Aventures & PassionsLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

L’histoire d’Alexandra de Kerrigan Byrne

Amitié T1

En ce moment, je lis beaucoup de romance historique entre deux titres de fantasy adulte et jeunesse. Comme vous le savez, j’adore ce genre, mais je deviens de plus en plus difficile à séduire.

Toutefois, quand j’ai appris que les éditions J’ai Lu Pour Elle, allaient publier une nouvelle série de Kerrigan Byrne, je dois admettre que j’avais grand-hâte de l’avoir entre les mains.

C’est une trilogie qui met en avant trois jeunes femmes au passé tumultueux et qui sont bien décidées à prendre leur vie en main, et éviter le mariage autant que possible.

  • Poche : 448 pages
  • Éditeur : J’ai lu
  • Date de sortie : 19 août 2020
  • Collection : J’ai lu Aventures & Passions
  • Langue : Français

Sa quatrième de couverture :

— Voulez-vous m’épouser, Votre Grâce ?

Si Alexandra a le culot de poser cette question, c’est que le duc de Redmayne lui apparaît comme son unique recours. Victime d’un maître chanteur, elle a besoin de la protection d’un riche mari. De plus, le duc ne cache pas le désir qu’elle lui inspire. Mais celui qu’on appelle le Diable de Torcliff est bien effrayant avec ses cicatrices et son physique imposant. Et, lorsqu’il accepte de la mener à l’autel, Alexandra pressent un vertigineux plongeon dans l’inconnu.

Mon avis :

En lisant les notes de l’autrice au début du roman, j’ai su que ce récit serait fort avec un parti engagé et féministe.

Je dois admettre que j’ai été curieuse de voir comment Kerrigan Byrne allait pouvoir allier l’époque dans laquelle évolue son héroïne avec le féminisme du XXIe siècle.

L’histoire débute avec le passé commun des trois amies : Alexandra, Francesca et Cecelia.

J’ai eu la gorge nouée et le cœur serré devant ce que vit Alexandra. C’est dur, cru et d’une incroyable violence autant physique que verbale. J’ai vite compris ce que l’autrice voulait faire passer comme message.

Lorsqu’on est une jeune fille évoluant à la fin du XIXe siècle, comment peut-on s’en sortir dans un monde fait et dirigé par les hommes ? La réponse n’est guère évidente, mais Kerrigan Byrne nous offre une nouvelle fois des personnages incroyablement forts et charismatiques (que ce soit avec les personnages masculins et féminins) dépeints avec une plume acérée.

J’ai tout de suite été entraînée à la suite d’Alexandra qui retrouve ses deux amies suite à un message de Francesca des plus alarmants.

La rencontre entre les héros est épique, forte et angoissante. J’ai bien aimé Piers. C’est un homme qui a souffert de la trahison des femmes durant toute sa vie : sa mère, puis son ex-fiancée. Il n’attend rien du sexe féminin, à un point qu’il n’ose plus vraiment les. Cependant, Piers doit se marier… pas avec Alexandra au début, mais… Par un concours de circonstances, Alexandra finira par rafler le fiancé de sa meilleure amie, avec la bénédiction de cette dernière.

Les trois jeunes femmes, surtout Alexandra, sont les proies d’un maître chanteur qui est bien décidé à révéler le crime d’Alexandra. Aux abois, la jeune femme prend les choses en mains sans toutefois révéler à son nouvel époux de quoi il en retourne.

Le suspense est bien mené même si j’ai eu très vite de sérieux doutes sur l’identité du méchant. La relation qu’entretient Alexandra avec Piers est plaisante à suivre même si elle ne m’a pas non plus fait frissonner d’anticipation.

Si j’ai adoré les trois amies, je reste assez mitigée sur le héros… Alors certes, il y a des moments particulièrement forts et poignants avec lui. C’est un homme qui respecte les femmes et qui n’impose rien, mais… je ne l’ai pas trouvé toujours très juste dans ses réactions. Par moment, elles m’ont semblé disproportionnées par rapport au reste de ses actions.

La manière dont il se fait des films sur Alexandra, la condamnant pour des actes qu’elle n’a pas commis, ne va pas avec une des meilleures scènes de l’histoire (selon moi). Du coup, cette fameuse scène tombe un peu à plat et ne sonne pas si juste que ça. En gros, j’ai trouvé que Piers en faisait parfois trop.

Dans l’ensemble, j’ai vraiment aimé ma lecture même si pour moi, cela ne vaudra jamais le premier tome de son autre série : Sans Foi Ni Loi. Piers est loin d’égaler Dorian à mes yeux et dans mon cœur (Le Brigand de Ben More).

J’ai apprécié l’idée véhiculée, ainsi que l’engagement féministe qui transparaît à travers ses personnages féminins ainsi que son héros.

Un peu de renouveau dans la romance historique ne fait pas de mal et je sens que Kerrigan Byrne souhaite nous offrir des histoires réalistes, fortes, passionnantes, et qui finissent bien.

Un très bon premier tome qui ne m’a pas du tout déçue 💖. J’ai hâte de lire la suite 🙏🤗

L'histoire d'Alexandra de Kerrigan Byrne

7,60€
8.8

La plume de Kerrigna Byrne

9.2/10

Histoire /intrigue

8.2/10

Les personnages

8.9/10

L'univers

8.5/10

Mon intérêt

9.0/10

Les plus :

  • L'engagement féministe de l'autrice
  • Les trois amies, complices et solidaires quoiqu'il arrive
  • La relation entre Alexandra et Piers

Les moins :

  • Les réactions du héros qui ne cadrent pas toujours avec ses actions

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :