain est d’une incroyable résilience. Aujourd’hui, je sais exactement ce que j’attends de ce blog : me faire plaisir et parler de mes passions et mes humeurs ^^. Merci Florence 💖

  3. Coucou, je découvre ton blog très joli. La lecture est aussi l’une de mes passions, je reviendrai te lire souvent ! 🙂 Il n’y a rien de pire que de perdre une enfant… Bon courage à toi ! Et tu as raison de revenir gérer ton blog, c’est même le meilleur moyen de se changer les idées, parler de ce qu’on aime, échanger, partager, vivre… Belle fin de semaine, Bises^^

    1. Merci infiniment Cléoféeline 🙏💖Tes mots me touchent beaucoup. Oui, gérer mon blog, la lecture et l’écriture ( à défaut de longues balades en forêt, mais je vais bientôt pouvoir y remédier) me font beaucoup de bien. Je vais visiter ton blog également et te souhaite une belle fin de semaine 😘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :