De La Martinière JeunesseLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANS JEUNESSEYOUNG ADULT

Shadowscent T01 : Le parfum de l’ombre de P.M. Freestone

Nombre de pages : 464 pages
Éditeur : La Martinière jeunesse
Date de sortie : 16 Janvier 2020
Langue : Français
ISBN-10: 2732491039
ISBN-13: 978-2732491035
Prix éditeur : 21.00€
Disponible sur liseuse : Oui à 15.99€

De quoi ça parle ?

Dans l’empire d’Aramtesh, les parfums, sacrés, sont l’objet de toutes les convoitises.

Avec son nez affûté et sa grande connaissance des senteurs, Rakel espérait devenir parfumeuse et gagner de quoi soigner son père malade. Mais le prince Nisaï est empoisonné et elle est accusée à tort…

Obligée de fuir, Rakel doit absolument découvrir l’antidote au poison qui a plongé le prince dans le coma. Ainsi, seulement, elle pourra laver son nom. Pour cela, elle devra s’allier avec Ash, le soldat envoyé sur ses traces.

Ensemble, ils découvriront d’anciens secrets enfouis aux confins de l’empire – et au plus profond d’eux-mêmes. Mais parviendront-ils à déjouer la machination qui menace la paix fragile d’Aramtesh ?…

Mon avis : 

Shadowscent, un nom aux milles senteurs et un roman qui nous entraîne dans un voyage sensuel à Aramtesh, un empire où l’odeur est reine des cinq sens et où le parfum fait partie intégrante de la vie, du commerce, de la religion et de la langue.

Comme l’encens qui délivre un parfum entêtant, l’intrigue brûle lentement, il y a certaines longueurs, mais dans l’ensemble, c’est une histoire qu’il faut savourer, un voyage sensoriel dans un monde sorti tout droit de l’imagination de son créateur, P.M Freestone, et qui prend forme au fil des chapitres. Ce qui m’a fascinée dans son œuvre, c’est que son intrigue ne tourne qu’autour de l’odorat, de la texture et des couleurs, cela change des romans que j’ai l’habitude de lire.

Rakel est une jeune parfumeuse en herbe, vendant ses parfums au marché noir dans l’unique but d’obtenir les médicaments nécessaires à son père, malade, rongé par un mal qui le tue lentement. Depuis le décès de sa mère, son père et elle ont du mal à joindre les deux bouts, ne vivant en partie que grâce à la pension qu’il touche. Et c’est en voulant l’aider qu’elle va se retrouver prisonnière d’un jeu de dupes, d’une lutte de pouvoirs et de politique où le dénouement sera sa fuite hors de sa ville. Accusée d’avoir tenté d’empoisonner le prince héritier, son voyage va nous conduire dans un monde où la vue et l’ouïe sont aussi importantes que l’odorat, l’essence même de ce roman et son don. En plus du point de vue de Rakel, on suit aussi celui d’Ash, le bouclier et meilleur ami du prince héritier. Un jeune homme mystérieux qui semble posséder certains dons dont il ignore lui-même l’étendue. J’ai beaucoup aimé apprendre à les connaître en même temps qu’eux et les suivre dans leur quête d’un antidote en vue de sauver le prince. L’un comme l’autre se ressemblent plus qu’ils ne le pensent, ils sont tous deux courageux et loyaux, il n’est donc pas difficile de s’attacher à eux.

Leur rencontre va nous entraîner dans une histoire faite de mythes et de légendes, avec un soupçon de contes, un ensemble d’ingrédients entraînant et dense, mais que l’auteure dose avec brio, de sorte que même si son roman est lourd en informations, le tout n’est pour autant pas difficile à digérer. P.M. Freestone, de par sa plume addictive, donne le ton en nous faisant découvrir un monde fascinant dans lequel évoluent des personnages à la psychologie parfaitement bien travaillée et menée. J’ai relevé dans chaque page un fragment d’histoire et une fragrance familières à notre monde, l’orange, le thym, ou encore la rose, des parfums que je me plais à sentir ou dont j’ai rêvé imaginer la senteur.

En conclusion, ce roman est un savant mélange de suspense, politique et lutte de pouvoirs, avec un magnifique fond de romance et une quête de vérité qui m’a plongée dans une intrigue époustouflante. Je ne peux que recommander ce roman aux fans d’écriture sensorielle. Ne me reste qu’à attendre la suite après une fin qui se termine sur un pesant cliffhanger.

Shadowscent T01 : Le parfum de l'ombre de P.M. Freestone

La plume de l'auteure - 100%
L'intrigue - 100%
Les personnages - 100%
La romance - 100%
L'intérêt des lecteurs - 100%

100%

Un roman inoubliable !

On aime : la couverture magnifique, la plume de l'auteure, l'écriture sensorielle, les personnages, la romance, la fin (même si elle se finit sur un beau et rageux cliffhanger).

Acheter sur Amazon
User Rating: Be the first one !

Angie

Arrivée sur Songe depuis janvier 2019 et dotée d'un humour un peu décalé, je suis une accro aux romances où ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Fan inconditionnelle de romance historique, bit-lit, fantastique et manga, je ne suis pas contre lire un tout autre genre que ceux dont je suis adepte de temps en temps, voire souvent... Demie Arty D.S certifiée et approuvée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :