LES CHRONIQUES DE MANGAMANGA JEUNESSE

Katrielle et les enquêtes mystérieuses de Kahori Orito

L'agence de détectives Layton T01 et T02

Comme je vous l’avais dit dans un précédent article, mon choix s’est porté sur ce manga à cause du chien de la couverture, un basset hound.

Oui, suis faible et alors ? Enfin bref, du coup, j’ai lu les deux premiers tomes de ce manga paru aux éditions Nobi Nobi.

Résumés des tomes 1 et 2 :

  1. Katrielle, la fille du célèbre Professeur Layton a ouvert l’agence de détectives Layton sur Chancer Lane à Londres. Amoureuse des mystères et des énigmes en tous genres, elle résout les affaires qu’on lui confie avec l’aide d’Oliver, son assistant et de Sherl, le chien qui parle. Accompagne Katrielle et ses amis dans leurs aventures et toi aussi, relève les défis proposés en bonus !
  2. Amoureuse des affaires étranges et des énigmes en tout genre, Katrielle Layton, fille du célèbre Professeur, a ouvert une agence de détectives. Cette fois, elle va être appelée par une des grandes fortunes de Londres, enquêter sur un vol dans une banque, élucider une curieuse affaire de fantômes et bien d’autres encore ! Aucun mystère ne lui résiste !

Mon avis :

Cette série de manga qui est dérivé du jeu vidéo éponyme est avant tout destinée aux enfants à partir de 8/9 ans. C’est vraiment très mignon et il n’y a pas besoin de connaitre le jeu pour en apprécier son contenu.

Ouf, parce que pour ma part, je ne le connais que de nom.

Les aventures de Katrielle sont mignonnes et brèves. On suit les différentes péripéties de la jeune fille dans les rues de Londres. Elle résout des enquêtes comme elle engloutit les pâtisseries qu’elle adore.

Le but est d’interpeller l’intérêt des jeunes lecteurs et donc de ne pas les perdre en cours de route. Chaque enquête est donc courte à dessein.

Ce que j’ai aimé dans ces deux tomes, c’est l’humour omniprésent et la mignonimie de l’héroïne et de ses acolytes. Chaque dénouement des enquêtes est bienveillant avec une jolie morale qui fait du bien même pour des adultes.

Ça se lit vraiment facilement et comme les chapitres ne se suivent pas, il est possible de faire de longues pauses sans être perdu à la reprise de sa lecture.

Le petit plus de ce manga est les noms des personnages secondaires. Tous jouent sur des jeux de mots (certes faciles, néanmoins amusants) qui feront rire les plus jeunes et sourire les plus vieux. Mais également les pages de jeux qui se situent entre chaque chapitre pour vous amuser à résoudre des énigmes.

Concernant les histoires elles se passent toutes dans un Londres fantasmé et enfantin. Dans le premier tome, l’enquête qui m’a le plus marquée est celle avec les aiguilles de l’horloge Big Ben. Dans le tome 2, il s’agit de l’énigme de la maison hantée qui avait des airs de Scooby – Doo.

Les deux acolytes de Katrielle sont son assistant Oliver totalement fan de la jeune fille et du chien, Sherl qui est là pour rappeler régulièrement Katrielle à l’ordre.

Sherl est un basset hound et je dois avouer qu’il est très, lui aussi, fantasmé dans le manga. Parce que je vous assure qu’un baba dans la vraie vie est loin d’être aussi sérieux et parfait que ce cher Sherl. D’ailleurs, lorsque Katrielle qui adore les pâtisseries se goinfre, je m’attendais quand même à ce que son chien la suive, mais non…

Dans l’ensemble, c’est une très bonne découverte. Les dessins sont kawaï, comme on dit, et les enquêtes sans être extravagantes sont divertissantes.

Les enfants vont adorer et pas besoin de connaitre le jeu vidéo.

Katrielle et les enquêtes mystérieuses de Kahori Orito

7,20€
8.4

Graphisme et mise en pages

8.2/10

L'histoire et l'intrigue générale

8.2/10

Les personnages

8.5/10

Mon intérêt

8.5/10

Les plus :

  • La mignonimie du manga
  • Les jeux de mots sur le nom des personnages secondaires
  • Les jeux entre les chapitres

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :