BD & MANGALES CHRONIQUES DE MANGASEINEN

Drifting Dragons T3 de Taku Kuwabara

Drifting Dragons de Taku Kuwabara est une série que nous suivons ensemble avec mon cher et tendre (lui aussi aime lire les mangas)… J’avais lu les deux premiers par curiosité et il faut avouer que ce titre a tout pour me plaire : un dessin plus que sympa et des personnages tous plus attachants les uns que les autres… Des protagonistes débonnaires qui n’auraient pas démérité dans un long métrage de Hayao Miyazaki.

Son résumé :

Le Quin Zaza quitte Quon avec une information de taille : un gigantesque banc de petits dragons est dans la région ! L’équipage s’active pour effectuer quelques belles prises, mais Takita, emportée par un dragon, tombe du vaisseau. Elle se réveille au fond d’une vallée avec, à ses côtés, le bébé du dragon qui a amorti sa chute. Un attachement réciproque naît entre eux, mais la place du petit dragon est ailleurs…

Mon avis :

D’après mon chéri, lorsqu’on regarde la couverture, de loin, les dessins rappellent ceux de Hayao Miyazaki avec son manga Nausicaä. C’est vrai, il y a un air même si, pour ma part, je ferais bien plus volontiers la comparaison avec l’Atelier des Sorciers ou bien encore To Your Eternity. Un graphisme soigné et des couleurs qui harponnent le regard pour ce troisième tome tout aussi savoureux que les deux premiers.

Dès les premières pages, nous retrouvons l’équipage du Quin Zaza dans leurs habitudes journalières. Takita qui est en charge de la lessive va tomber sur un dessin tout à fait surprenant et bientôt, tout l’équipage, n’aura de cesse de vouloir trouver le fameux dessinateur.

Heureusement, bien vite, le fameux banc de dragons qu’ils cherchaient se présente à eux et c’est en essayant d’en harponner un que Taki se retrouve emportée en dehors du dirigeable.

Je ne vais pas vous raconter tout le volume, mais sachez que l’on ne s’ennuie pas une seule seconde. Que ce soit avec les saynètes de la vie à bord du dirigeable ou bien la suite… Takita va faire une surprenante rencontre sur la terre ferme. J’ai adoré ces passages…

Comme d’habitude, j’ai été happée dès les premières pages par la narration entrainante et les différents rebondissements du scénario. Quant à la dernière page, l’histoire se termine sur un cliffhanger intéressant.

Pour ce qui est du graphisme, les dessins sont toujours aussi somptueux avec de jolis décors qui donnent une dimension artistique bien plus complète à l’œuvre. Chaque chapitre reste également entrecoupé par des recettes à bases de dragon.

Dans l’ensemble, si pour le moment la trame du manga est nébuleuse, à mon sens, avec pour seul thème : la chasse aux dragons ; on ne sait pas où ça va vraiment, mais on y va. Drifting Dragon reste un excellent titre pour passer un moment de détente sans prise de tête. Et puis, j’avoue que rien que pour les dessins… oui, je suis faible.

Bref… toujours aussi sympa et prenant !

Drifting Dragons T3 de Taku Kuwabara

7,50€
8.8

Dessins et Mise en pages

10.0/10

L'histoire

7.5/10

Les personnages

8.9/10

L'univers

8.9/10

Mon intérêt

8.9/10

Les plus :

  • Les dessins et les couleurs
  • Les personnages

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

2 Commentaires

  1. Je n’ai pas lu le manga, mais juste en le feuilletant les illustrations m’ont tapé dans l’oeil. Et j’ai regardé l’adaptation animée sur Netflix et les bras m’en sont tombés, le visuel est horrible, le rythme mal maîtrisé, un vrai gâchis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :