Aventures & PassionsLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

Cœurs Enchaînés de Johanna Lindsey

Les Vikings (Haardrad) T03

Comme vous pouvez le constater, je ne respecte pas vraiment mon planning et avant hier, j’ai eu envie de faire pause dans ma lecture principale et j’ai donc pris une romance historique pour me changer les idées : Cœurs Enchaînés de Johanna Lindsey.

Si l’on m’avait dit un jour que j’aurais la chance de lire la série complète, j’aurais eu du mal à le croire. Et pour cause, les éditions J’ai Lu, à l’époque (dans les années 90) n’avaient publié que le second tome avec Kristen (la Viking Insoumise), la sœur de Selig et la fille des héros du premier tome.

Son résumé :

Viking à la beauté légendaire, Selig est tombé dans une embuscade. Gravement blessé, il reprend conscience à Gronwood, fief danois du Wessex dirigé par Erika. Là, pris pour un ennemi celte à cause de sa chevelure brune, le guerrier va vivre trois jours d’enfer… Puis la roue tourne. Sauvé par les siens, Selig fait enlever Erika. Maintenant qu’elle est à sa merci, il va pouvoir se venger des tourments qu’il a subis et se délecter de la voir souffrir à son tour. Tel est son plan implacable. Mais pourra-t-il rester de marbre face à une femme aussi belle ?

Mon avis :

Je vous le dis tout de suite, ce tome est le dernier de la série. Si nous suivons le frère de Kristen (enfin), Selig, Johanna Lindsey prend également le temps de s’arrêter sur tous les héros de sa série des Vikings. C’est en fait une jolie réunion de famille à laquelle nous avons droit.

On ne va pas se mentir, c’est un plaisir que de les retrouver tous ensemble, réunis dans la demeure de Royce pour ce clap de fin.

J’ai pris grand plaisir à retrouver Brenna et Garrick ainsi que Kristen et Royce. Malgré le contexte qui reste incertain (les guerres, les raids qui continuent de ravager une partie du pays et les alliances nébuleuses), chaque couple est heureux en ménage malgré le temps qui passe et le fait savoir aux lecteurs. Toutefois, n’oublions pas que c’est le tome de Selig… et par extension d’Erika.

Erika gère le domaine de son frère en imposant ses idées comme celle d’interdire la violence envers les domestiques ou tout être humain quels qu’ils soient. Le personnage m’est apparu comme étant fort et bienveillant… Je sentais que sa rencontre avec Selig allait faire des étincelles, mais…

Voilà un premier point sombre à mon niveau : La cohérence.

Erika va faire à Selig ce qu’elle a interdit chez les autres depuis qu’elle est arrivée sur le domaine de son frère. Il est mal en point, mais elle ne le croit pas. Elle va se montrer odieuse avec lui et ordonner qu’on le fasse fouetter… Tout cela parce qu’elle est troublée. Oui, Selig est beau, magnifique et blablabla… Tout de même, est-ce que c’est une raison pour renier en une seconde toutes ces idées de non-violence contre un homme ? Tout cela parce qu’il lui a manqué de respect ?

Dès le début du roman, on vante la beauté de ce Viking. Aucune femme ne lui résiste et Erika va agir avec Selig à l’inverse de toutes les autres tout cela pour ne pas tomber amoureuse.

Une excuse bidon, voire éculée et déjà resservie si vous voulez mon avis.

Il n’en faudra pas plus à Selig pour vouloir se venger et avec le concours de toute sa famille.

Je dois dire que… si j’ai aimé retrouver tous les anciens protagonistes, je reste plus mitigée sur la romance entre Selig et Erika qui est, en plus d’être réchauffée, mise à mal par les autres couples présents dans le récit.

Johanna Lindsey se contente de reprendre les mêmes ingrédients que les précédents tomes. Erika va devenir la prisonnière de Selig et le reste, si vous avez lu les tomes 1 et 2, vous le devinerez aisément.

Le souci, c’est qu’en plus de se contenter du même schéma, notre couple phare reste dans l’ombre des deux autres.

Selig aimait les femmes, toutes les femmes, grandes ou petites, grosses ou maigres, laides ou belles, et elles le lui rendaient bien. Johanna Lindsey – ©Editions J’ai Lu, 2020


Selig est un personnage qui aurait mérité d’être mieux développé
, tout comme Erika. Finalement, ils ne sont que de pâles figures de leurs prédécesseurs. Leur histoire en pâtit forcément. De fait, elle est plus légère et rapidement expédiée… Je dois dire qu’un certain rebondissement m’a également laissée perplexe.

Malgré ces points noirs et gris, j’ai quand même passé un très bon moment. La plume de Johanna Lindsey est prenante, le contexte historique (bien que superficiel) est bien travaillé. Revoir tous les anciens personnages qui nous avaient fait rêver est un plaisir. C’est juste dommage que la romance entre Selig et Erika n’ait pas été mieux développée.

Quoi qu’il en soit, Cœurs Enchaînés boucle la trilogie de la série de romance historique Viking avec honneur et je vous le conseille si, comme moi, vous avez adoré les précédents tomes.

Erika n’avait envisagé qu’une seule raison possible à cette dernière assertion.
— Tu veux dire qu’il va me violer ?
Kristen avait ricané.
— Violer une femme qu’il déteste ? C’est la seule chose dont tu n’as pas à avoir peur.
— Alors, pourquoi ne voudrais-je pas rentrer chez moi ?
Kristen avait haussé les épaules.
— Parce qu’il est fort probable que tu seras amoureuse de lui.
Erika avait failli éclater de rire. C’était une hypothèse tellement absurde !
— Tomber amoureuse d’un homme qui ne me veut que du mal ? Comment peux-tu seulement envisager une chose pareille ?
— Ce serait une punition appropriée, tu ne trouves pas ?
— Mais impossible.
— Détrompe-toi. Le plus probable, c’est que tu ne pourras pas t’en empêcher. Elles n’essaient même pas.
— Elles ?
— Toutes ces femmes qui sont amoureuses de lui. Johanna Lindsey – ©Editions J’ai Lu, 2020

 

Cœurs Enchaînés de Johanna Lindsey

7,60€
8

La plume de l'autrice

8.9/10

L'histoire

7.5/10

Les personnages

7.5/10

La romance

7.2/10

Mon intérêt

8.9/10

Les plus :

  • J'ai aimé retrouver tous les anciens protagonistes
  • L'univers historique bien dépeint

Les moins :

  • Un récit redondant
  • Des héros que j'ai trouvé pas assez développés

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :