BD & MANGALES CHRONIQUES DE MANGASHOJO

Mon coloc’ d’enfer T05 de Keiko Iwashita


Poche : 160 pages
Éditeur : Pika
Date de sortie : 4 mars 2020
Collection : Mon coloc’ d’enfer (5)
Langue : Français
ISBN-10 : 2811654356
ISBN-13 : 978-2811654351
Prix éditeur : 6,95€
Disponible sur Liseuse : Oui – 4,99€

De quoi ça parle ?

Miko, lycéenne, est amoureuse du plus âgé des membres de sa colocation, Matsunaga. Pendant les vacances d’été, ce dernier croit que Miko et Ryô, un autre des colocataires, sortent ensemble… mais le malentendu est rapidement dissipé grâce à Ryô ! Miko surprend une conversation qui lui révèle le passé de Matsunaga et quand elle s’occupe de lui alors qu’il est alité avec de la fièvre, elle est tellement tentée qu’elle ne peut s’empêcher… de l’embrasser !

Mon avis :

Je continue à suivre cette romance avec plaisir et intérêt bien que l’évolution de la relation entre Matsunaga et Miko me frustre énormément.

Nous savons tous et je pense que tout le monde le sait que Miko aime Matsunaga, ce n’est pas comme si elle le cachait… simplement, le principal intéressé fait comme s’il n’avait rien compris. Il essaie de traiter Miko comme une petite sœur à protéger, mais on sent bien que ça va au-delà.

La jeune lycéenne le sent aussi, mais n’espère pas ou n’espère plus… Déjà parce qu’elle sait que Matsunaga ne l’avouera sans doute jamais. Ils ont dix ans d’écart et ce sont dix ans de trop. Il est dans la vie active alors qu’elle-même est encore au lycée. Toutefois, on ne peut nier l’attirance qui les pousse l’un vers l’autre, ce qui prête parfois à des situations inextricables et des crises de jalousie presque paranos de la part de notre si charmant héros maladroit et très… directif !

Du coup, en vrai, ça n’avance pas même si on a l’impression de faire des bonds de lièvres à chaque nouveau tome. Matsunaga commence à m’agacer, car il donne l’impression de jouer avec les sentiments de la jeune Miko qui marche carrément sur des œufs avec lui. Elle n’espère plus même si au fond d’elle chaque geste d’affection que lui témoigne le jeune homme la transporte au paradis. Mais voilà, on sent que Matsunaga a peur des répercussions que son attirance envers Miko pourraient lui valoir.

Pour pimenter un peu le tout, un nouveau personnage a fait son apparition : une ancienne colocataire et surtout, ancienne petite copine de Matsunaga qui enseigne également dans le lycée de Miko.

Vous sentez vous aussi l’embrouille venir à plein nez ?

Bon, sincèrement, moi j’aime toujours autant ce shôjo qui a de faux airs de Maison Ikkoku avec ses quiproquos, ses rebondissements et tous ses personnages hauts en couleur. En plus, pour bien couronner le tout, les dessins sont sublimes et la mise en pages très soignée !

Un vrai plaisir à lire !

Mon coloc’ d’enfer T05 de Keiko Iwashita

Dessins et Mise en pages - 95%
L'histoire - 81%
Les personnages - 89%
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...) - 79%
L'intérêt des lecteurs - 89%

87%

Toujours aussi bien !

On aime : Les dessins sublimes et la mise en pages soignée, les personnages hauts en couleur, le côté romantique du récit On  aime moins : Matsunaga qui ne joue pas franc jeu avec Miko, car il a peur des répercussions que son attirance pourraient lui valoir.

Acheter sur Amazon
User Rating: Be the first one !

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un blog culturel tenu par Artemissia Gold / Julie F. et consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :