LES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRESLumen - JeunesseROMANS JEUNESSE

La fille qui pouvait voler de Victoria Forester

Nombre de pages : 375 pages
Editeur : Lumen
Date de sortie : 19 mars 2020
Collection : Jeunesse
Langue : Français
ISBN-10 : 2371022683
ISBN-13 : 978-2371022683
Prix éditeur : 16€
Disponible sur liseuse : Oui –  14,99€

De quoi ça parle ?

Fermez les yeux et envolez-vous main dans la main avec Piper McNimbus !

Piper McNimbus sait voler. Comme ça, le plus naturellement du monde, les doigts dans le nez. Tonneaux, vrilles et loopings, elle sait tout faire. Terrifiés de voir la nouvelle se répandre, ses parents dissimulent ses talents aux yeux du monde… jusqu’au moment où elle se trahit devant la ville entière. Du jour au lendemain, elle se retrouve dans une école top-secrète de haute sécurité, réservée aux enfants dotés de capacités hors du commun.

Là, elle fait la rencontre de camarades aux pouvoirs incroyables : Conrad, un génie en puissance qui sait tout sur tout, Smitty, qui voit à travers n’importe quelle matière, Violette, capable de rapetisser à volonté… Mais même parmi ces gamins extraordinaires, Piper sort du lot… Et elle ne va pas tarder à devoir en payer le prix.

Manipulations et conspiration gouvernementale, évasion de haut vol et personnages terriblement attachants, une série jeunesse à la fois pleine de fraîcheur et de suspense, entre Prison Break et X-Men.

Mon avis

Je me vois lever les yeux au ciel pour tenter de percevoir cette jeune fille qui perce les nuages. Avec son roman « La fille qui pouvait voler », Victoria Forester, nous plonge dans un univers incroyable, fait de personnages aux dons des plus surprenants. J’ai eu un joli coup de cœur pour ce nouveau roman jeunesse !

La famille McNimbus est surprise d’avoir un enfant sur le tard, rien de bon ne peut en découler selon elle et pour tout le village. Cet enfant sera forcément étrange, c’est la providence… Pourtant, Piper est tout ce qu’il y a de plus normal, enfin hormis le fait qu’elle plane et que ses questions existentielles peuvent être dérangeantes. Et puis pourquoi son ventre la démange ? Pourquoi ne peut-elle pas aller à l’école comme les autres enfants ? Son amie solitude commence à peser lourd sur son cœur de jeune fille. Les tâches à la ferme accomplies, ses devoirs faits également, elle se dit qu’elle sait planer, ce fait est là, mais voler serait encore mieux ! Non ?! Piper est décidée à se jeter du nid comme les petits oisillons, elle volera, soyez en sûrs ! Elle fera fi des traditions, des jugements, elle veut juste profiter de ce don si particulier

Je suis légère comme un nuage, libre comme un oiseau. Je fais partie du ciel et je sais voler.

J’avais hâte de lire ce nouveau roman jeunesse ! La couverture est très jolie et puis le résumé plus que tentant. Dès les premières pages, je me suis attachée à cette jeune fille confinée dans la ferme de ses parents, qui tentent, du mieux qu’ils peuvent, de dissimuler cette différence. C’est une jeune héroïne pleine de fougue, en proie à des rêves plein la tête, qui se pose mille et une questions, mais qui veut surtout vivre « normalement ». Quand son don est découvert, sa vie change radicalement. Conduite dans une école où l’étrangeté n’est pas à un problème, elle va enfin découvrir le monde dont elle était préservée et surtout elle va découvrir que de nombreux secrets devront vite être dévoilés. Tout ne sera pas tout rose pour Piper McNimbus, mais elle reste la plus surprenante des jeune filles, son caractère, sa gentillesse, sa bienveillance, et sa curiosité ne vous laisseront pas indifférents.

La plume de l’auteure m’a conquise, sa façon de raconter l’histoire de Piper m’a beaucoup plu, c’est singulier, chaque personnage interargit sans que l’on ne soit perdu. Et puis j’avoue que la trame est rondement bien menée, impossible de quitter ma lecture, les pages ont défilé aisément. On perçoit chaque émotion de notre héroïne, on suit son histoire avec beaucoup d’intérêt, elle est pétillante, déteste l’injustice, mais c’est aussi une jeune fille loin de sa famille, et parfois la peine est grande. Même les personnages secondaires m’ont plu, ils ont tous leur place dans cette intrigue parfois farfelue.

J’ai hâte de découvrir la suite des aventures de Piper McNimbus ! Et je vous conseille de partir voler en sa compagnie. Une merveilleuse lecture à lire sans modération, pour petits et grands. 

La fille qui pouvait voler de Victoria Forester

16€
10

L'intrigue

10.0/10

Les personnages

10.0/10

La plume de l'auteure

10.0/10

L'intérêt des lecteurs

10.0/10

On aime :

  • Le personnage de Piper
  • L'intrigue bien menée
Tags

bookyneuse

Passionnée de lecture, j'ai l'habitude de me perdre dans les romans... Grande rêveuse et fleur bleue, ma préférence reste les romances avec de belles fins... Mais j'aime également le fantastique, la fantasy, etc... là où je peux laisser voguer mon imagination débordante. Et puis quand je n'ai pas ma liseuse ou un livre dans les mains, alors à coup sûr j'ai les yeux rivés sur un film. (J'arrive, même, parfois à combiner les deux 🙂)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :