BD & MANGALES CHRONIQUES DE MANGASEINEN

Alpi the Soul Sender T01 et T02 de Rona

On ne va pas se le cacher, j’ai tout de suite été attirée par les couvertures de ces deux premiers tomes. Je les trouve douces, apaisantes et en même temps elles invitent à l’évasion dans un voyage onirique et spirituel.

Son résumé :

Les esprits divins sont source de vie. Des communautés se forment sous leur protection, jouissant des bienfaits de leur énergie. Cependant, leur mort enclenche une malédiction qui détruit tout ce qui les entoure… C’est là qu’interviennent les soul senders ! Ces rares élus sont capables d’absorber la pollution maléfique et de délivrer l’âme des esprits qui, une fois apaisés, ne constituent plus une menace.

Malgré son jeune âge, Alpi fait partie de ces mages d’élite. Aidée de son fidèle serviteur Pelenai, elle fait de son mieux pour remplir sa tâche, en dépit des souffrances extrêmes provoquées par le contact avec les ténèbres divines. La fillette s’est lancée dans une odyssée à travers le monde sur les traces de ses parents, eux-mêmes soul senders et disparus au cours d’une mission…

L’harmonie avec la nature a un prix ! Au fil de son périple, la courageuse Alpi découvre diverses cultures et autant d’approches différentes des liens entre humains et esprits. Avec sensibilité, sans manichéisme, Alpi the Soul Sender offre une invitation au voyage et, surtout, au partage avec les êtres qui nous entourent.

Mon avis :

Les premières pages nous plongent directement dans l’univers d’Alpi, la jeune Soul Sender. Le début m’a rappelé (en quelque sorte) l’univers de Mononoke Hime de Hayao Miyazaki notamment à cause de ces grands esprits qui, lorsqu’ils meurent sur terre, empoisonnent le lieu où ils sont tombés. Un peu comme une sorte de maléfice.
Seul un Soul Sender peut débarrassera le corps de l’esprit divin de son poison et ainsi délivrer son âme prisonnière. Cela ressemble ma foi assez au passage traditionnel des âmes vers l’au-delà.

Dans ce premier volume, nous faisons la connaissance de la jeune Alpi qui est une toute jeune Soul Sender et qui parcoure le monde à la recherche de ses parents disparus. Pour cela, et vu son jeune âge, elle n’est pas seule dans ces aventures plus ou moins dangereuses. Pelenai, un homme d’un certain âge l’accompagne et l’assiste dans ses missions.

Alpi n’a pas de but précis, elle va de village en village, de royaume en royaume en espérant trouver des indices qui pourraient l’aider à retrouver ses parents. Pour mieux les comprendre et imaginer leur parcours, elle est donc devenue elle-même une Soul Sender.

Avec Alpi, nous découvrons un univers onirique riche et poétique.

 

Les hommes de ce monde vénèrent les esprits divins qui leur apportent paix et prospérité la plupart du temps. Les croyances ancrées sont fortes et précieuses.

Si j’ai apprécié ce début, je me suis quand même surprise, parfois, à trouver que cela tournait un peu en rond. On suit Alpi, cette petite fille courageuse, frondeuse et têtue dans ses pérégrinations. Elle est prête à tout pour aider les Esprits Divins et s’oublie la plupart du temps. Malgré la présence de son assistant, elle n’en fait qu’à sa tête.

J’ai vraiment aimé les dessins, la mise en pages et les valeurs que transmet ce titre et c’est avec plaisir et curiosité que j’ai entamé la suite.

Si le second tome ne diffère pas trop du premier, il s’y passe bien plus de choses. Déjà, notre chère petite Alpi va être confrontée à une réalité qui ne lui plait guère. Et pour cause, car cela remet son travail en question. Ce que son assistant n’avait jamais réussi à lui faire comprendre ni les différentes personnes qu’elle avait pu rencontrer jusqu’à présent, c’est une autre Soul Sender qui ne prendra pas de gant pour lui dire la vérité en face.

La quête d’Alpi prend vraiment tout son sens dans cette suite.

 

Alpi le vivra mal et j’admets que par moment, elle était vraiment agaçante (c’est là qu’on voit que ce n’est au final, encore qu’une gamine). Si l’autre Soul Sender apparait au départ comme une peste (aux yeux d’Alpi) il s’avère qu’elle est loin d’être méchante et veut vraiment aider (à sa manière) notre jeune héroïne.

On se rend alors compte qu’Alpi a encore bien du chemin à faire pour apprendre à être une bonne Soul Sender.

Si j’ai aimé le premier tome pour son univers et l’aspect onirique, j’ai dévoré la suite que j’ai trouvée plus vivante avec plus de rebondissements.

L’intrigue principale commence à se mettre en place ici et la quête d’Alpi prend vraiment tout son sens dans cette suite.

Dans l’ensemble, je ne suis pas déçue d’avoir voulu découvrir ce manga. Il est tel que les couvertures me laissaient penser qu’il était. C’est une belle histoire aux valeurs essentielles. Le récit initiatique d’une enfant parcourant le vaste monde sur les traces de ses parents qui ont disparu. Mais avant cela, elle va devoir affronter la dureté de la vie inhérente à sa fonction de Soul Sender et apprendre l’humilité et la rigueur. Son voyage lui permettra de s’enrichir tant sur le plan émotionnel que spirituel.

Voilà un titre que je vous conseille fortement si vous voulez vous évader dans un univers dans le plus pur style fantasy. Le coup de crayon de la mangaka Rona est sympathique même s’il reste assez classique dans ses personnages. Toutefois, cela va très bien avec l’histoire et ses thématiques.

Je lirai la suite avec un très grand plaisir !

Alpi the Soul Sender T01 et T02 de Rona

7,90€ chaque volume
8.9

Les dessins et la mise en pages

8.2/10

L'histoire

8.9/10

Les personnages

9.2/10

L'univers

9.0/10

Mon intérêt

9.2/10

Les plus :

  • Le côté voyage onirique
  • L'univers bien détaillés et passionnant à découvrir
  • Des couvertures de folie !

Les moins :

  • Un tome 1 un peu trop pantouflard à mon goût

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :