LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESMXM BookmarkROMANCE M/M

Je (ne) pourrais (jamais) t’encadrer ! de Magena Suret

Nombre de pages : 240 pages
Éditeur : MxM Bookmark
Date de sortie : 30 mars 2020
Collection : Romance MM
Langue : Français
ISBN-10 : 1038111943
ISBN-13 : 979-1038111943
Prix éditeur : 15€
Disponible sur liseuse : Oui –  5,99€ (Date de sortie : 26 février 2020)

De quoi ça parle ?

Artiste-peintre, Julien prépare une exposition. Alors qu’il retourne travailler dans son atelier, il découvre qu’on a pénétré dans l’appartement d’à côté. Son appartement. L’intrus, Artus, se révèle être un ami de son frère à la recherche d’un hébergement pour quelques mois. Comme ses relations avec sa famille sont déjà tendues, Julien accepte de rendre ce service à son frère. En échange, Artus lui servira d’assistant jusqu’au vernissage. Mais Artus le distrait, le tente et, entre eux, s’installe un jeu de séduction auquel Julien a du mal à résister malgré ses réticences. Faut-il céder au désir, pour un temps si court et au risque de se briser le coeur ?

Mon avis

Je découvre la plume de Magena Suret avec son nouveau roman « Je (ne) pourrais (jamais) t’encadrer ! ». Une jolie romance qui m’a fait passé un agréable moment de lecture.

Julien, artiste-peintre, est surpris d’entendre un bruit d’eau qui coule dans son loft, habitué au calme ambiant, la panique le submerge en se demandant qui est l’inconnu qui a pu s’introduire chez lui ? Et surtout pourquoi n’y a-t-il aucune trace d’effraction ? La surprise se tient d’ailleurs contre le chambranle de la porte avec seulement une serviette autour de la taille et avec un sourire en coin. Cet inconnu c’est Artus, ancien colocataire du petit frère de Julien et devenu un grand ami depuis. Ce bellâtre, s’est vu mettre en congé sabbatique, apparemment folâtrer sur son bureau n’est pas bien vu… Pourtant il avait de bonnes raisons ! Il se présente, donc à Julien comme étant son nouvel assistant pour préparer son prochain vernissage, hétéro et amoureux depuis toujours d’une personne qu’il n’a jamais rencontré. Quant à Julien, il doit absolument résister à son attirance et surtout ne pas retomber dans une obsession, il a bien vu ce que ça a donné la dernière fois.

J’ai tellement apprécié ces personnages ! Ce sont deux hommes aux caractères opposés de prime abord, mais pourtant si on gratte un peu, ils se ressemblent assez et se complètent parfaitement, enfin ça, il faudrait qu’ils s’en aperçoivent. Pas facile de se faire confiance soi-même et de faire confiance à l’autre. Ce sont deux protagonistes blessés, remplis de doutes, et surtout de non-dits. Oh la la la ! Ils m’ont rendue dingue par moments, ce peu de communication qu’ils ont est frustrant, on a envie de les secouer pour qu’ils se parlent.

L’auteure prend son temps, et j’ai vraiment apprécié ce point, ils mettent du temps à se tourner autour. Julien est apeuré par ce sentiment qui le surprend, il se contient beaucoup et son passé est particulièrement touchant et l’empêche en quelque sorte d’avancer. Et puis Artus, carrément loufoque, on sent bien que son je m’en foutisme et ses sarcasmes ne sont juste qu’une diversion qui comble son manque de confiance en lui, il doute énormément. Mon seul petit bémol, c’est que j’aurais d’autant plus aimé avoir un livre à deux voix, le point de vue d’Artus m’a manqué, surtout avec cette fin !

L’intrigue est très simple finalement, Magena Suret, mise tout sur la complexité de ses personnages, tout est bien mené, ça se lit très vite, et j’ai eu du mal à les quitter, j’étais bien avec ces deux-là ! Une romance, donc, à découvrir, c’est une jolie histoire et la plume de l’auteure mérite toute notre attention !

Je (ne) pourrais (jamais) t'encadrer ! de Magena Suret

15€
8.8

La plume de l'auteure

9.0/10

Les personnages

9.0/10

L'intrigue

8.5/10

La romance

9.0/10

L'intérêt des lecteurs

8.5/10

On aime :

  • Le personnage loufoque d'Artus
  • Le personnage introverti de Julien
  • La jolie romance
  • La plume de l'auteure
Publicités
Tags
Voir Plus

bookyneuse

Passionnée de lecture, j'ai l'habitude de me perdre dans les romans... Grande rêveuse et fleur bleue, ma préférence reste les romances avec de belles fins... Mais j'aime également le fantastique, la fantasy, etc... là où je peux laisser voguer mon imagination débordante. Et puis quand je n'ai pas ma liseuse ou un livre dans les mains, alors à coup sûr j'ai les yeux rivés sur un film. (J'arrive, même, parfois à combiner les deux 🙂)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :