BD & MANGALES CHRONIQUES DE MANGASHONEN

Iruma à l’école des démons T02 de Osamu Nishi

Ce qui m’a attirée dans ce manga, ce sont les couvertures très colorées. Ce second tome, j’étais curieuse de le lire pour savoir ce que devenait notre héros tombé en enfer… oups, surtout dans une école pas comme les autres.

Son résumé :

Le malheureux Iruma a été vendu par des parents cupides à un démon qui le gâte comme son petit-fils. Une nouvelle vie commence pour lui à l’école des démons, où personne n’a jamais vu d’humain, mais tout le monde rêve d’en dévorer un !

Dans sa nouvelle école, le pauvre Iruma ne cesse bien malgré lui de s’attirer des attentions malvenues. La dernière en date est celle de la présidente du conseil des élèves, qui le soupçonne d’être un humain !

Mon avis :

Le coup du héros qui tombe dans une école qui est loin de ses capacités réelles, c’est assez connu, toutefois, j’étais impatiente de voir l’évolution d’Iruma à l’école des démons.

J’ai beaucoup ri dans cette suite. Parce que certaines situations sont franchement épiques et à mourir de rire. Même si Iruma n’est pas un démon, il a la motivation pour réussir les épreuves imposées et ainsi ne pas dévoiler sa véritable identité.

Pourtant, la présidente du bureau des élèves, Amélie, a de fortes suspicions concernant Iruma. Et pour elle, il est clair qu’il est humain malgré ses immenses coups de bol. J’ai adoré l’étrange relation qui se tisse entre eux puisque la présidente va devenir terriblement accro à un shôjo manga, un ouvrage interdit chez les démons qu’Iruma connait très bien.

Entre les situations aussi rocambolesques que burlesques, j’ai vraiment passé un très bon moment avec cette histoire. Sans compter qu’il y a énormément d’action dans ce tome et qui nous permet de ne pas nous ennuyer un seul instant. Entre les épreuves physiques et tout le reste.

Mon seul bémol, mais parce que je suis très pointilleuse, est la mise en pages que par moment, je ne trouve pas toujours au top. Mais encore, c’est vraiment une question de goût personnel.

Indéniablement, Iruma est une bonne série de divertissement qui plaira aux enfants (à partir de 10 /11 ans) et aux adultes (oui, oui, je plaide coupable).

En tout cas, ce deuxième volume est à la hauteur de mes attentes. Si la présidente a deviné la véritable nature d’Iruma (enfin le pense-t-elle), pour le moment il arrive à faire bonne figure auprès des autres. Néanmoins, est-ce que cela durera encore longtemps ? Rien n’est moins sûr et de fait, ça me rend curieuse quant à la suite.

Iruma à l’école des démons T02 de Osamu Nishi

7,20€
7.9

Dessins et mise en pages

7.5/10

L'histoire

7.9/10

Les personnages

8.2/10

L'univers

7.9/10

Mon intérêt

7.9/10

Les plus :

  • L'humour omniprésent
  • Les situations aussi rocambolesques que burlesques
  • La relation qui se tisse entre la présidente et Iruma

Les moins :

  • La mise en pages

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

3 Commentaires

  1. Tu as bien raison de plaider coupable concernant le fait que cette série peut plaire aux adultes ! Je viens de finir le tome 3 et je suis toujours autant accro personnellement ! Une de mes plus belles découvertes de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :