BD & MANGALES CHRONIQUES DE MANGASHOJO

Men’s Life T01 de Ayu Watanabe

J’aime lire de nouveaux shôjos et j’admets que la couverture (bien qu’assez simpliste) m’a fait de l’œil, même si le résumé m’a donné l’air d’être un peu réchauffé.

Son résumé :

À peine rentré chez lui pour les vacances, Yûta, interne au lycée implore Mio, sa sœur jumelle, d’échanger sa vie avec la sienne. Pour cette introvertie, timide et solitaire, découvrir la vie lycéenne en internat en se faisant passer pour un garçon extraverti, sportif et pétillant sans se faire démasquer lui semble insurmontable… Pourtant, elle décide de relever le défi. Mais à peine la supercherie commence-t-elle que Mio apprend qu’elle va devoir partager sa chambre avec Rin, un camarade du club de volley-ball plus âgé qu’elle…

Inclus en bonus, un chapitre inédit de L-DK : « Un ours fougueux » !

Mon avis :

Comme je le disais plus haut la quatrième de couverture m’a donné l’impression d’un déjà vu. Et pour cause, le coup de la fille qui se fait passer pour un garçon et qui va vivre avec eux dans un internat, il y a eu, Parmi Eux sorti aux éditions Tonkam, il y a quelques années. Un manga que j’avais grandement apprécié.

Donc, j’étais curieuse de voir ce que la mangaka, Ayu Watanabe allait nous offrir comme histoire.

Je dois admettre que, malgré quelques questionnements, j’ai aimé ce premier tome qui nous promet un récit plus riche qu’il n’y parait de prime abord. Déjà, le caractère de l’héroïne qui est en totale contradiction avec celui de son frère jumeau. S’il est extraverti et sans complexe, sa sœur souffre d’anthropophobie. Elle a peur des gens et n’est bien que seule dans sa chambre. Pourtant, elle va accepter l’impensable : échanger sa place et sa vie avec son frère.

Du coup, elle qui prenait même des cours à distance, va se retrouver à vivre la vie de son jumeau dans un internat de garçon.

Dès le départ, cela nous offre des situations ambiguës et complexes. Mio doit partager sa chambre avec un autre pensionnaire, Rin. Très vite leur relation devient… étrange je dirais et je ne saisis pas bien le caractère de son colocataire. Ce dernier se comporte avec elle de manière plus ou moins intime, voire équivoque. Je veux bien qu’il pense avoir affaire à un garçon, mais tout de même.

Quant à Mio, elle ne change pas son comportement pour autant même si elle fait des efforts surhumains pour y parvenir et s’adapter. Vivre et devoir interagir avec autant de monde lui demande beaucoup. Ce qui est marrant, c’est que personne ne semble percuter les changements et tout le monde trouve ses réactions normales alors qu’elle est carrément à l’opposé du frère qu’elle remplace.

Cela donne d’ailleurs des scènes étonnantes notamment une dans laquelle Mio se retrouve à prendre son bain en compagnie de Rin. Ah, ah ! Sur le moment, j’ai cru qu’il allait découvrir la supercherie, mais même pas. Pourtant…

Ce premier tome pose les bases de l’histoire que je trouve légère et agréable à lire. Le lecteur suit Mio, dans des situations surréalistes en se demandant quand ses camarades vont s’apercevoir que quelque chose cloche.

Bref, si j’ai apprécié ma lecture (quand même) je reste dubitative sur pas mal de plans et ça me donne encore plus hâte de lire la suite pour savoir.

Pour ce qui est du graphisme, j’aime beaucoup le coup de crayon d’Ayu Watanabe. C’est très féminin, très shôjo en sommes.

Men’s Life T01 de Ayu Watanabe

6,95€
8.2

Les dessins et la mise en pages

8.9/10

L'histoire

7.9/10

Les personnages

7.9/10

L'univers

7.9/10

Mon intérêt

8.5/10

Les plus :

  • Les dessins que j'aime beaucoup
  • Les situations parfois drôles
  • Mio

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

3 Commentaires

  1. Je comprends tout à fait ton article et le bien que tu en as pensé, malheureusement le titre n’a pas fonctionné avec moi. Comme je l’ai expliqué dans le mien, je n’ai vraiment pas réussi à croire à cette inversion des rôles, et après ça, difficile du coup de rentrer vraiment dans l’histoire.
    Mais l’écriture et le dessin sont très fluides donc ce serait mentir de dire que j’ai passé un mauvais moment. Je pense juste que ce n’est pas fait pour moi.

    1. J’attends tout de même la suite, car les comportements des camarades du frère de Mio sont assez étrange. J’imagine mal des garçons se comporter entre eux comme le fait Rin avec Mio. Donc affaire à suivre. Pour ce qui est du genre, oui, c’est du light, mais parfois ça fait du bien de se vider la tête. Vraiment dans le même style et si tu veux une histoire plus complexe et réaliste (autant qu’un shôjo peut l’être ^^), je te conseille Parmi eux de Hisaya Nakajo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :