LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESRobert Laffont - ThrillerTHRILLERS & POLARS

L’abominable de Dan Simmons


Nombre de pages
: 660 pages
Editeur : Robert Laffont
Date de sortie : 17 octobre 2019
Langue : Français
ISBN-10: 222121868X
ISBN-13 : 978-2221218686
Prix éditeur : 23,00€
Disponible sur liseuse : Oui –  15,99€

De quoi ça parle ?

En 1924, la course pour parvenir au plus haut sommet du monde s’interrompt brutalement suite à la terrible disparition des célèbres alpinistes George Mallory et Sandy Irvine. L’année suivante, trois hommes – un poète britannique vétéran de la Grande Guerre, un guide de montagne français et un jeune idéaliste américain – tentent à leur tour leur chance. Mais quelqu’un, ou quelque chose, les poursuit, et, à 8 500 mètres d’altitude, alors que l’oxygène vient à manquer, l’expédition vire bientôt au cauchemar.
Qui est à leurs trousses ? Et quelle vérité se cache derrière les disparitions de 1924 ? Tandis qu’ils poursuivent leur ascension jusqu’au sommet du monde, les trois aventuriers vont découvrir un secret plus abominable encore que toutes les créatures mythiques jamais imaginées.

Mon avis

J’attendais beaucoup de ce roman, c’est peut-être pour ça que j’ai été un peu déçue.

Le livre démarre sur une longue préface que je vous conseille de lire. C’est personnellement ce qui m’a permis de rentrer dans le livre à proprement parler. Le livre nous est présenté par l’auteur comme étant d’un autre, une compilation de carnets envoyés par un vieil homme qui voulait écrire son histoire. Ce procédé m’a donné très envie de découvrir le roman, une forme de récit post-mortem, un témoignage d’un événement mystérieux et glacé.

L’histoire cependant, peine à démarrer à mon sens. Le premier chapitre nous présente les trois personnages que nous allons suivre, le héros et auteur des carnets Jacob Perry dans ses jeunes années, Richard Deacon, un ancien soldat à l’esprit philosophique, et Jean-Claude Clairoux alpiniste français admis récemment dans la compagnie des guides de Chamonix.  À l’annonce de la mort d’alpinistes connus de certains, ils décident tous les trois de tenter à leur tour de gravir l’Everest. Un défi aussi périlleux qu’ambitieux.

Et même après 85 pages, l’histoire en elle-même n’a pas commencé. Je pensais lire un thriller, un roman sombre oscillant entre le complot et la folie. Entre les conséquences psychologiques de l’isolement sur les sommets et la raréfaction de l’oxygène, comment savoir ce qui est réel et ce qui ne l’est pas. Mais je n’ai que très peu trouvé cet aspect dans le roman.

Et malheureusement, j’ai trouvé beaucoup de choses qui ont gêné mon immersion, le livre aurait pu être beaucoup plus court, les trois alpinistes partent chercher le corps d’une connaissance jamais retrouvée. Et à chaque escalade, de chaque passage, de chaque pic, nous avons tous les détails techniques de l’ascension . Ne connaissant rien à l’alpinisme j’ai été noyée sous les procédures, noms de nœuds, techniques et astuces mises en œuvre par les protagonistes. C’est ce qui compose la majeure partie du livre, un livre sur l’alpinisme, sur l’escalade, plus qu’une enquête ou un livre à suspense.

Le rythme lent, le fait que l’intrigue tourne essentiellement autour de la montagne et de son ascension plutôt qu’autour d’une enquête et le manque de surnaturel dans l’histoire ont fait que je n’ai pas accroché à cette lecture. Il faut faire une longue lecture pour que le rythme s’accélère un peu et que des choses « se passent ».

Je pense que ce livre saura satisfaire les passionnés de montagne, de voyage et de défis impossibles plus que les fans d’enquêtes.

L'abominable- de Dan Simmons

23.00
4.5

La plume de l'auteur

5.0/10

Les personnages

5.0/10

L'intrigue

4.0/10

L'intérêt des lecteurs

4.0/10

Les plus :

  • Le principe du journal raconté

Les moins :

  • Les lenteurs de l'histoire
  • L'intrigue trop secondaire
Tags

willelyone

Je suis une passionnée de lecture en tout genre (Bit-lit, MxM, FxF, policier, jeunesse, young adulte, érotique, mangas, comics, Bd, ect… ) ; mais aussi de Jeux De Rôle (sur table) ; de jeux vidéo et de série TV. J’aime les happy end ( eh oui, on ne se refait pas). Quand mes deux affreux chats ne réclament pas de caresses à corps et à cris je me plonge rapidement dans un roman tout en regardant un film ou une série ( j’aime faire plusieurs choses en même temps) ou je cours les librairies pour assouvir ma passion. Je fais énormément de salons autour du livre pour découvrir de nouveau éditeur ou auteurs. Nouvelle chroniqueuse sur Songe j’espère pouvoir partager avec vous ma passion et mes découvertes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :