Bamboo - DrakooBD & MANGALES CHRONIQUES DE B.D

Spirite Vol.1 : Tunguska de Mara

Une BD dans l'air du temps 👻🍁

Le mois d’octobre est là… De l’autre côté de la manche et de l’Atlantique les enfants (et les adultes) se préparent doucement à fêter Halloween. Pour rester dans le « mood », on privilégie des films, séries, romans, bd sur le thème des fantômes, des sorcières ou bien encore des mystères surnaturels… Enfin, de quoi se faire gentiment peur.

Vous recherchez une bande dessinée qui vous mette dans le contexte ? Eh bien, Spirite de Mara est l’album qu’il vous faut et je vais vous dire pourquoi.

👻 Son résumé :

La chasse aux fantômes est un sport dangereux, surtout quand on ne sait pas qui est le chasseur et qui est le chassé.

Dans le New York des années 1930, Ian Davenport, timide jeune chercheur en spiritologie qui traque, mais surtout étudie les fantômes, voit son mentor et ami Boris Voynich se faire assassiner sous ses yeux dans des circonstances étranges. Il se retrouve alors propulsé dans une sombre histoire de meurtres inexpliqués qui semblent ne cibler que ses confrères spiritologues. Seul, désespéré, rejeté par la police qui ne le prend pas au sérieux de par son métier peu crédible, il décide de chercher de l’aide auprès des journalistes d’une rubrique paranormale d’un grand journal New York. Là, il y rencontre Nell Lovelace, une jeune femme sceptique au caractère bien trempé, qui accepte à contrecœur de l’aider. Ensemble, ils vont tenter de percer le secret de cette affaire de meurtres, qui semble liée à la terrible explosion d’origine mystérieuse de Tunguska en 1908, contrée perdue de la Sibérie profonde.

Mon avis :

👻 La petite anecdote amusante 👻

Après avoir découvert la BD, j’ai pu lire une interview de Mara concernant le processus de création de son œuvre. Je vais vous l’avouer de suite, ça ne saute pas aux yeux du tout (et dans un sens, tant mieux).

Avant d’aboutir au scénario de la bande dessinée que nous avons en main, la dessinatrice s’est un peu cassé et les dents sur son story-board de préparation. C’est en visionnant Les animaux Fantastiques que son récit tel qu’il est publié aujourd’hui lui est venu.

Oui. Et alors ?

 C’est vrai. Le duo Ian (le spiritologue maladroit) et Nell la journaliste un peu grincheuse ont des airs de très vagues ressemblances avec le duo du film. Tout comme le lieu et l’époque dans lesquels se situe l’histoire… Néanmoins, la comparaison s’arrête là, car l’histoire est toute autre…

Un récit mystérieux à base d’enquêtes et de fantômes.👻

 

Dans Spirite, vous ne trouverez pas de magie à proprement parler, mais plus particulièrement des fantômes. Ce premier album sert à poser les bases et à présenter autant les personnages que le fil conducteur du scénario. Un fil qui reste encore nébuleux à mes yeux même après la fin de ma lecture de ce volume.

Pour vous resituer un peu, l’intrigue démarre vraiment avec avec l’assassinat du mentor et ami de Ian Davenport.

Comprenant rapidement que les anciens collègues de son ami sont en danger, le jeune chercheur en spiritologie décide de prévenir ces derniers en publiant une annonce dans un journal. De là, il fera la connaissance de Nell Lovelace, une jeune journaliste prête à tout pour gravir les échelons.

Les deux protagonistes n’ont rien en commun et c’est d’ailleurs pour cela que leur duo fonctionne plutôt bien.

Si je me suis demandé où nous emmenait l’autrice, au moins jusqu’à la moitié de la BD, la suite nous fait mieux comprendre les enjeux même si ça reste encore flou.

Dans l’ensemble, j’ai adoré cette lecture. L’histoire est vraiment prenante dès le début, car il y a beaucoup d’actions et peu de temps mort. De fait, il est impossible de s’ennuyer avec ces deux protagonistes qui enquêtent sur ces mystérieux meurtriers.

Par moment j’ai aussi trouvé que ça allait trop vite dans les rebondissements, mais finalement ce n’est pas plus mal. La fin de l’album se termine sur un joli twist qui me rend très curieuse quant à la suite.

Pour ce qui est de la partie graphique, j’aime énormément le style de Mara. Que ce soit son coup de crayon ou les couleurs qui oscillent entre chaud et froid… L’univers est plutôt sombre dans ce New York des années 30. Un mélange entre paranormal et réel qui lui confère une identité propre et addictive.

Avec cet album, et comme cela se fait de plus en plus, le lecteur à la surprise de découvrir à la toute fin un extrait du carnet tenu par Ian Davenport avec de croquis et des annotations.

Spirite de Mara est une très belle BD qui ravira les amateurs d’histoires de fantômes aux faux airs de Steam-Punk. Les protagonistes sont attachants et les dessins superbes.

Une réussite tout à fait à mon goût.

Spirite Vol.1 : Tunguska de Mara

15,90€
9.2

Dessins et Mise en pages

9.5/10

L'histoire

8.9/10

Les personnages

9.2/10

L'univers

9.2/10

Mon intérêt

9.2/10

Les plus :

  • Le dessin et ses couleurs
  • L'histoire
  • Le duo que forme les héros

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :