LES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRESROMANCE CONTEMPORAINE

Les chroniques de Virgin River, tomes 1&2 de Robyn Carr

Nombre de pages : 736 pages
Editeur : J’ai Lu
Date de sortie : 6 novembre 2019
Collection : Littérature étrangère
Langue : Français
ISBN-10 : 2290224332
ISBN-13 : 978-2290224335
Prix éditeur : 14,99€
Disponible sur liseuse : Oui –  11,99€

De quoi ça parle ?

Que diriez-vous d’un changement d’horizon, d’un dépaysement total ? Destination : une petite ville du nord de la Californie, un endroit pittoresque, avec des habitants chaleureux et attachants. Vous croiserez Melinda, qui vient justement de s’y installer comme infirmière, avec quelques projets. Si vous prolongez votre séjour, allez déjeuner dans le restaurant où Vic, un ancien marine, travaille. Il vous racontera pourquoi il a décidé de poser ses valises au pied de ces montagnes. Et bien d’autres personnages hauts en couleur… Bienvenue à Virgin River !

Mon avis

A l’occasion de la sortie de la série sur Netflix le 6 décembre dernier, J’ai Lu a décidé d’offrir aux romans de Robyn Carr une réédition.

Virgin River est par définition la petite ville perdue au milieu de nulle part : pas de réseau téléphonique, des routes qui n’ont ce nom que pour des véhicules adaptés (et pas des petites berlines faites pour la ville) et des gens très accueillants !
Melinda avait besoin de changer d’air, de tourner la page sur une vie pleine de stress et de tristesse. C’est presque sur un coup de tête qu’elle accepte un poste d’infirmière et sage femme dans cette petite bourgade. Mais son arrivée ne sera certainement pas l’un de ses meilleurs souvenirs …. Sa voiture s’embourbe, le chalet qu’on lui a promis est dans un piteux état et le médecin qu’elle doit assister ne veut pas d’elle ! Heureusement, il y a Jack ….
Quant à Paige, elle fuit au milieu de la nuit un mari violent et une vie qu’elle ne peut plus accepter sous peine d’y laisser sa peau. Alors qu’elle s’est trompée de route, elle atterrit à Virgin River en pleine nuit avec un enfant malade et la peur que quiconque puisse la retrouver. Heureusement pour elle, c’est Vic qui va l’accueillir …

Virgin River, c’est de la romance, mais pas que. J’avoue que si on me demande de catégoriser ce livre j’aurais bien du mal. Car oui, la romance tient une place importante, mais d’autres thèmes sont aussi abordés comme la solidarité entre voisins, le deuil, la maltraitance… Le destin des femmes qui arrivent à Virgin River n’est pas forcément le plus idyllique qui soit. Mais au fil des pages, elles apprennent à connaitre les habitants de cette petite ville qui semblent tous avoir le cœur sur la main, et même l’homme le plus revêche finit par s’assouplir. On tourne les pages et on voit les héroïnes reconstruire leur vie, reprendre leur destinée en main, faire les choix nécessaires à leur bonheur. Et ce qui est agréable c’est qu’une fois en couple, on les voit s’épanouir, on continue de suivre leur vie.

Plus d’une fois dans ma lecture j’ai eu envie de chercher sur une carte cette petite ville afin d’aller à mon tour m’y promener. Les personnages qu’on y rencontre sont authentiques, avec des défauts et des qualités, et on se prend très vite d’affection pour eux. Les pages tournent à une vitesse affolante et on a l’impression d’avoir juste commencé le livre qu’il est déjà fini. Merci à J’ai lu pour cette réédition qui je l’espère permettra à de nouvelles lectrices de découvrir ce petit coin de paradis.

En tous les cas, ce livre est pour moi un vrai coup de cœur !

Les chroniques de Virgin River 1&2 de Robyn Carr

14.90 €
9.8

L'histoire

10.0/10

L'intérêt du lecteur

9.5/10

Les personnages

9.5/10

La romance

10.0/10

Les plus :

  • Une ville où on rêve d'aller habiter
  • Des sujets difficiles traités avec douceur
  • Des marines à tomber

mokonalex

“Un livre de cuisine, ce n'est pas un livre de dépenses, mais un livre de recettes.” (Sacha Guitry) Voilà bien une citation qui me convient. Adorant lire et cuisiner, je collectionne les livres de tout genre du moment que ça se termine bien. Je suis une grosse guimauve, amoureuse des histoires d'amour qui finissent bien et collectionneuse de livres de cuisine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :