FANTASY & IMAGINAIRELES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESMiladyROMANCE PARANORMALE [Urban Fantasy / Bit-Lit]

Le sixième monde, T1 : la piste des éclairs de Rebecca Roanhorse

Nombre de pages : 320 pages
Éditeur : Milady
Date de sortie : 22 janvier 2020
Collection : Urban Fantasy
Langue : Français
ISBN-10 : 2811229663
ISBN-13 : 978-2811229665
Prix éditeur : 19,90€
Disponible sur liseuse : Oui –  9,99€

De quoi ça parle ?

L’apocalypse climatique a englouti la majeure partie du monde, mais Dinétah, l’ancienne réserve navajo, a connu une véritable renaissance. Les dieux et les héros des légendes ont pris vie… tout comme les monstres.

Maggie Hoskie est une chasseuse de monstres et une tueuse aux dons surnaturels, le dernier espoir d’une famille qui fait appel à elle pour retrouver une fillette disparue. Cependant, la créature qui a enlevé l’enfant n’est que l’une des pièces d’un vaste et terrifiant puzzle que Maggie va devoir résoudre pour protéger les innocents. À contrecœur, elle accepte l’aide de Kai Arviso, un homme-médecine peu conventionnel. Sillonnant la réserve, ils déterrent de vieilles légendes, s’acoquinent avec un personnage des plus louches et affrontent une magie des plus noires dans un monde dévasté à la technologie mourante.

Pour survivre, et découvrir ce qui se trame derrière ces disparitions, Maggie devra affronter son douloureux passé.

Bienvenue dans le Sixième Monde.

Mon avis

Difficile de passer à côté de ce premier tome, avec cette magnifique couverture et un résumé plus que tentant. La piste des éclairs de Rebecca Roanhorse m’a plu dans son ensemble, et je lirais la suite des aventures de Maggie Hoskie sans problème… 

Notre monde a disparu avec les Grandes Eaux, le peuple Navajo a lui aussi subit de grandes pertes. Restent les légendes, les souvenirs, les clans, les esprits amis ou ennemis, la magie… Mais dans ce monde post-apocalyptique existent aussi des monstres. Maggie, une Diné et chasseuse de monstres, est une solitaire, pas par choix, non, elle n’a plus de famille, pas d’amis. Seuls ses pouvoirs claniques l’accompagnent dans ce monde qui est devenu bien trop effrayant. Maggie a tout appris de son mentor Neizghání, qui lui aussi, l’a abandonné, il y a quelques mois et qui lui a brisé le cœur. À la suite d’une mission pour retrouver une fillette qui va tourner au drame, elle se retrouve confrontée à un adversaire bien différent de ceux qu’elle pourchasse d’habitude. Ce monstre a une force incroyable et encore plus surprenante, il a l’air de chercher quelque chose de précis en dévorant ses victimes.

Elle n’a donc pas le choix, elle doit en parler à Tah, un vieux Sage qui manie la médecine ancienne et qui en examinant la tête de ce spécimen, se retrouve lui aussi, confronter à une multitude de questions, dont la principale question. Qui a créé cette chose ? C’est elle qui va devoir trouver les réponses. Mais pas seule, le petit-fils de Tah, sera le parfait compagnon selon ce dernier. Kai, un homme-médecine, un guérisseur, au physique de bellâtre, aux mots enjôleurs et aux yeux surprenants. Un jeune homme parfois agaçant mais bien mystérieux. Que cache-t-il derrière cette allure bien trop sûre de lui ? Comment va-t-il pouvoir aider notre héroïne ?

Une folle épopée commence, et les découvertes vont bon train, ce premier tome met en place la trame de cette saga. Au début, je me suis retrouvée un peu perdue dans les termes navajos, leur monde et leurs coutumes et puis petit à petit je me suis sentie plus à l’aise. L’auteure, construit l’univers, nous le décrit, on rencontre les divers personnages, qui ont tous des caractères plutôt bien distincts, Maggie est l’héroïne badass par excellence, et Kai est bien loin du héros costaud, son intellect est plus mis en avant et j’ai apprécié ce duo, pour ce manque de clichés que l’on a l’habitude de retrouver. Ils se complètent parfaitement et la fin m’a laissé dans une certaine attente sur leur lien devenu fragile.

Si l’ensemble m’a plu, je n’ai pas eu de coup de cœur. J’ai trouvé l’univers et l’intrigue réussie, mais j’ai trouvé ça un peu décousu, on va de passage en passage sans qu’il y ait vraiment de transition. On passe d’un endroit à un autre, on passe d’une recherche à une autre, de révélation à une autre sans que cela soit uniforme, cela m’a un peu dérangé par moments. Comme si l’auteure voulait nous dire plein de choses en même temps, et ça sort un peu brouillon. Alors c’est un premier tome, donc il faut mettre en place la trame, c’est normal, j’attends donc de lire le deuxième tome pour me faire une idée plus globale.

Ce monde post-apocalyptique est bien imaginé, l’auteure nous donne pas mal de révélations, on plonge dans une intrigue assez sombre, des passages violents, effrayants au début mais beaucoup moins les derniers chapitres. La fin est un peu rapide, tout se résout un peu facilement à mon goût et puis, sans spoiler, j’aurais aimé davantage de précisions sur un des personnages-clés, c’était bien trop léger pour ressentir un peu d’empathie. Je reste un peu sur ma faim, même si j’ai passé un bon moment. 

C’est donc une lecture mitigée pour moi, mais je vous la conseille, si vous aimez les univers post-apocalyptiques, puis pour ses personnages qui valent vraiment le coup dans ce roman. J’attends donc la suite de leurs aventures…. 

Le sixième monde, T1 : la piste des éclairs de Rebecca Roanhorse

14,90€
8.2

L'intrigue

7.5/10

Les personnages

9.0/10

L'intérêt des lecteurs

8.0/10

La plume de l'auteure

7.5/10

L'univers

9.0/10

Les plus :

  • Les personnages principaux
  • L'univers post-apocalyptique
  • L'univers des navajos

Les moins :

  • Le manque d'uniformité dans l'intrigue
  • Une fin un peu trop rapide

bookyneuse

Passionnée de lecture, j'ai l'habitude de me perdre dans les romans... Grande rêveuse et fleur bleue, ma préférence reste les romances avec de belles fins... Mais j'aime également le fantastique, la fantasy, etc... là où je peux laisser voguer mon imagination débordante. Et puis quand je n'ai pas ma liseuse ou un livre dans les mains, alors à coup sûr j'ai les yeux rivés sur un film. (J'arrive, même, parfois à combiner les deux 🙂)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :