BD & MANGALES CHRONIQUES DE MANGASHOJO

Goodbye my Rose Garden T01 de Dr. Pepperco

Une excellente surprise 💖 !

Parfois, tu tombes sur une couverture de manga, tu lis le résumé et tu te dis :

« Allons-y, la couverture est sympa, ça me fera passer le temps même si ce n’est pas transcendant… »… et finalement, tu te prends une sacrée claque dans la figure parce que…

Purée, c’est trop de la bombe !

Heum… oui, comme ça… Parfois, il y a des livres/mangas, tu ne t’attends à rien et finalement, tu es totalement happé par le contenu.

C’est ce qui m’est arrivé avec ce titre à dormir dehors en pleine canicule (même s’il fait moins chaud depuis quelques jours) : Goodbye my Rose Garden

  • Broché : 170 pages
  • Editeur : Komikku éditions
  • Date de sortie : 27 août 2020
  • Langue : Français

Sa quatrième de couverture :

« Je réaliserai ton rêve… si tu me tues ! »
Une relation dangereuse entre deux femmes passionnées de lecture, défiant les codes de l’aristocratie anglaise.

Angleterre, année 1900… L’époque où l’amour, la famille et la société étaient semblables à des ronces… Hanako, une jeune japonaise, décide de traverser l’océan à la recherche de Victor Franks, un écrivain qu’elle admire, dans le but de lui faire lire son roman. Malheureusement, la maison d’édition avec laquelle l’écrivain collabore refuse de lui donner la moindre information. Au bord du désespoir, sans nulle part où aller, elle va trouver du réconfort auprès d’Alice, une noble qui la recueille et fait d’elle sa nouvelle femme de chambre. Mais si la demoiselle est aussi généreuse, c’est peut-être qu’elle a une idée derrière la tête…
Hanako, touchée par la détresse d’Alice, décide de découvrir ses réelles intentions et de l’aider, si elle le peut…

Mon avis :

Franchement, je ne suis pas fan du titre, déjà, c’est en anglais et ça n’indique clairement pas la teneur du bouquin. Cependant, il y a effectivement une histoire de roses… j’aurais même presque envie de dire : une analogie avec les roses.

J’ai commencé à lire le manga sans trop savoir où j’allais, sans me douter de l’uppercut que j’allais bientôt recevoir en pleine figure.

On suit Hanako, une jeune Japonaise qui débarque en Angleterre de son Japon natal pour rencontrer son écrivain préféré. Hana signifie fleur et ko enfant, je ne sais pas si c’est voulu, mais cela cerne bien le caractère de l’héroïne assez naïve, mais qui a cette volonté en elle pour aller jusqu’au bout de ses rêves.

Alors qu’Hanako fait des pieds et des mains pour rencontrer son idole (qui ne souhaite pas dévoiler son identité qu’il garde secrète), ses déboires inspireront une jeune Lady qui la prend immédiatement sous son aile.

Hanako devient sa bonne… moi je dirais plutôt, dame de compagnie, mais bref, la jeune Lady, Alice de son prénom, va vite succomber à la candeur et la gentillesse de notre héroïne.

… Jusqu’à la demande totalement « barrée » que va lui faire Lady Alice… Pourquoi ? Comment ?

J’ai été aussi choquée qu’Hanako et pourtant, la phrase est dans le résumé, mais quand même… Bref, le lecteur va vite comprendre (entre les lignes) pourquoi. Et c’est là que je me suis pris une jolie claque (pour rester polie), mais je ne vous en dirais pas plus.

Sachez juste que… oui, malgré son titre ronflant au possible : Goodbye my Rose Garden est un manga génial et profond !… Ou profondément génial ! Une histoire magnifique, avec des personnages bien travaillés et un scénario qui tient la route.

Concernant le style, le dessin est certes, ce que je pourrais qualifier de « mignon », mais il ne faut pas s’arrêter à ça. Finalement, il accompagne bien le récit. Il le sublime je dirais même.

La qualité graphique est là, et la mise en page est sublime avec des gros plans et des cadrages qui augmentent l’intensité dramatique de certaines scènes.

Bref, Goodbye my Rose Garden est un régal autant pour les yeux que pour l’histoire qu’elle nous offre. Le travail des éditions Komikku n’est pas en reste non plus et nous offre une très belle adaptation française de très grande qualité.

Si vous aimez les récits forts, romantiques et dramatiques qui vous serrent la gorge et se déroulant à la fin de l’ère victorienne, Goodbye my Rose Garden est fait pour vous.

Goodbye my rose garden T01 de Dr Pepperco

7,99€
9.2

Dessins et mise en pages

8.9/10

Histoire /intrigue

9.2/10

Les personnages

9.5/10

L'univers

9.0/10

Mon intérêt

9.2/10

Les plus :

  • Les personnages dans leur ensemble
  • L'univers
  • Les thématiques fortes abordées dans le récit

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :