BD & MANGALES CHRONIQUES DE MANGASHOJO

Mon coloc’ d’enfer T07 de Keiko Washita

Ah, là, là ! Qu’est-ce que j’aime cette série de shôjo manga ! C’est mon péché mignon, ma petite douceur personnelle par ces temps sombres et pluvieux.

J’attendais la suite avec impatience et j’avais bon espoir qu’enfin, la relation entre Miko et Matsunaga avance une bonne fois pour toutes au lieu de tourner en rond depuis plusieurs tomes.

Son résumé :

Miko, lycéenne, vit en colocation et est amoureuse du plus âgé de ses colocataires, le graphiste Matsunaga. Elle est troublée en apprenant que sa professeure principale, Mme Kobayashi, n’est autre que son ex-petite amie. De son côté, Ryô, l’étudiant de la coloc, est de plus en plus attiré par Miko. Les sentiments de Matsunaga évoluent, eux aussi…

Mon avis :

Ce que je peux vous dire, c’est que… les choses se corsent dans ce tome ! Prévoyez le pop-corn, parce que ça bouge un peu plus que d’habitude.

Miko a donc un nouvel admirateur en la personne de Ryô Hôjo… Lui qui était si froid et qui n’aimait que son chat… Personnellement, je l’aime bien ce personnage… C’est un peu la force tranquille ; l’eau qui dort. Il est gentil et puis ça met un petit coup de fouet à l’histoire et c’est très appréciable (même si je n’aime pas les triangles amoureux).

Du côté de notre cher Matsunaga, celui-ci n’est toujours pas décidé à agir. Il est encore tiraillé par sa différence d’âge avec Miko, et on peut le comprendre. Du coup, notre pauvre héroïne ronge son frein comme elle le peut.

J’ai beaucoup d’empathie pour Miko qui essaie de se mettre au niveau des autres pour ne pas paraitre trop gamine et être mise à l’écart. À un moment donné dans ce tome, elle me fait même de la peine. J’ai eu mal au cœur pour elle.

Si Matsunaga est toujours indécis, son rival lui est bien décidé à agir. Tout comme la professeure de Miko. Ancienne colocataire et petite amie de Matsunaga cette dernière est encore très éprise du beau jeune homme et bien décidée à le reconquérir. Mais Miko ne se laisse plus marcher sur les pieds. Au diable la gentillesse, et elle a bien raison.

J’ai beaucoup aimé ce tome qui m’a donné quelques petites palpitations. Certains rebondissements étaient des plus attendus et d’autres moins.

Je suis ravie. Les choses bougent de manière plus significative et le twist de fin laisse supposer un début de tome 8 mouvementé.

Une nouvelle fois, je me suis régalée avec ce petit bonbon sucré sans prise de tête qui m’a fait retomber, non pas en enfance, mais du temps des premiers amours de mon adolescence… Le premier qui me dit que c’était à l’ère des dinosaures je lui envoie ma k7 de Roch Voisine dans la figure !

Bref… Mon Coloc’ d’enfer reste une valeur sûre pour ceux qui aiment les romances mignonnes et bienveillantes, sans de trop gros mélodrames dedans. Les dessins quant à eux restent somptueux et féminins, j’aime beaucoup.

Mon coloc' d’enfer T07 de Keiko Washita

6,95€
8.6

Dessins et Mise en pages

9.0/10

L'histoire

8.9/10

Les personnages

8.2/10

L'univers

8.2/10

Mon intérêt

8.9/10

Les plus :

  • Les choses bougent dans ce tome et ça fait du bien !
  • Les dessins toujours aussi beaux
  • Miko, toujours aussi mignonne.

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

3 Commentaires

  1. Bon, j’ai lu en diagonale parce que je n’ai pas encore été le cherché (j’attends la sortie de Sakura la semaine prochaine pour faire une pierre deux coups ! XD). Mais j’ai cru voir que les choses bougeaient !!! Enfin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :