BD & MANGALES CHRONIQUES DE MANGASHONEN

Le Renard et le petit Tanuki T01 de Mi Tagawa

Une fable bucolique trop mignonne !

Vous en avez marre de la grise mine actuelle, des informations toutes plus plombantes les unes que les autres qui vous mettent le moral dans les chaussettes ? J’ai le manga qu’il vous faut ! Le Renard et le petit Tanuki de Mi Tagawa est une petite douceur toute mignonne qui vous fera du bien à l’âme. C’est la caresse apaisante dont j’avais besoin !

Son résumé :

Animaux magiques et folklore japonais : un conte touchant pour faire grandir les petits… et les grands !

Il était une fois Senzo, un renard surpuissant craint de tous les animaux, qui semait la terreur sur son passage… à tel point que les dieux, pris d’une vive colère, le plongèrent dans un profond sommeil… 300 ans plus tard, à notre époque, ils décident de l’en sortir… à une condition ! Privé de sa force destructrice, le voilà chargé d’une mission spéciale : élever le petit tanuki Manpachi pour faire de lui un digne serviteur de la déesse du Soleil.

Manpachi a été rejeté par sa famille, car il possède des pouvoirs immenses, qu’il a encore du mal à contrôler. Allergique à toute autorité, Senzo refuse de s’embarrasser d’un disciple, aussi mignon soit-il… Sauf qu’au moindre signe de rébellion, il est parcouru d’une douleur insoutenable ! Le voilà bien obligé d’accepter le marché…

Mon avis :

La première chose que j’ai vue en ouvrant ce manga, ce sont les dessins tous plus beaux et mignons les uns que les autres. Oui, je suis faible et trop superficielle, j’avoue ! Les animaux, on a envie de leur faire des gros câlins, même au renard taciturne qui se retrouve à jouer les nounous pour un tout petit Tanuki qu’on a envie de caresser et de prendre dans les bras.

Oui, je me suis transformée en véritable guimauve, mais dans le style Elmyra des Tiny Toons pour celles et ceux qui connaissent la référence.

Le récit est sympathique, bucolique et bienveillant. Après des années d’emprisonnement, un renard surpuissant du nom de Senzo va se voir octroyer une seconde chance de faire amende honorable. Pour cela, les dieux lui collent un gentil petit Tanuki dans les pattes, Manpachi.

Senzo pensait pouvoir leurrer les dieux, mais ces derniers ont été plus sournois que notre cher renard (ce qui pourrait être un comble) qui se retrouve parcouru de douleurs insupportables lorsqu’il ne fait pas ce qu’on lui a demandé de faire. Quant au petit Tanuki trop mignon, il découvre la vie avec ces étranges animaux qui ont le pouvoir de se transformer en humain même si lui rêve secrètement de retrouver sa famille biologique.

Un manga bienveillant qui saura plaire à toute la famille.

 

En lisant ce titre, comment ne pas penser au film d’animation, Pompoko d’Isao Takahata (Studio Ghibli) avec les tanukis qui se transforment en humains pour essayer de sauver leur forêt menacée ?

Bien sûr, ici nous sommes loin de la fable écologique. Si les animaux sont mis en avant, c’est loin d’être le cas de ce qui les entoure, à savoir la nature.
Pour ce qui est de l’histoire, j’ai apprécié les différentes aventures que vont vivre nos deux acolytes avec leurs amis. Sans parler des autres personnages, notamment les deux chiens un peu bêta qui sont à mourir de rire. Et puis, cela permet de découvrir un peu mieux le folklore japonais riche et passionnant ainsi que les différents thèmes abordés comme celui de l’abandon (notre pauvre petit tanuki a été abandonné par sa famille du fait de ses dons qui le faisait paraitre différent de ses frères et sœurs) ou encore le deuil.

Je ne connaissais pas du tout cette mangaka, Mi Tagawa qui est aussi l’auteure de Père et Fils aux éditions Ki-Oon également, et ça me donne fortement envie de découvrir, du coup, ses autres œuvres.

Le renard et le petit tanuki est un manga bienveillant qui saura plaire à toute la famille. D’ailleurs, c’est également l’un des thèmes centraux : la famille.

À lire pour passer un très bon moment.

Le Renard et le petit Tanuki T01 de Mi Tagawa

7,90€
9.3

Dessins et mise en pages de Mi Tagawa

9.5/10

L'histoire

8.9/10

Les personnages

9.5/10

L'univers

8.9/10

Mon intérêt

9.5/10

Les plus :

  • Les dessins vraiment superbes
  • Les animaux dont le mignon petit tanuki
  • La relation entre Senzo et Manpachi

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

6 Commentaires

  1. Comme tu dis ne pas avoir lu Père & Fils, je ne peux que te le recommander, on retrouve les mêmes qualités que dans cette nouvelle série, et une certaine similitude dans les thématiques.
    Ça m’avait énormément touché d’autant plus que j’ai lu les 4 premiers tomes alors que ma femme était enceinte de notre fille (elle m’avait offert le premier justement pour cette raison), et les 4 autres après qu’elle ait accouché. Forcément, ça donne au titre une aura particulière.

  2. La couverture me faisait trop de l’oeil et j’hésitai bien à le prendre… Mais là tu donnes carrément envie. Les illustrations sont choux. Par contre, j’avoue que les gros aplats… Je suis moins fan à l’intérieur du manga. Je trouve que ça casse le côté doux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :